Jean-Pierre et Denise

Absaroque

Jean-Pierre et Denise

L'envol d'Absaroque
Vous pouvez avoir d'autres photos et d'autres nouvelles sur les sites des "bateaux copains" : Zénith (http://catazenith.blogspot.com/) et Kai Keiki (http://www.kaikeiki.blogspot.com/) pour la première année, Tsamaya (http://www.travelblog.org/Bloggers/s-v-Tsamaya/), Keops2 (keops2.blogspot.com) et Desirada (http://www.travelblog.org/Bloggers/Desirada/) .
Absaroque (d’Absaroke qui signifie "corneille" en langage sioux), cette corneille accepte de prendre deux drôles de moineaux à son bord pour s’envoler! Après une carrière dans l'enseignement, Denise et Jean-Pierre entreprennent un voyage sans destination précise et surtout d'une durée inconnue. Ils ont une expérience de la vie à deux dans des conditions pas toujours faciles, expédition de canot camping, vélo camping et voilier dans certains cas de plusieurs mois. Les trois savent qu'ils peuvent très bien fonctionner ensemble, la confiance est totale et mutuelle (ça n'empêche pas quelques prises de bec à l'occasion). Si leur voyage vous intéresse, n'hésitez pas à leur rendre visite sur ce blog.


Absaroque est un ketch, c'est-à-dire qu’il possède deux mâts. C’est un Whitby 42, donc 42 pieds de long, construit en 1977, il a donc 31 ans. C’est un age respectable pour un voilier, mais les propriétaires précédents lui ont fait subir une cure de jeunesse il y a dix ans.
Quelques caractéristiques des Whitby 42
Cockpit central
Longueur 42 pieds
Maître beau (largeur) : 13 pieds
Déplacement (à vide) 23500 livres
Tirant d’eau 5 pieds
Tirant d’air 55 pieds

Moteur : Ford-Lehman 85HP
Système de barre à roue hydraulique
Capacité d’eau potable, 3 réservoirs : 2x 90 gallons et 1x 65 gallons, nous n’utilisons que les deux 90 gallons, celui d’avant sert de rangement pour le lait de soya.
Capacité de carburant (diesel) 3 réservoirs : 2 x 65 gallons et 1 x 80 gallons, nous n’utilisons qu’un seul de 65 g.
Navigation : tous les instruments électroniques sont reliés par « seatalk » ou nmea
• Échosondeur, lochmètre, anémomètre et indicateur d’angle de safran Raymarine ST60+ (installés en 2008)
• Pilote automatique : Raymarine ST6002 (installé en 2008)
• 3 GPS, Garmin 440 (installé en 2008), Garmin 12 et GPS II.
• Radar Raymarine SL70
• Ordinateur portable avec Fugawi et cartes BSB et Navionics
Communication :
BLU Yaesu systeme 600
VHF :
• Icom IC-M59
• Uniden Atlantis 250 (portable)
• Balise de détresse Ipirb Rapidfix 406

Autres équipements :
• Déssalinisateur
• Panneaux solaires ( 2 x 65Watts)
• Éolienne Fourwinds 2
• Eau chaude et froide sous pression

Espaces de l’avant à l’arrière :
Cabine double dans la pince avant et une salle de bain servant de douche
Carré avec table amovible et coin salon (deux chaises berçantes)
Cuisine :
• Cuisinière propane (3 ronds et four)
• Four micro-onde
• Congélateur
• Réfrigérateur
• Évier acier inoxydable double
Et coin de navigation
Salle des machines et passage
Cabine double arrière avec sortie et salle de bain.
Et à l’étage :
Cockpit avec bimini « full enclosure », i.e. complètement fermé par des toiles avec plastique transparent et moustiquaire (C’est notre « Florida room »)

POur voir absaroque en détail, aller lire le "spécial visite d'Absaroque " plus loin dans le blog.








Nous avons une vie sociale assez bien remplie à St-Martin. C’est ici que se croisent sans doute le plus de navigateurs; de par sa situation géographique, elle constitue une étape dans les navigations. Séparée des îles Vierges au nord-ouest par le grand passage Anaguada (pas moins de 14h), et située au nord de la chaîne des Petites Antilles, l’île de St-Martin est donc un lieu de repos, de réparation, de préparation et un des points de ravitaillement des plus complets et des moins dispendieux de toutes les Antilles. Pas surprenant d’y retrouver autant de navigateurs de partout autour du monde! Quand nous avons quitté Antigua début décembre, nous avions fait des réserves de céréales (Bran Flakes pour ne pas les nommer) et de salade de pamplemousses en conserve; nous avions pris tout ce que nous avions ... read more
Les BB à bord
Chacun a son passe-temps favori sur Absaroque
Les quatre mousquetaires Poupier et Cie et nous


Nous sommes le 22 janvier, je suis un peu en retard pour vous souhaiter la Bonne Année! Vous savez, dans la vie, on fait parfois des choix … discutables. Nous avons consulté Mason, le spécialiste des éoliennes dans le lagon; et, malheureusement, nous devons changer le contrôleur de notre Air Breeze. Nous sommes donc partis à la recherche sur Internet. Mason nous avait parlé de 240$ pour un kit de réparation et nous avons trouvé le contrôleur sur AliExpress (devinez d’où ça vient) pour 147$, livré sans frais en moins de 10 jours. Cela nous semblait alléchant et nous avons fait quelques vérifications avant de nous engager. Et, bien que nous soyons le 19 décembre, temps le plus achalandé de l’année, nous avons passé notre commande à un vendeur chinois. Toujours est-il que le 15 janvier, ... read more
Cadeau de Noël pour Absaroque
Souper des Fêtes
On conserve les traditions :


Nous sommes arrivés le 4 novembre à Antigua, sans problème, avec tout juste une heure de retard. Nous nous sommes installés dans la belle chambre que nous avions eue en avril au Jolly Castle, petit hôtel qui nous avait même envoyé un taxi à l’aéroport. Le lendemain matin, Absaroque venait tout juste d’être amené dans l’enclos de travail quand nous sommes allés le retrouver. Une semaine complète de travaux avant de remettre notre corneille à l’eau : nettoyage habituel mais aussi un changement d’un passe-coque, deux changements d’étoupe dans les presse-étoupe (arbre d’hélice et safran) et une réparation sur la coque. Il y a eu aussi la réfection de la petite ligne blanche au-dessus de la ligne de flottaison et évidemment la peinture antisalissure. Nous avons également pris livraison du nouveau dodger-bimini, une mini cure de ... read more
Le nettoyage intérieur avance vite et on commence le nettoyage extérieur.
Découverte de la « bulle » dans la fibre de verre.
Une petite en plus de la grosse


Bilan de l’été 2015, Nous revoilà partis dans le sud après un été tranquille au Québec durant lequel nous avons profité de nos petits fils, nos familles et nos amis. Nous avons repris nos vélos et arpenté les pistes cyclables et les routes environnantes en Montérégie; j’ai (Denise) même réussi un 75km dans une journée le 19 août, j'ai accepté de remplacer le cycliste commandité par Les Cafés Européens lors de la Journée vélo de Mira. Nous avons également renoué avec notre vieux canot, question d’initier Luca à la descente de rivière; bon ce ne fut pas très super (il a plu des cordes) mais c’était bon de se retrouver sur la Diable, dans le parc du mont Tremblant. Puis, à l’automne, nous avons décidé d’aller au Salon Nautique de Newport, Rhodes Island. Toute une expédition ... read more
Denise a ajouté une boîte à fleurs à côté de la roulotte
concours hippique international de Bromont
Le nouveau vélo pour Luca


Juste un mot pour vous dire que nous recommençons une nouvelle saison! Des détails sous peu. Merci à tous ceux qui nous suivent.... read more


Effectivement, cette année nous avons eu une saison bizarre. La météo a été telle que nous n’avons navigué que dans les « moins pires » conditions, jamais les très belles, et le bateau a eu plusieurs petits bris qui nous ont obligés à changer nos habitudes (fuite du système hydraulique, annexe plus « dégonflable » que gonflable, membrane du dessalinisateur qui a rendu l’âme, moteur hors-bord qui arrête de tourner, bris du capteur de vitesse, têtière de l’artimon qui lâche en navigation…). Par contre, cette saison nous avons eu le plus grand nombre de visiteurs à date : mon frère et sa femme, ma sœur, mon filleul et sa femme et une de mes nièces; nous avons été gâtés car lorsque nous avons de la visite nous prenons des vacances! Et il faut mentionner que nous ... read more
Oh, il est temps d’aller dans une île française,
Le passage entre Nevis et St-Kitts
L’ancienne et la nouvelle!


Cette année, tout le monde le dit (au Nord comme au Sud), la saison est exceptionnelle, dans le sens où elle nous donne de façon intense et continue une caractéristique du climat. Au Québec c’est le froid et la neige alors qu’aux Antilles c’est le vent et la mer… Ici, le vent souffle toujours en haut de 15 nœuds, principalement de l’Est et presque du Sud-Est, il y a même eu du Sud-Ouest, ce qui donne une mer agitée avec une houle de Sud-Ouest dans la baie de Fort-de-France… et un mouillage agité dans la baie de Ste-Anne. Disons que les nuits ne sont pas aussi reposantes qu’elles pourraient l’être mais ça peut aller. Donc, réparation oblige, nous allons dans la baie des Cyclones; heu… ça n’a pas marché car une fois mon capitaine monté au ... read more
Le capitaine en haut!
L'arrivée de Latitude
Deux gars heureux de leur exploit!


Hé oui enfin, nous sommes de retour sur notre belle corneille. Elle nous a attendus durant dix-huit mois, au gros soleil et à la poussière du chantier. Nos désirs de travaux n’ont pu être réalisés qu’à moitié; en effet, nous voulions faire refaire la peinture de la coque au complet, œuvres vives et côtés, mais la CARRA en a décidé autrement. Nous n’avons pu que faire refaire les œuvres vives. Absaroque doit donc garder son vieux « plumage ». Ce contrat a été très bien effectué par Kelly Bernard au « Rodney Bay Boatyard ». Le travail a été très dur, je dois avouer que je suis bien contente de ne pas avoir eu à le faire. Donc, nous sommes descendus à Ste-Lucie le 1er novembre, moi pour une semaine et JP pour la saison; mon ... read more
Et voilà le travail...
La coque avec sa nouvelle peinture anti-salissure
L'échappement...

Europe » France September 1st 2014

Et ça continue. Une belle surprise! Durant notre séjour à St-Mandrier, nous avons reçu un courriel d'un autre équipage de bateau rencontré dans les Antilles, KeopsII. Eric et Jo ont lu sur notre blog que nous étions en France et comme Montélimar n'est pas très loin de Chambéry, nous avons fait un saut afin de les revoir! Cela n'était pas prévu, mais ce fut un très beau moment. Vive la liberté dans un voyage. De retour à Chambéry, nous planifions le reste de notre voyage. Ayant reçu des précisions sur l'endroit où aurait lieu notre rencontre avec Tsamaya, nous sommes maintenant fixés: nous irons vers le sud de la Suède. Nous prenons donc une journée pluvieuse (il faut vous dire que depuis notre arrivée, dès que nous mettons les pieds à Chambéry, il pleut et il ... read more
Nous passons par l’Italie,
Derrière notre appartement, une partie des stations de ski,
Un petit exemplaire des fleurs qui poussent à ces altitudes…


Amis, Montagnes et mer! Si vous avez suivi notre blog depuis quelques années, vous savez que nous avons rencontré plusieurs bateaux français. Un des avantages de ce voyage, c'est de pouvoir les revoir alors que nous n'avons pas mis les pieds dans les Antilles cette année. Nous commençons donc par l'équipage de L'Océanite, qui habite Albertville. C'est facile, ils se trouvent à à peine une heure de route de Chambéry. Le 7 juillet, donc, ils nous font visiter leur coin: village médiéval, site olympique... malgré la pluie!! Un des objectifs non cachés de notre voyage en France était d'aller voir des péniches. En effet, nos plans de navigation devraient nous amener à vendre notre cher Absaroque et à acheter une péniche pour naviguer sur les canaux d'Europe. Nous faisons donc une balade du côté de St-Jean-de-Losne, ... read more
Le stade couvert à la mode "Eiffel"
Albertville a une cité médiévale
Les fontaines étaient importantes...




Tot: 0.462s; Tpl: 0.027s; cc: 20; qc: 90; dbt: 0.0903s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 7; ; mem: 1.6mb