Nouvelle année à St-Martin et première visite à bord!


Advertisement
Published: January 23rd 2016
Edit Blog Post

Déjeuner de Noël                     Déjeuner de Noël                     Déjeuner de Noël

Les brioches du capitaine!
Nous sommes le 22 janvier, je suis un peu en retard pour vous souhaiter la Bonne Année!







Vous savez, dans la vie, on fait parfois des choix … discutables. Nous avons consulté Mason, le spécialiste des éoliennes dans le lagon; et, malheureusement, nous devons changer le contrôleur de notre Air Breeze. Nous sommes donc partis à la recherche sur Internet. Mason nous avait parlé de 240$ pour un kit de réparation et nous avons trouvé le contrôleur sur AliExpress (devinez d’où ça vient) pour 147$, livré sans frais en moins de 10 jours. Cela nous semblait alléchant et nous avons fait quelques vérifications avant de nous engager. Et, bien que nous soyons le 19 décembre, temps le plus achalandé de l’année, nous avons passé notre commande à un vendeur chinois. Toujours est-il que le 15 janvier, toujours pas de nouvelles du paquet, ni du vendeur… Nous avons déposé un litige et AliExpress nous a annoncé un remboursement complet. Mais cela ne nous donne pas plus de contrôleur! Nous avons donc commandé le kit à 240$ au Colorado. Après trois jours, toujours pas de nouvelles… qu’y a-t-il donc avec ce contrôleur? Et le vent qui
Cadeau de Noël pour Absaroque                 Cadeau de Noël pour Absaroque                 Cadeau de Noël pour Absaroque

le bateau est officiellement bilingue! Merci Michel et Janine.
remonte, et toute cette énergie perdue! Bref, voilà un dossier en suspens.







Les batteries sont aussi un dossier qui nous prend du temps Internet. Heureusement que notre copain Dave, de Persephone, nous a prêté son terminal Scarlet. Nous avons internet au bateau. Les batteries sont en Floride et devraient être livrées par bateau. Dossier à suivre!



Nous avons fait la connaissance de Randy, capitaine d’un « sistership » d’Absaroque, il possède un Whitby 42 comme nous, coque 103 je crois. Nous lui faisons part de notre désarroi concernant le système hydraulique et il nous répond tout simplement de purger le système, mais à la roue!! Heureusement qu’il est là avec ses outils de maître mécanicien hydraulique, nos clés sont trop grosses pour le travail. De plus, lors d’une de ses visites à bord, il nous dit que nos haubans ne sont pas assez tendus. Il nous donne ses chiffres et avec l’aide du tensiomètre de Saphire, nous réglons le tout facilement. Nous utilisons également ses biceps pour débloquer notre presse-étoupe de safran qui coulait depuis que nous avions changé l’étoupe avant la mise à l‘eau à Antigua. Nous avons appris
Souper des Fêtes                   Souper des Fêtes                   Souper des Fêtes

avec Randy de Sinbad (Whitby 42) et Dave de Persephone
qu’il y avait un contre-écrou qu’il fallait ajuster… Merci infiniment Randy!







Petit retour en arrière. Nous avons fêté Noël tranquillement sur notre bateau et avons pris notre petit déjeuner devenu traditionnel pour nous : les brioches de noël faites mains par mon capitaine. Puis, parlant de tradition, nous avons mangé la galette des rois le 6 janvier; c’est moi qui ai eu la fève, confirmant ainsi mon rôle d’amiral(e) de ce navire…!







Et nous voilà le 9 janvier, nous recevons nos premiers visiteurs de l’année : Denis et Isabelle, d’anciens collègues de GG (collège Gérald-Godin, notre dernier employeur). Ils sont venus faire de la voile puisqu’ils ont déjà visité St-Martin de fond en comble. Alors nous avons surveillé de près la météo et, bien qu’une houle énergétique du nord (2-3m aux 15 sec) s’annonce pour le milieu de la semaine, nous devrions pouvoir sortir avant et après. Voulant leur offrir le meilleur, nous décidons de faire une petite sortie tout de suite le dimanche, lendemain de leur arrivée. Alors nous levons l’ancre pour aller prendre le pont de 10h15 dans le lagon et celui de 10h30
On conserve les traditions :    On conserve les traditions :    On conserve les traditions :

galette des rois et c’est l’amirale qui a eu la fève!
pour sortir du côté hollandais. L’ancre levée, je mets les gaz et… rien ne bouge!!! ??? Que se passe-t-il? La transmission? Vite, il faut rejeter l’ancre avant d’être trop près des autres bateaux. Après vérification par le capitaine, l’hélice doit être la coupable car la transmission fonctionne bien. Nos deux invités et le capitaine se pressent de plonger pour vérifier. L’hélice est recouverte de bernacles, il faut simplement la nettoyer; mais trop tard pour la sortie, on doit rester sur place!







Le lendemain, nous sortons par le pont français de 9h00 et nous allons dîner à baie Rendez-vous en territoire anguillais. Le retour se fait à voile jusqu’à Simpson Bay pour rentrer par le pont de 17h00. La grosse houle du nord a commencé à animer les mouillages mais en navigation on ne ressent que l’effet « ascenseur » d’une houle de 2m aux 15 secondes.



Les jours suivants, nous nous baladons en voiture puisque la houle est présente et empêche toute approche sécuritaire des plages par la mer. Magasinage et bouffe sont au menu! Nous avons la chance d’assister au premier « mardi de Grand-Case », petit carnaval hebdomadaire
En fin de journée le 6 janvier :              En fin de journée le 6 janvier :              En fin de journée le 6 janvier :

on range les décorations de noël.
pour deux mois environ.



Nous passons par Maho Beach, évidemment, pour voir le 747 de KLM décoller, puis pour admirer le coucher de soleil….



Le jeudi nous pouvons partir…. Mais l’ouverture du Causaway a changé… il ouvre maintenant à 10h00 au lieu de 10h15… Nous nous sommes présentés à 10h10… trop tard. Encore une journée dans le lagon!!!!



Enfin, le vendredi nous nous évadons par le pont français et allons diner à l’île Tintamarre. Encore un peu houleux mais supportable; pas de descente à terre. Nous continuons notre route vers l’île Fourchue à la voile; ça bouge un peu mais ça va. Nous nous abritons dans la baie de l’île Fourchue pour voir le soleil se coucher. Nous roulons un peu alors nous sortons nos « roller stopper », toujours aussi efficaces heureusement, et nous soupons tranquillement. Le samedi matin, nous rentrons sur St-Martin dans une mer plus calme et à la voile. Nous filons presque 6 nœuds avec génois et artimon seulement, et nous sommes donc en avance pour le pont de 15h00. Alors nous tirons des bords pour le plaisir!!! Et au grand bonheur du capitaine, Absaroque remonte au
Première visite de 2016 :             Première visite de 2016 :             Première visite de 2016 :

Isabelle et Denis qui sont venus faire de la voile!
vent à près de 45 degré dans un vent de 10-15n. On tape le 5n et on vire de bord…wow! Quel plaisir…!!! Merci Isabelle et Denis de nous avoir permis ces essais! Et merci à Randy, Paul-Arthur (pilote automatique) a très bien fonctionné sans donner de coups de bélier, et l’ajustement des haubans a grandement amélioré la performance sous voile. Nous te devons une caisse de bière Randy!







Le dimanche, nous retrouvons notre petit train-train quotidien… Lessive, recherches sur Internet pour les réparations, la vie quoi!







Mardi matin, le 19 janvier, mon capitaine tombe sur une vente de billets : retour au Québec le 27 avril prochain.







Moins drôle, toujours pas de nouvelle du contrôleur ni des batteries…. Dieu que c’est tannant. Mais pensons à d’autres choses, nous aurons des amis en visite à l’hôtel Mercure dès dimanche prochain, le 24 janvier. Yééé, encore des vacances!


Additional photos below
Photos: 28, Displayed: 26


Advertisement

Le capitaine se dépêche de régler le problème              Le capitaine se dépêche de régler le problème
Le capitaine se dépêche de régler le problème

tellement pressé qu’il n’a pas noté que son maillot est à l’envers.
Ah, ces gens de technique….     Ah, ces gens de technique….
Ah, ces gens de technique….

Ils doivent se mettre à trois pour changer de pavillon!
Balade vers Happy Bay              Balade vers Happy Bay
Balade vers Happy Bay

il y a une grosse houle dehors, nos invités nous font découvrir des coins charmants.
Denis a trouvé une solution temporaire            Denis a trouvé une solution temporaire
Denis a trouvé une solution temporaire

pas de moteur, il faut ramer. C’est beaucoup plus facile si on a un gouvernail car les rameurs ne sont pas très efficaces en direction! (surtout après un rhum punch… hem)
Pour se consoler d’avoir raté le pont du Causaway             Pour se consoler d’avoir raté le pont du Causaway
Pour se consoler d’avoir raté le pont du Causaway

on va passer la journée à Plage Orientale. À votre santé!
Souper à Grand-Case             Souper à Grand-Case
Souper à Grand-Case

c’est le premier « mardi Grand-Case ». Un mini carnaval.
On y trouve des objets locaux              On y trouve des objets locaux
On y trouve des objets locaux

ou encore ces bibelots fait d’ivoire végétal…!


Tot: 1.203s; Tpl: 0.054s; cc: 10; qc: 59; dbt: 0.0333s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb