Baños


Advertisement
Ecuador's flag
South America » Ecuador » Centre » Baños
July 1st 2013
Published: July 9th 2013
Edit Blog Post

A l'arrière du pick-upA l'arrière du pick-upA l'arrière du pick-up

En route vers une destination inconnue à 2h du mat' !
A la quête d'une autre auberge, nous passons à côté de 3 locaux en train de fermer leur resto. C'est alors qu'ils nous font monter à l'arrière de leur pick up et nous emmènent à un hotel encore ouvert.

Le lendemain matin, nous regagnons avec tout notre équipement l'auberge réservée, située en haut d'une bonne montée. A Baños , ça grimpe sec ! 1er repas local au Mercado, sorte de marché couvert, ouvert tous les jours. Pour se remettre de toutes les galères de la veille, direction les eaux thermales où nous passons l'aprem : 3 bains au milieu d'un cadre sublime, entre les montagnes, au pied d'une cascade. Le soir, c'est avec déception que nous constatons l'ambiance "trop calme" des bars de Baños.

Au réveil, nous partons dans la matinée pour une randonnée de 5-6h. A cause de (ou grâce à) notre légendaire sens de l'orientation, la randonnée ne dure finalement que 3h. Tout le long de l'ascension, nous alternons entre chemins sinueux, étroits et très pentu, et panoramas de montagne à couper le souffle. Après avoir atteint le sommet de la rando, où nous avions un point de vue sur les deux versants de la montagne, nous partageons un délicieux jus de fruit en compagnie d'une allemande sympathique. En arrivant en ville plus tôt que prévu, nous décidons de louer des vélos et partons pour la route des cascades. En arrivant à la 1ère cascade, nous nous laissons tenter par une session tyrolienne en version superman (à l'horizontale). Yanno a flippé sa mère. Après cette bonne dose d'adrénaline, nous repartons en vélo. Les paysages sont magnifiques, impossible de pédaler 5 minutes sans prendre de photo. La descente terminée on nous propose une petite marche qui nous donne un avant gout de notre futur périple dans la jungle : en guise de récompense, et pour 1.5$, nous faisons face à une gigantesque cascade. Fascinés par cette merveille, c'est à 4 pattes, en se faufilant dans un minuscule passage, que nous en arrivons à portée de main. C'est après en avoir pris plein la gueule (au sens propre et figuré), que nous retournons en haut du chemin, où nous attend notre camionnette. Exténués par cette journée éprouvante c'est à l'arrière de celle-ci que nous goûtons une fois de plus à la conduite très olé olé des équatoriens. Vivement la guitare pour compenser les soirées trop calmes de Baños! Seul avantage: nous préservons notre foie un soir de plus. Pas d'excuse de gueule de bois pour reporter notre séance de rafting du lendemain matin!

Après un très bon petit déjeuner, nous rejoignons notre minibus bariolé. C'est parti pour le tour de Baños pour récupérer une personne par-ci, un gilet de sauvetage par là. La sono à fond, des musiques boom boom particulièrement entraînantes, on reprend la route pour arriver au lieu où nous allons mettre les bateaux à l'eau ! Une fois de plus, un cadre luxuriant nous y attend, dans lequel les arbres ne se gênent pas pour pousser à flanc de montagne. C'est une descente assez physique qui nous attend, entrecoupée d'arrêts pour profiter des cascades qui bordent la rivière ou encore se livrer à de sanglants combats de coq ! Sur le retour, nous profitons d'un repas bien mérité à base de poulet (pour changer). Après s'être renseignés pour les activités du lendemain et reposés un peu nos corps fatigués à l'auberge, nous entreprenons la montée des 600 marches qui nous séparent de la vierge de Baños (visiblement, chaque ville ici possède la sienne). A cette altitude, l'effort se fait ressentir, mais nous bénéficions à nouveau d'un superbe panorama sur toute la ville.

Le lendemain matin, et pour bien terminer notre périple à Baños, nous partons cette fois pour une session canyoning ! Une camionnette nous amène au pied d'une montagne, qu'il faudra gravir pendant une bonne quinzaine de minutes (tout équipé!) avant d'arriver au point de départ de cette nouvelle aventure. Ce sont pas moins de cinq cascades qui nous attendent, lesquelles nous descendrons en rappel ou en tyrolienne. Bien que nous ayons été un peu déçus de la facilité du parcours, nous en avons encore pris plein les yeux, entourés par les arbres et coupés du reste du monde.

L'après midi, nous embarquons dans un car direction Latacunga, ville "relais" depuis laquelle nous pourrons nous rendre au parc national de Cotopaxi, qui recèle bien des merveilles...


Additional photos below
Photos: 94, Displayed: 25


Advertisement

Les bainsLes bains
Les bains

Trop la classe avec nos chapeaux !
Les bainsLes bains
Les bains

et oui les gens se relachent...


Tot: 3.02s; Tpl: 0.026s; cc: 14; qc: 29; dbt: 0.0298s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb