San Pedro de Atacama


Advertisement
Published: November 17th 2013
Edit Blog Post

Après une après midi d'attente dans la disgracieuse ville d'Uyuni, nous embarquons dans notre dernier bus Bolivien, heureusement. Piste toute la nuit, vibrations et bruit insupportables, nous ne fermons pas l’œil de la nuit, encore une fois. Arrivés à Villazon, dans l'extrême sud Bolivien, nous apprenons sur place qu'il n'y a pas de bus direction San Pedro de Atacama, notre prochaine destination. En revanche, un bus peut nous amener à Salta en Argentine, d'où il est à priori possible de ralier San Pedro. Arrivés au terminal pour prendre notre bus, on nous apprend qu'il faut en fait traverser la frontière car celui-ci part côté Argentin. Grosse course contre la montre, avec en bonus une fouille de nos sacs à la frontière, heureusement peu approfondie. Notre premier trajet Argentin est de bonne augure : c'est le retour des routes asphaltées, des films, et des toilettes dans le bus ! Par contre, pas de repas, nous arrivons à Salta le ventre vide (rassasiés par un bon Macdo en arrivant !).

Le lendemain, nous pouvons enfin partir à San Pedro. Départ à 07h, le bus compte 4 passagers, nous compris. Petit dej' minuscule avant d'arriver à la douane, où il nous faudra patienter 1h pour passer côté Chilien (qu'est ce que ça sera quand le bus sera plein...). Le repas tant attendu arrive enfin, mais il est encore plus léger que le précédent... Vers 17h, nous pensions être arrivés à destination, mais le chauffeur nous apprend qu'il ne savait pas que nous allions à San Pedro, que nous avons dépassé depuis une heure. Aie. Nous nous retrouvons donc à Calama. Les poches vides, tournée dans la ville pour retirer des Pesos chiliens, puis nous remontons à bord d'un collectivo, et arrivons (enfin!) à San Pedro en début de soirée.

Après une bonne nuit de sommeil, nous partons réserver les prochaines excursions. Nous constatons que les rumeurs sur le Chili sont fondées : ici, c'est très cher ! Départ vers 16h à la Laguna Piedra, endroit impressionnant où l'eau est aussi salée que celle de la mer morte. On y flotte donc naturellement, dans n'importe quelle position. Nous allons ensuite nous rincer dans les Ojos del Salar, deux petits trous au milieu du désert, remplis d'eau TRÈS froide. Dernier arrêt à la Laguna Cejar, où nous attend un petit cocktail, mais surtout un fabuleux coucher de soleil, aux couleurs magiques qui évoluent toutes les 5 minutes, le tout sous l’œil de la pleine lune. De retour à San Pedro, et pour bien finir la journée, nous irons nous abreuver de nombreux cocktails !

Réveil vers 7h avec une petite gueule de bois, direction le désert d'Atacama. Moins impressionnant et au moins aussi touristique que celui d'Uyuni, nous profitons quand même d'un très beau panorama entre deux cordillères. Nous passons ensuite à la Laguna De Chaxa, à 4000m d'altitude, fichée entre les volcans qui se reflètent à la surface de l'eau. De retour en ville, après le déjeuner, départ pour la Vallée de la Muerte, grand groupe de canyons aux allures martiennes. Nous partons ensuite pour la Vallée de la Luna, où nous faisons plusieurs arrêts pour observer différentes formations rocheuses ainsi qu'une balade d'une quarantaine de minutes dans un des 3 canyons. Nous terminons par une brève ascension sur la Puerta del Sol, d'où nous profitons d'une très belle vue des alentours, ainsi que d'un coucher de soleil sympathique, mais à mille lieux de celui de la veille.

Départ le lendemain à 04h du mat' pour les geysers de Tatio. Nous arrivons sur place bien fatigués, et un grand froid nous y attend. Les geysers sont bien moins impressionnants que ce à quoi nous nous attendions : beaucoup de fumée, et peu de jets d'eau. Après un petit dej en plein air, notre guide nous amène à des bains naturels, dont la température est censée avoisiner les 40°C. Nous déchantons vite une fois à l'eau, celle-ci ne dépassant pas les 25°C... Nous retournons vite nous changer sur un carrelage gelé, maudissant cet enfoiré de guide. C'est finalement tout ce que nous réservait cette matinée, bien décevante. Après midi repos, suivi d'un bon apéro avec d'autres français de l'hôtel avant de sortir dans une espèce de boite, perdue au milieu de nulle part, que nous quitterons aux alentours de 06h.

Après 2h de sommeil, nous arrivons au terminal en sueur, pour finalement constater que le bus n'arrive que dans deux heures. Attente au soleil, puis nous partons direction Salta, où nous attend un tour dans le NOA (Nord Ouest Argentin) dont on attend beaucoup...


Additional photos below
Photos: 60, Displayed: 25


Advertisement




18th November 2013

Creative
Nice photo
20th November 2013

ahh les galères de bus chiliens/argentins, je connais ça! Nous on avait réservé un bus d'Ushuaia à El Calafate qui partait à 4h du mat. On arrive au terminal et là on nous dit qu'on était pas sur la liste des passagers. On a donc du prendre un autre bus (le chauffeur n'a même pas pu nous dire où il allait). On fait un premier changement de bus, puis un deuxième à Rio Gallegos, puis un 3ème à la frontière chilienne et là ils n'ont pas voulu qu'on remonte dans le bus sous pretexte qu'il était plein et, dommage pour nous, on nous apprend que c'était le dernier de la journée (alors qu'il était 8h30 du mat -_-' ) Finalement après avoir appelé le mec de l'agence de voyage, qui a appelé un flic, qui lui même appelé un douanier pour nous laisser monter dans le fameux bus, comble du comble, le bus soit disant plein était... à moitié vide! On a réussi, non sans mal, à arriver à El Calafate vers 2h30 du mat et on devait se lever à 5h pour l'excursion à Torres del Paine ... Bref, vive l'organisation sud-américaine !! lol profitez bien

Tot: 3.202s; Tpl: 0.081s; cc: 10; qc: 50; dbt: 0.0597s; 3; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.4mb