Sud Lipez - Salar de Uyuni


Advertisement
Published: November 12th 2013
Edit Blog Post

Réveil au milieu de la nuit, dur ! Mais notre excitation nous aide à pallier notre manque de sommeil. La jeep nous emmène au pied du volcan Licancabur que nous commençons à grimper à 3h du matin sous un superbe ciel étoilé. Jusqu'au lever du soleil, la difficulté de l'ascension réside surtout dans le manque de lumière et les appuis hasardeux, sur une pente très caillouteuse. Au bout de 3h30 de montée, les choses sérieuses commencent, et le froid n'aide pas ! Heureusement, un magnifique lever du soleil rend les choses les choses plus faciles, et c'est finalement au bout de 5h que nous parvenons en haut du volcan, à plus de 5900m d'altitude : vue incroyable sur tous les sommets environnants, ainsi que sur les Lagunas Blanca et Verde, le tout à la lumière du matin.

Après un petit quart d'heure pendant lequel nous profitons du panorama, la descente se révèle aussi physique que casse gueule, surtout que l'on dévale cette pente comme des fous ! L'aller retour nous prend 7h, alors que c'est le temps minimum dont la plupart des gens ont besoin pour atteindre le sommet du volcan.

De retour à l'hôtel et après une petite pause, nous repassons par les bains chaud de la veille. Après l'effort, le réconfort ! Après ce moment de détente, passage aux geysers Sol de Mañana, que nous ne voyons pas en action, mais qui dégagent quand même de gros nuages de fumée (et une délicieuse odeur de soufre). Dernier arrêt de la journée, la Laguna Colorada, splendide lagune rouge sur lequel le soleil se reflète, et dans laquelle pataugent des centaines de flamants roses. On en prend encore plein les yeux !

Le lendemain, réveil vers 7h : grasse mat' ! Premier arrêt au pied de la Copa del Mundo, rocher à la forme rappelant celle de la Coupe du Monde. Nous trouvons un peu plus loin un rocher aux allures de chameau, que l'on s'empresse de grimper ! Nous continuons jusqu'à la Ciudad Perdida, groupe de roches nous offrant encore la possibilité de faire grimpette pendant une bonne heure, tout en profitant d'une vue magnifique sur les plaines du coin. Après un passage rapide au cœur de la Valle de Rocas, nous nous rendons ensuite au Canyon del Condor, où nous attend la Laguna Negra. Une lagune de plus, mais on ne s'en lasse pas. Dernières haltes à la Laguna Turuncha, puis à un village qui nous rappelle les Westerns de notre enfance, avant d'atteindre le bord du Salar d'Uyuni où nous passons la nuit dans un hôtel de sel. Encore une journée de fou !

Pour notre dernier jour, nous nous levons à 5h, pour aller contempler le lever du soleil dans le Salar. Quand nous y arrivons, c'est une grande étendue blanche qui se dresse autour de nous, avec quelques montagnes qui se découpent au loin. Nous partons ensuite vers l'Isla Inca Huasi, peuplée de cactus. Drôle d'impression que de se retrouver sur cette île de roches au beau milieu de tout ce blanc, en compagnie de cactus revêtant toutes formes possibles. Après un bon petit tour, petit déjeuner sur une table de sel à côté de la jeep : c'est l'anniversaire d'Hadrien, et pour l'occaz', notre cuisinière nous a préparé un très bon gâteau ! Après avoir profité de cette surprise, direction le volcan Tulumpa, que nous ne pouvons pas grimper en entier, faute de temps. Une fois arrivés au premier mirador, nous bénéficions malgré tout d'une très belle vue sur une partie du Salar, et en profitons également pour rendre visite à quelques momies du coin.

Après être redescendus, retour dans la jeep pour aller se perdre au milieu de cet immense désert. La session photo peut commencer. Quelques délires plus tard, nous nous posons pour pique-niquer. Terrible ! Petit passage à côté du premier hôtel de sel du coin, reconverti en musée, devant lequel flottent de nombreux drapeaux, puis dernier arrêt devant une exploitation de sel. Nous arrivons enfin à Uyuni, après 5 jours d'émerveillement, 1100km parcourus, autant d'images dans nos têtes et des paysages encore plus exceptionnels que ceux auxquels nous nous attendions.

Toute bonne chose ayant une fin, nous devons patienter toute l'après midi avant de continuer notre périple. Nous souhaitons nous rendre à San Pedro de Atacama, au Chili, mais compte tenu de la fréquence des bus, il est plus rapide de passer par Salta, en Argentine. Ce sont deux jours compliqués qui nous attendent...


Additional photos below
Photos: 116, Displayed: 25


Advertisement



Tot: 2.265s; Tpl: 0.093s; cc: 10; qc: 47; dbt: 0.0563s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.4mb