Jackson Creek-Deltaville


Advertisement
United States' flag
North America » United States » Virginia
October 25th 2007
Published: October 25th 2007
Edit Blog Post

Journal de bord
Dimanche le 21 octobre
Jackson Creek (Deltaville)
Jour 2

Ici, c’est vraiment le jour du Seigneur ! Parce qu’il n’y a personne qui travaille. Alors, on ne peut pas avancer pour réparer le moteur, car les marinas et les magasins de bateaux sont fermés.

Seb en profite pour enlever le « starter ».

Nous avons été invités au méga 5 à 7 de Manouche. Nous étions 12 personnes à bord dont : Marie-Galante II, Victoria V, Soluna II et Aphothéose VI. Quelle belle soirée!

Lundi le 22 octobre
Jackson Creek (Deltaville)
Jour 3

Seb est allé chez Napa et Deltaville Marina pour s’informer s’ils peuvent reconditionner le starter et malheureusement les 2 endroits ne font pas cela.

Rendue une fois chez Deltaville Marina, on s’informe pour connaître le coût d’un nouveau « starter » Volvo et le prix est de 927$. Le fait est qu’on ne sait toujours pas si c’est bien le « starter » qui est le problème.

On retourne à bord pour en discuter et Claude de Sacripant ainsi que Michel de Epsillon viennent s’informer de nos démarches.

Mais avant d’aller plus loin dans notre histoire, c’est incroyable de constater que tous les voiliers québécois s’entraident entre eux. La règle du « Donnez au suivant » est spontanée. « Tu as un problème, je vais t’aider ». Et ce fut le cas de 3 voiliers Québecois qui ont tenté d’élucider notre problème de démarrage du moteur.

Nous aimerions en profiter pour remercier encore une fois les 3 capitaines qui ont bien voulu salir leurs mains, à se casser la tête, à faire des schémas d’électricité une fois rendue à leur bateau et à ne pas lâcher prise une fois rendu l’heure du 5 à 7.

Merci beaucoup au Capitaine Michel de Epsillon, au capitaine Claude de Sacripant et au capitaine Gilles de Grand Style.

Grâce à vous trois et à mon capitaine Sébastien, nous pourrons voguer la tête tranquille vers le sud sans avoir eu à casser notre petit cochon.

Voici la suite de notre histoire :

Une fois à bord, Claude et Michel vérifient si c’est bien le « starter » qui est le problème. Ils ont « bipasser » le « strater » pour faire partir le moteur sans utiliser l’inition et Vrooouuumm! Sans grincer le moteur est parti tous de suite. Alors, ce n’est pas le bendix ou le « starter » qui est problème.

Et voilà une économie de 927$!

La deuxième étape est de valider un à un les files qui partent de l’initions au « starter » . Après vérifications les connexions sont bonnes. Malheureusement, les gars ne peuvent pas aller plus loin.

Seb retourne à Deltaville Marina pour faire appel à un électricien. Nous avons eu un rendez-vous mercredi à 8h30 am.


Mardi le 23 octobre
Jackson Creek (Deltaville)
Jour 4

En avant-midi, nous apercevons au loin Grand Style qui s’engage dans le chenal de Jackson Creek.

Nous avions fait leur rencontre à Annapolis et nous les avions invités à notre souper BBQ. Grand Style sont des amis de Rouma.

Avant de mettre l’ancre, il passe à côté de nous pour prendre de nos nouvelles et nous leurs disons notre problème de démarrage. Gilles s’empresse de nous dire qu’il mange une bouchée et s’envient après.

À son arrivée, Seb lui dit ce qu’il a fait avec Epsillon et Sacripant.

Rapidement Gilles met le doigt sur le bobo, une petite pièce appellé « relais » au
Seb et LucieSeb et LucieSeb et Lucie

Lucie fait des colliers et à proposer de faire une création avec la griffe de panthère de Seb. Cette griffe à été acheté par les parents de Seb au congo-brazzaville lors de sa naissance.
coût de 15$. Nous sommes loin du 927$...

Ils ont ouvert cette petite pièce pour constater que les contacts était fusionné en semble… Une fois qu’ils ont sablé le contact tous étaient redevenus dans l’ordre.

Merci beaucoup à Gilles d’avoir élucidé notre problème. Nous te sommes très reconnaissants.

Voici ce que nous avons appris de cette expérience : « C’est souvent des petites pièces à 1$ qui font défaut que des gros morceaux à 1000$ !»

Mercredi le 24 octobre
Jackson Creek (Deltaville)
Jour 5

On décide de rester encore aujourd’hui, car il annonce du sud d’environ 20 nœuds avec des vagues courtes à 2 pieds. Nous ne sommes pas très pressés et demain, il annonce des vents favorables pour faire de la voile.

Nos amis Apothéose VI et Soluna II quittent ce matin. Au loin, Seb s’aperçoit que Soluna II ne bouge plus. Il doit être sûrement pris dans le chenal, car le chenal n’est pas creux. Seb, part donc avec l’annexe pour essayer de les déprendre. Avec une amarre à l’avant du bateau, Seb a tiré du côté du chenal et voilà qu’ils étaient dépris. Hey !


Jeudi le 25 octobre
Sarah Creek
Jour 1

Après avoir écouté la météo qui annonçait des vents du nord-est à 15 nœuds, on décide de quitter Deltaville avec Marie-Galante II et Victoria V.

Ce ne sont pas des vents de 15 nœuds, mais plutôt des vents de 20 à 25 nœuds avec rafale à 30 nœuds et des vagues de 5 à 6 pieds. Nous avons eu une de 10 pieds sans aucune exagération qui était à la hauteur de notre bôme.

La navigation n’était pas confortable, car nous avions les vagues de côté et parfois de derrière.

Nous devions se rendre à Hampton à 40 miles nautiques au sud de Deltaville, mais nous avons préféré nous arrêter à Sarah Creek dans la York River parce que nous avions le trou cul en dessous du bras…. En bon Québécois !


Voici notre position GPS :
N37 15.401’
W076 28.658’









Advertisement



27th October 2007

Vous faites une belle équipe les québecois, nous sommes fiers de vous tous. Vive l'entreaide, on devrait faire la même chose sur terre.

Tot: 0.877s; Tpl: 0.05s; cc: 19; qc: 82; dbt: 0.0458s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.6mb