Il pleut, il pleut bergère... Mais....


Advertisement
Thailand's flag
Asia » Thailand » Western Thailand » Kanchanaburi
October 9th 2012
Published: October 9th 2012
Edit Blog Post

Le 8 octobre 2012,

Ce matin, on se réveille avec un arrière-plan sonore trop présent à notre goût... La pluie... Et pas une petite pluie fine et rafraîchissante, non, un déluge tropical qui nous tombe sur la tête sans accalmie, aucune... On apprendre plus tard qu'on doit cette superbe journée à la queue d'un vilain typhon asiatique... Le quatrième dans la région depuis deux semaines... On devait aller faire un tour en matinée sur les canaux aquatiques de Bangkok (les khlongs) avec une organisation à but non-lucratif dirigée par un français. On lâche un petit coup de fil au français en question, pour voir si le plan tombe à l'eau, ou pas... Finalement, il nous sera impossible de visiter les khlongs ce matin, l'eau a beaucoup monté et peut cacher de dangereux obstacles. On remet le tout à notre toute dernière journée à Bangkok, à la fin du mois. Ce n'est que partie remise.

On décide donc de partir immédiatement pour notre prochaine destination, Kanchanaburi, à 2,5 heures de bus de Bangkok. Lors du check-out, Carl avoue au préposé que le coffre-fort de la chambre est barré et que nous n'avons pas le bon code... En effet, en tout début de séjour, j'ai programmé le coffre selon le code établi à Singapour... mais depuis, le coffre refuse sans raison de s'ouvrir... On a donc fait une activité de loisir d'essayer et de noter toutes les combinaisons possibles pour tenter, sans succès, d'ouvrir le coffre... Depuis, il a été décidé, pour le bien de notre couple, que Carl serait seul en charge de cette stupide petite machine...

On prend un taxi jusqu'au terminal de bus puis on embarque rapidement dans un autobus à destination de Kanchanaburi. En chemin, on roule à plusieurs reprises dans des rues gorgées d'eau, souvent même jusqu'au niveau du trottoir. On imagine sans mal quel calvaire ça devait être lors des innondations de l'an dernier. On parvient finalement à notre hôtel, le U Inchantree, un petit boutique-resort 4 étoiles. On met les pieds hors du taxi et trois employés se précipitent: 1 pour les bagages, 2 avec des parapluies... On sent qu'on va se plaire ici! Notre chambre n'est pas prête, la dame de la réception nous propose de voir une suite, qu'elle peut nous offrir pour un supplément équivalent à un trio big-mac-poutine chez Mc Do. On accepte de voir la suite.... Oh my God! On est séduit! Et puis quoi, c'est un voyage de noces, non? Go pour la suite!



On prend un petit dîner tranquille, et comme il pleut encore à verse, on décide d'aller expérimenter le massage thai dans le meilleur spa de la ville, très classe. On vient nous chercher directement à notre hôtel et on nous donne un espèce d'habit brun thai à enfiler. En effet, le massage thai se fait tout habillé et dans une grande salle commune. Un couple de français gais nous a d'ailleurs dit de nous méfier des massages thais prodigués dans des salles privées... Les masseuses tentent alors de vous masser là ou c'est pas permis.... Pour notre part, on débute par un 30 minutes de massage du cuir chevelu avec un traitement pour les cheveux. Ca fait un bien fou. Ensuite, on monte à l'étage dans la salle de massage commune, et le massage thai à proprement parler commence. On m'avait dit que ce type de massage se situe toujours à mi-chemin entre la détente et la douleur... Maintenant, je comprends parfaitement ce dont il est question. La masseuse s'assoit entre nos jambres, utilise ses mains, ses coudes, ses pieds et ses genoux pour tout le temps donner l'impression qu'elle veut détacher les ligaments des os, nous fait plier en deux et en quatre en nous étirant, fait craquer toutes nos articulations... mais mon dieu que quand elle a fini, on se sent bien! Carl pour sa part, a trouvé le moyen de ronfler à quelques reprises pendant l'expérience, même si la masseuse lui a marché de long en large du dos... et il l'a laissé complètement épuisée et en sueur... question de gabarit, sans doute...

On revient à notre hôtel et on a la surprise de trouver notre suite toute décorée avec des roses, des pétales sur le lit et tout le kit! Wow! Ça donne envie d'être tout le temps en voyage de noces! Ensuite, on va souper puis dodo, demain, les éléphants nous attendent! On se croise les doigts pour que la pluie cesse enfin...



Le 9 octobre 2012,

On se réveille avec la même trame sonore qu'hier, de la pluie. Heureusement, cela cesse avant même le déjeuner, et le ciel semble vouloir collaborer un peu... Carl en remerciera Saint Antoine! lol! On passe rapidement chercher des bananes au boui-boui du coin. On nous a assuré que c'était le meilleur truc pour se faire des amis parmi les éléphants. Ensuite, à 9:30, on voit apparaître dans l'allée un songthew aux couleurs du refuge pour éléphants que nous allons visiter... Pour ceux qui l'ignorent, un songthew c'est le nec plus ultra des transports locaux, un pick-up couvert avec deux bancs de bois à l'arrière! Pour faire encore plus local, la petite fille du chauffeur voyage avec nous dans la boîte du pick-up. Je serai véritablement son idole de la journée, elle ne me lâche pas d'une semelle et me colle. Certains demanderont même s'il s'agit de ma fille, et ce, même si nous n'avons pas échangé un mot de la journée tant elle est gênée.......

En arrivant au refuge, nous sommes accueillis par la responsable des lieux. Nous sommes les deux seuls touristes pour la journée.Elle nous explique qu'à Elephant's World, ils viennent en aide à de vieux éléphants, ceux qui sont blessés ou mal en point, abusés, et ils leur donnent une deuxième chance, celle de vivre une vie d'éléphant normale, entourés par la nature et par des pairs. Elle nous explique en détail les histoires tragiques de chaque éléphant pendant que nous les nourrissons de fruits frais. Ici, on travaille pour les éléphants, et pas le contraire. On va ensuite couper des fruits en morceau pour les vieux éléphants ayant perdu toute leur dentition. Plus tard, on fera une bouillie de riz ainsi que des boules de riz collant que nous donnerons nous-mêmes aux éléphants, dont l'aînée, Songran, âgée de 74 ans. On plante aussi des citrouilles et on assiste à des soins vétérinaires. La responsable nous explique que tous ses mahouts (cowboy pour éléphants) sont de l'ethnie karen, une tribue montagnarde vivant entre la Thailande et le Myanmar (l'ancienne Birmanie). Leur existence légale n'est reconnu ni par l'un ni par l'autre de ces pays, la Thailande voulant l'imiter l'immigration et les karens ne voulant pas retourner sous un régime militaire au Myanmar. Ce sont donc des sans-papiers, et Elephant's World aide les mahouts à rentrer dans la légalité et à se procurer les papiers nécessaires.

Le clou de notre journée, c'est lors du bain des éléphants dans la rivière. Je me lance à l'eau toute habillée et vais aider les mahouts à décrotter les éléphants. Carl, lui, demeure sagement sur la berge à surveiller passeport et argent. Un mahout m'invite à venir monter sur son pacchyderme, Sonboon. Je m'approche mais me fait prendre par le fort courant de la rivière, au grand plaisir de Carl qui filme tout cela. Prise 2, je rejoins le mahout et l'éléphante et grimpe sur son dos. Le mahout s'amuse à la faire asseoir et relever dans la rivière, c'est un super moment. Ensuite, toujours sur ma bête et à même son dos, sans harnais ou siège d'aucune sorte, on ramène tranquillement les éléphants au coin repas, pour une dernière petite collation de la journée. Carl, lui, se trouve un lift sur le dos d'une autre éléphante. On apprécie beaucoup ce petit moment, le seul qu'on peut passer sur un éléphant dans ce refuge, et c'est très bien comme ça. On est complètement crottés quand on reprend le chemin de l'hôtel, mais on est tellement contents de notre journée!te

Une bonne douche plus tard, on part à la recherche d'une agence de voyage pour réserver une excursion pour demain. Trouver une agence est une excursion en soi, c'est beaucoup plus loin que prévu. Heureusement, on finit par trouver notre compte et on peut enfin revenir souper dans le calme de notre hôtel.



Demain, on prend la direction des chutes d'erawan, et le lendemain, nous irons passer une matinée avec des tigres!



N.B Je vous mets le lien vers Elephant's World, à visiter absolument si vous allez en Thailande, sinon, vous pouvez toujours offrir votre support, ils le méritent vraiment!

http://elephantsworld.org/en/index.php


Additional photos below
Photos: 28, Displayed: 28


Advertisement

LOLLOL
LOL

Pas le droit d'amener des vaches dans le taxi, mais c'est quoi ça


10th October 2012

Trop cute!!
J'en veux tout plein dans ma cour, sont trop beaux. Super comme expérience, sûr que si j'y vais je veux vivre ça. Carlo tu semble un peu tendu sur ton alter ego.... beau voyage, belle photos et tjrs cool de te lire Virginie. Tsin Tao!
11th October 2012

Vous faites vraiment un beau voyage. Les thaïlandais sont toujours tellement d'une extrême gentillesse. J'ai bien hâte d'y retourner! Je songe sérieusement à dire que je suis en voyage de noce...
15th October 2012

Je viens de lire le commentaire de Brigitte... Je pensais justement à vous dire qu'à partir de maintenant vous devriez toujours dire que vous êtes en voyage de noce! xxx

Tot: 0.046s; Tpl: 0.02s; cc: 9; qc: 27; dbt: 0.0068s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb