Encore une autre belle journee ensoleillee a Arequipa


Advertisement
Peru's flag
South America » Peru » Arequipa » Arequipa
May 24th 2009
Published: May 24th 2009
Edit Blog Post

Bonjour bonjour!

Je suis productive sur le blogue ces temps ci! Donc vendredi soir, apres avoir termine ma super seance d;ecriture, j;ai ete mange dans un bon petit restaurant de parilladas (viandes grillees). Je suis encore une fois tres aventuriere et je goute au steak d;alpaca, tres bon! Une petite aventure m;attend sur le chemin du retour. Je suis a environ 20 minutes de marche de mon hotel, qui est un peu decentre. J;entame ma petite promenade de retour quand un jeune homme m;aborde en espagnol. Je l;ignore et continue a marcher. Il ne me lache pas et me suis tout en continuant a me parler en espagnol et en anglais. Je fais l;idiote qui ne parle pas un mot d;espagnol et qui baragouine a peine l;anglais. Il est tenace, il continue a me parler et a marcher avec moi. Je ne sais pas trop comment m;en debarrasser. IL m;explique qu;il part demain guider un groupe dans le canyon de colca... c;est pas fort, un guide devrait savoir que ca alarme et inquiete un peu les touristes de se faire suivre comme ca par un parfait inconnu. D;une main j;aggrippe plus fort mon sac que je porte sur ma poitrine, recommandation de la dame de mon hotel, d;un chauffeur de taxi et de mon inconnu. De l;autre main, je serre l;immense carte de la ville que m;a remise le restaurateur. Je me prepare a donner un coup de carte dans l;oeil du gars au besoin. Egalement, je me prepare mentalement a crier au meurtre s;il fait le moindre geste pour prendre mon sac, me pousser dans un taxi ou autre, ou encore, s;il a la moindre parole deplacee. Il y a beaucoup de monde autour de nous, ca devrait aller. Le gars m;explique que Arequipa n;est pas une ville des plus securitaire... Il ne se rend pas compte qu;il est en train de me faire une belle petite frousse. Il s;arrete a un coin de rue, me dit qu;on doit tourner la pour se rendre a la rue de mon hotel, rue que j;ai fini par lui devoiler. Ce n;est pas ce qui est ecrit sur mon plan. Je joue la cruche a 100 milles a l;heure et repete au moins 20 fois what;s the name of this street, question de gagner du temps et lui montrer que je ne le suivrai pas n;importe ou. Il doit faire la cruche lui aussi parce qu;il ne me repond pas et me dit qu;on doit aller dans cette direction. Je regarde mon plan et regarde les 2 rues. La rue qu;il veut que j,emprunte est bondee de monde. Celle que je voulais emprunter initialement est plutot deserte. Dans ces circonstances, je prefere rester la ou il y a des gens... Je me fais un trajet jusqu;a l;hotel dans ma tete a partir de la nouvelle rue indiquee par le gars, il reste moins de 5 minutes de marche... Je commence a marcher, naturellement il me suit. Je laisse volontairement quelques personnes me depasser pour laisser un espace entre moi et lui... Comme ca, s;il veut me pousser a l,interieur d;un immeuble ou quoi que ce soit, il ne pourra pas... On marche et j;arrive finalement a l;hotel saine et sauve. Il veut mon email au cas ou je retournerais a Arequipa, qu;il puisse me servir de guide pour le canyon de colca. J;invente une adresse tres poetique question de me debarrasser de lui plus rapidement... Il me plante ensuite deux becs sur les joues et me dit qu;il voulait s;assurer que je rentre a l;hotel en toute securite.... Ouppppsssss... Rien de vole, aucun mal, pas de paroles deplacees... Tout de meme, better safe than sorry...

Douche et dodo bien merite. Aujourd;hui, je prends le petit'dejeuner dans le jardin de l;hotel. Ensuite, je veux recuperer mon lavage, payer ma chambre et voir ce qu;il est est pour le rafting. Imaginez'vous que regler tout cela a pris pas moins d;une heure, dont au moins 30 minutes et des demandes a 3 personnes differentes pour recupérer mon lavage... Si c;est pas de l;efficacite ca... Et la, a propos du rafting, ca semble dont complique aussi. La dame ne sait pas s;il y a assez de monde, elle me dit de telephoner a l;hotel dans une heure voir si ca peut fonctionner et bla'bla'bla... ca sent le plan fouerreux a plein nez. Comme Arequipa est une tres belle ville et qu;hier, j,ai passe ma journee dans un musee et dans un couvent, j;opte alors pour un tour organise dans les banlieues d;arequipa, pour pouvoir observer les montagnes environnantes et compagnie et profiter de la beaute de la ville. Encore une grosse confusion de la part des employes de l;hotel concernant l;heure du tour et le lieu de depart. Je commence a pogner les nerfs apres le gars et lui dit d;aller demander a sa patronne. Les choses s;arrangent tranquillement. On viendra me chercher a l;hotel a 10Ñ30. Parfait. Comme de fait, une dame est la a 10Ñ30. Je pensais etre dans un bus ouvert a 2 etages. Je suis plutot dans un minibus bien ordinaire... On verra bien. A 12$ pour la journee, je ne suis pas volee. On va chercher les autres. Et je fais la rencontre d;une veritable plaie d;egypte, une ontarienne incapable d;arreter de parler... et bla'bla'bla'bla toute la journee. Je me sauve d,elle des que j;en ai l;occasion... Pu capable de l,entendre parler de ses cours d;espagnol, de ses restaurants preferes a Arequipa, de ses projets de vie pour les prochaines annees, etc.... La paix ca existe, non%! On visite plusieurs miradors et petites plazas. J;ai l;occasion de gouter a un helado de queso, une sorte de creme glacee avec du sucre et de la cannelle. Je suis un peu inquiete a ce sujet... Je ne suis pas certaine que produits laitiers sud-americains et bus de nuit font bon menage... Le guide nous dit que l;hygiene est bonne a ce petit stand, pas a celui d;a cote... Ok, je tente le coup, c;est bon! On visite ensuite une maison ayant appartenu au fondateur d;arequipa. C;est joli, il y a de beaux jardins. Le guide nous propose ensuite de faire une petite balade a cheval pour 5$. J;accepte! Je tombe sur un espece de poney qui veut faire le tour le plus rapidement possible. On fait un peu de vitesse tandis que la gars tient le cheval de ma plaie d:Egypte. C;est lorsque je veux attendre tout ce beau monde que le fun commence. Le cheval danse, se dandine, tente de partir en fou et se cabre... Joie! Vivement monter Mayjune!!! J;aurais bien aime voir ma meilleure amie de la journee juchee sur ce canasson... Peut-etre qu;elle se serait tue pour une fois!

On revient tranquillement a Arequippa. J;ai faim. Il est environ 16:00, je decide de prendre mon repas et de me gater. Je vais manger a l;un des restaurants fancy ayant un balcon surpolombant la plaza de armas. Avec un petit verre de vin s;il-vous-plait! Et apres, comme ils n;ont pas de gateau au chocolat, et bien je vais dans un cafe ou le serveur est en costume avec un noeud papillon. Vive le cafe con leche et le gateau au chocolat! Il faut que je vous dise que je me gate vraiment pour mon voyage. En effet, j;ai decide qu;a mon retour au Quebec, je partais a la recherche d;une vraie job et que je ne retournerais pas a l;universite, du moins pas a temps plein. En effet, je n;ai pas ete acceptee a Sherbrooke en psychoeducation (93% de moyenne au baccalaureat, c;est pas assez pour eux... pffff!) et je n;ai pas de nouvelle de l;UdeM. Tout cela combine avec ma derniere annee de travail qui m,a comblee font en sorte que je choisi de m,aventurer de plein pied sur le marche du travail. Bye-bye la job de preposee! Alors si vous voyez des possibilites dans un domaine relie aux communications, relations humaines, ecriture/journalisme et relation d;aide, faites-moi signe. Il n;y a pas de presse, c;est bientot l;ete et je me plais bien avec mes patients a Louis-H. Lafontaine mais tout de meme, ce serait gentil d;ouvrir un peu les yeux pour moi. Comme mes interets sont changeants et varies (et c;est peu dire), ne vous restreignez pas dans les propositions!


Retour a mon voyage. Je reviens donc a l;hotel sans incident, je commence a ecrire ce blogue dans l;attente de mon bus de nuit pour Nazca. A l;heure dite, mon taxi est la, nous allons au terminal. Et la je fais la connaissance avec Cruz del Sur, la meilleure compagnie de transport du Perou. Nous avons une salle d;attente privee tres design avec divan, internet, bar, film, etc. Et que dire du bus. J;ai un lazy-boy en cuir pour moi toute seule, pour une fois, la toilette est fonctionnelle et ils servent meme un repas a bord. C;est un peu comme cela que j;imagine la 1ere classe en avion quoi! Malgre tout, j;eprouve un pe de difficulte a bien dormir, mais cela suffira pour passer la journee. J;arrive a Nasca vers 7;00 du matin. Et c;est la folie. Tout le monde veut me vendre un tour, me faire monter dans son taxi, me presenter son hotel. Je ne suis pas interessee a discuter avec eux, ce qui veut dire que je dois marcher jusqu;a l;hotel avec mon super sac sur le dos. J;y parviens sans trop de mal. Je prends un petit dejeuner accompagne de deux gravols en prevision de mon vol au dessus des lignes de Nazca. Je commence ensuite a visiter des agences de voyage. Mon programme pour la journee est de voler au dessus des lignes de Nazca puis d;aller visiter le cimetiere de Chauchilla. La premiere agence a l;air broche a foin. La deuxieme est beaucoup mieux et les prix correspondent a ceux annonces dans le guide. En prime, je peux partir immediatement a l;aeroport pour mon vol. Vendu! Il faut savoir que les lignes de Nasca ont ete tracees voila plusieurs centaine d;annees par la civilisation Nasca. On retrouve, entres autres, un singe, une baleine, une araignee, un extraterrestre, etc. Ce sont des dessins gigantesques qui ne sont visibles que du ciel, d;ou l;interet de voler. Et quand je dis voler, c;est dans un petit avion de 3 a 5 passagers. Pour ma part, je suis dans un avion de 5 passagers, les bancs sont deux par deux. Ici, j;ai eu le grand avantage d;etre seule et de pouvoir voyager a la place du copilote!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Magique!!!! Les dessins sont plus petits que ce que j;imaginais et le vol est assez etourdissant. On fait un petit cercle a gauche en penchant autour d;une figure pour que les gens a gauche de l;appareil voient bien. Ensuite, on repete la manouevre mais du cote droit... Hummmm... Y;a une dame de mon avion qui a meme eu besoin du petit sac blanc et 2 autres avaient pas l,air a filer fort fort... Vive le gravol!

Ensuite, ca fait toute une histoire pour me ramener en ville. Mon chauffeur n;est pas la, tout le monde me dit d;attendre... Mais moi, j,ai peur de manquer mon tour au cimetiere de Chauchilla. On finit finalement par me ramener en ville et le tour de Chauchilla est en retard de 30 minutes... Je me disais bien aussi qu;en Amerique du sud, pas besoin de s;en faire avec les retards ou avec le temps en general... Je vais peut etre finir par apprendre un jour! On part au cimetiere... Dehors, dans le desert, il fait 38 degres. On visite quelques tombes de momies. Ca m,impressionne moins que lors de mon tour au salar mais les explications sont interessantes. Ensuite, on visite un atelier de poteries puis un ancien mineur nous explique comment on obtient et traite l;or et cie. Bref, un apres-midi cultrel mais toujours pas de diner. J;opte donc pour ecrire un peu ce blogue question de faire un combo diner-souper un peu plus tard. Desolee il n,y aura pas de photo cette fois ci... Hier l;ordi etait un vieux dinosaure et aujourd;hui, les prises USB ne fonctionnent pas... desolee!

A bientot!

Vie

Advertisement



25th May 2009

Salut ma belle...
Ma chère Vie, Tu me fais vivre un merveilleux voyage à travers toutes tes expériences, tu es une narratrice hors-pair et j'adore les détails de ton quotidien. Mes coups de coeur, la laguna verde... le grand désert de sel à perte de vue, les montagnes... C'est fantastique de pouvoir être si prêt de toi et si loin en même temps. Tu me fais connaître une autre facette de toi. Je ne te pensais pas si aventurière, toi la petite Vie si réservée. J'ai bien hâte de te revoir et de t'entendre me raconter ce beau voyage avec ton namoureux, un bon verre de vin, un steak et des brownies bien sûr... Je t'aime beaucoup tu sais et reviens-nous vite... Belle-maman Thérèse xxxxxxxxxxx
26th May 2009

Salut Vie! Merci pour ta grande fidélité à nous donner des nouvelles de l'autre bout du monde. Je dois avouer que j'admire ta méfiance et que tu dois la garder jusqu'à la fin. J'ai aussi beaucoup aimé que tu écrives sur ton retour au Québec. À bientôt. xxx

Tot: 0.035s; Tpl: 0.018s; cc: 12; qc: 29; dbt: 0.0078s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb