Victoria, la magnifique (et ses orques!)


Advertisement
Published: December 19th 2021
Edit Blog Post

Le 17 août 2021,

Aujourd'hui, ce sera une journée de route, la plus longue du voyage (500 km)... Et on stresse un peu... L'autoroute que l'on prévoyait emprunter a fermé hier en raison des feux de forêts, et la situation ne s'est pas améliorée ce matin... Il nous reste donc l'option de la route de montagne, plus longue, mais qui est elle aussi menacée de fermeture depuis 3 jours en raison des incendies... Voilà qui est peu rassurant... Il est 8:15 quand nous sommes fin prêts à partir. On veut se laisser une bonne marge de manoeuvre pour parer aux imprévus. On quitte Penticton dans un brouillard de fumée et rapidement, la route devient fort jolie, avec plusieurs vues en hauteur, des fermes, une multitude de kiosques de fruits, etc. La fumée ne nous quitte cependant pas, et après quelques temps, on arrive littéralement dans une zone d'évacuation. Partout, des véhicules d'urgence et des rubans de police, avec des ordres d'évacuation et interdictions d'arrêter placardés un peu partout. C'est effrayant et surréaliste. On devine facilement, dans les immenses forêts qui nous entourent, que des arbres brûlent un peu partout. Notre chance c'est que, par miracle, les 3 filles se sont endormies à l'arrière!! Nul besoin donc, de maquiller nos propos et de cacher notre anxiété de circuler dans cette zone sinistrée. Nous n'avons jamais été aussi heureux de quitter une route buccolique en pleine forêt pour la monotonie d'une voie urbaine après 3 heures de ce régime!



On parvient finalement à notre premier arrêt de la journée, la ville de Hope. Nous irons visiter les Othello Tunnels, d'anciens tunnels ferroviaires reconvertis en sentiers pédestres. Et cette reconversion est particulièrement réussie! Sur un court trajet de 2 kilomètres environ, on traverse 4 tunnels, dont un fort impressionnant par sa longueur, et complètement plongé dans le noir. En outre, le sentier longe une magnifique rivière alors on en prend plein les yeux entre nos passages dans la noirceur des tunnels. L'endroit est unique et plaît à toute la famille. Ensuite, comme partout en Colombie-Britannique, on profite de l'espace de pique-nique superbement aménagé pour luncher tranquillement sous les arbres. Nous poursuivons notre route pour quelques kilomètres, jusqu'aux Bridal Veil Falls. Après une bonne grimpette dans une forêt de géants, nous parvenons en vue des chutes du voile de la mariée. L'endroit porte très bien son nom et les photos vues avant notre visite ne rendent pas hommage à la beauté des lieux. C'est impressionnant, même si notre arrêt ici est de courte durée. On poursuit ensuite notre chemin vers le ferry qui doit nous mener, à 18:00, sur l'île de Vancouver. Nous parvenons au port à 15:56 tapant. Oups... on espère que le préposé nous permettra de traverser sur le ferry de 17:00... Mais quelle n'est pas notre surprise quand, au guichet, après la vérification de nos billets, le préposé nous fait signe de passer rapidement et de foncer vers le ferry qui doit partir à l'instant. Nous n'en croyons pas nos yeux, on embarque directement sur le ferry de 16:00! La chance est bel et bien avec nous aujourd'hui! La traversée de 1hre30 passe rapidement entre un petit tour à la (très bonne) cafétéria, visite de la salle-de-jeux, visite de l'arcade et tour sur les ponts. On débarque ensuite sur l'île de Vancouver et nous avons encore une petite demi-heure de route pour parvenir à notre hôtel en plein coeur de Victoria, le Worldmark. Wow!!!! Après le motel miteux de Penticton, on arrive ici au paradis! Même les filles, en entrant dans la suite (2 chambres, 2 salles-de-bain, balcon, foyer, salon et cuisine complète, alouette!), s'émerveillent de l'aménagement et de la vue sur l'eau et le Fisherman's Wharf... sans parler de la piscine, de la pateaugeoire et du spa extérieurs en surplomb de l'océan. On sera bien ici!



Le 18 août 2021,

Il fait bon relaxer et se détendre après notre journée d'hier. On profite de la matinée pour découvrir l'épicerie du coin et faire le plein de vino et de seltzer. Ouf, si le prix des denrées a bien grimpé au Québec, ici, c'est carrément astronomique. Après le dîner, nous partons nous balader en ville en direction du Royal BC Museum. On débute par l'exposition sur les orques, et les filles nous surprennent par leur curiosité: on doit leur expliquer chaque panneau et les histoires de chacun des orques représenté. Puis, on poursuit par les expositions sur les premières nations et sur l'histoire humaine et naturelle de la Colombie-Britannique. Vraiment un endroit intéressant, que ce soit en couple ou en famille! À la sortie du musée, on explore un peu plus Victoria. Quelle belle ville, fleurie de partout et avec des bâtiments somptueux. On passe devant le Parlement, où les marches sont couvertes de
toutous en soutien au mouvement «Every child matters»... S'ensuit quelques explications difficiles à nos cocottes pour tenter de leur faire comprendre ce drame humain... Les filles sont intriguées par les calèches qui circulent autour de nous et par le ballet incessant des hydravions dans la baie. Nous revenons ensuite à nos pénates et profitons de la magnifique piscine et du spa de notre hôtel. On termine la journée par un bon filet mignon, grillé en direct de notre balcon!



Le 19 août 2021,

Aujourd'hui, c'est l'une des journées les plus attendues du voyage, celle où l'on part en mer à la rencontre des orques!!! La journée est simplement parfaite: le soleil brille, il fait chaud, aucun vent. Il nous suffit de nous rendre au Fisherman's Wharf, à 2 pas, pour rejoindre notre bateau. Dès l'embarquement, on nous remet tuques et mitaines. Moi et les filles en feront bon usage car la baisse de température, une fois en mer, est carrément saisissante. Après 1 heure30 à chercher les vedettes du jour, on tombe simultanément sur 2 groupes d'orques. Le premier est composé de 4 individus, dont la matriarche est née en 1965 et dont l'énorme mâle, Galiano,
se distingue par une entaille sur son aileron. Le deuxième groupe, quant à lui, est composé de 2 individus. Les bêtes font surface à toutes les 5 minutes environ et un épaulard coquin nous fait une jolie figure d'observation en sortant complètement sa tête de l'eau pour nous regarder. Nous demeurons à distance respectueuse mais les épaulards se rapprochent de plus en plus et on peut constater à quel point un orque, c'est gigantesque! On les entend même respirer à une dizaine de mètres de nous à la fin. C'est magique et on passe un bon 45 minutes à les observer sans se lasser. Il est maintenant temps de laisser ces animaux magnifiques en paix alors nous poursuivons notre chemin vers des îlots rocheux en pleine mer. Chaque îlot semble dédié à une seule espèce: sur l'un on retrouve des lions de mer, sur l'autre, des otaries, sur un troisième, une colonie d'oiseaux. Nous avons aussi la chance d'apercevoir une petite loutre de mer qui se prélasse entre des débris de bois flotté. Après un bon 4 heures de découverte, nous revenons au Fisherman's Wharf, le ventre des filles plein de collations, la tête pleine de souvenirs et le portefeuille
nettement allégé!

De retour à nos pénates, quelle n'est pas notre surprise de recevoir un texto de la cousine de Carl-Philippe, Mélanie, que nous n'avons pas vu depuis quelques années. Elle est elle aussi en voyage dans l'ouest canadien, à Victoria aujourd'hui même, et de surcroît juste à côté, au Fisherman's Wharf! Quel sens du timing! Avec son chum et leurs 4 enfants, ils viennent nous faire un petit coucou à l'hôtel. Les filles s'en donnent à coeur joie avec leurs nouveaux amis, on boit un verre et on grignote des nachos tous ensembles, en plus d'immortaliser le moment en photo. Il faut le faire quand même, des retrouvailles familiales à l'autre bout du pays! Lorsque nous nous séparons après une petite heure, Carl et moi décidons de poursuivre notre journée au Butchart Gardens, jardin botanique réputé mondialement. Nous aurons à peine 1hre40 pour faire la visite avant la fermeture, mais comme on doute un peu de l'intérêt des filles pour ce genre d'attraction, ce n'est pas si mal. Finalement, nous serons bien surpris, les filles adorent l'endroit, ramassent des pétales, s'amusent des couleuvres et lézards rencontrés sur le chemin, etc. Et en prime, le jardin est ma-gni-fi-que! Mes
coups de coeur vont au sunken garden et au jardin japonais. De plus, le lieu est suffisamment compact pour qu'on ait le temps de tout visiter sans courir en 90 minutes. De tout le voyage, c'est l'endroit où nous verrons le plus de québécois. Mais pas que... Ici particulièrement, nous sommes complètement immergés dans la grande diversité du Canada. Dans le dernier jardin, un groupe de femmes portant le hidjab déambule à côté d'un couple gai faisant des selfies. Un jeune couple de juifs hassidiques montréalais se promène lui aussi, et le mari en profite pour adresser quelques mots à Carl. C'est profondément beau et apaisant de voir cette diversité et cette ouverture dans notre propre pays.

De retour au Worldmark, on profite une dernière fois de la sublime piscine avant de se concocter un bon repas sur le BBQ. Snif, demain matin il est déjà temps de partir. Nous serions bien restés plus longtemps ici, mais Ucluelet et Tofino nous attendent.


Additional photos below
Photos: 39, Displayed: 28


Advertisement














Tot: 0.248s; Tpl: 0.022s; cc: 14; qc: 45; dbt: 0.0158s; 1; m:saturn w:www (10.17.0.9); sld: 1; ; mem: 1.4mb