Ko Chang, Thailand (ou La Mayonnaise Tiède)


Advertisement
Thailand's flag
Asia » Thailand » South-West Thailand » Ko Chang
February 1st 2011
Published: February 1st 2011
Edit Blog Post

29 janvier 2011

C'est ma dernière journée à Chiang Mai aujourd'hui.

J'en profite pour me lever tard et relaxer tout l'après-midi.

À 18h00 ce soir, je quitterai en train de nuit en direction de Bangkok.

Arrivée prévu dans la capitale: 7h00AM.



Peu importe le pays visité, j'ai toujours trouvé les randonnées ferroviaires très intéressantes.

Il ne faut pas les voir comme de simples déplacements entre un point X et un point Y: ce sont à mon avis des expériences fascinantes en soit.

Je crois que dans les transports, il faut oublier la destination finale, et vivre le moment présent, même dans l'attente.

Observer, écouter, ressentir, penser, comprendre.



Ce sera un 13 heures de train, assis en deuxième classe, pour me rendre à Bangkok.



Je suis assis tranquille dans mon alcôve et je fais face à un jeune Thai du nom de Pokpong

(Pokpong signifie ''Protection'' en thai).

Il est étudiant en arts graphiques et est un grand amateur de mangas.

Il rêve un jour d'aller au Japon, mais il est conscient qu'il devra économiser beaucoup, beaucoup d'argent pour pouvoir un jour y mettre les pieds.

Je lui parle du Canada et de ses hivers intensément rigoureux.

Il aimerait bien y aller un jour aussi me dit-il.

Je lui explique qu'il pourrait y faire du ski.

''Ski?'' me répond-t-il intrigué.

Pokpong n'a jamais vu de neige de ses propres yeux.



Alors qu'on discute, un tout petit cafard apparaît à nos pieds.

''Oh!'' s'exclame Pakpong en souriant.

Et Schlack!, j'écrase l'insecte d'un coup de sandale canadienne.

Je ne suis pas vraiment surpris d'en voir une ici: je sais très bien que les blattes aiment aussi beaucoup voyager.

De toute évidence, celle-ci ne se rendra jamais à Bangkok.





Presqu'au même moment, un groupe de retraités français s'excitent: ils ont eux aussi fait connaissance avec un membre de la communauté des cafards backpackers.

''Oh mais c'est un cafard! ... Et tu as vu la couchette? ... Comment vais-je faire pour monter là-haut ... Et vous avez vu les rideaux? ... Et puis-ci, et puis-ça... '' rouspètent-ils.

Ils s'attendaient à quoi exactement? Aux même standards qu'en Europe.... mais en payant 5 fois moins cher?



Au couché du soleil, dans le train, un préposé s'occupe de changer nos bancs en lits superposés.

Il porte un masque de dentiste et s'opère machinalement à la transformation de notre espace.
FlackSchlackPack.

Je n'arrive pas à suivre tous ses mouvements tellement il a l'habitude de l'opération.

Je me dit qu'il a peut-être étudié dans le domaine pour arriver à une telle maîtrise de son travail.

Je ne me pose plus la question maintenant (comme si je me posais cette question depuis toujours et que la réponse allait changer ma vie) : l'inspiration des Transformers vient vraiment de l'Asie.



Notes à Moi-Même:

1- Attention aux toilettes dans les trains. Comme l'évacuation se fait dans un trou qui se rend directement sur les rails, il est important de se vider alors que le train est en mouvement seulement.

2- Pas vu un seul singe depuis mon arrivée.







30 janvier 2011

7h30: j'arrive à Bangkok.
9h30: je quitte Bangkok pour l'île de Ko Chang en bus à deux étage. Il y a que des touristes dans l'engin. Aucun thaïs aux alentours.
14h30: j'arrive au traversier pour Ko Chang (deuxième plus grosse île de la Thaïlande). Je pose pied dans le ferry.
15h00: j'ai alors les deux pieds sur l'île de Ko Chang.
15h10: je suis dans un -shared taxi- avec 9 autres touristes pour me rendre à mon resort.
16h30: j'arrive à mon resort.

De Chiang Mai (au Nord) à Ko Chang (au Sud): 22h30 de transport.

Il faut vraiment vouloir tout voir rapidement pour se taper ce trip.

Heureusement, les routes sont belles ici, et les bus, en très bon état aussi. Pareil pour le train.



C'est ainsi que je me retrouve au Orchid Resort, un resort luxueux digne de ce qu'on peut imaginer comme vacances romantiques en Thaïlande: petite cabane individuelle, piscine, spa et hamac pendu aux palmiers.

Dommage que je sois seul pour en profiter.

Effet de surprise.

C'est comme ça lorsqu'on nous inclus le logement dans les excursions: on ne sait pas trop ce qu'on nous a vendu et ou nous allons nous retrouver en fin de journée.

Orchid Resort.



Je laisserai donc mon besoin de jouer les aventuriers pour plus tard.

Tous comptes faits, je vais savourer chaque minutes de mon confort dans ce lieu paradisiaque jusqu'à mon départ pour le Cambodge dans quelques jours.

Je me sent presque coupable d'être si bien.

En voyage, il faut apprendre à laisser aller les choses, autant dans le bonheur que dans le malheur.



Peu de rencontres intéressantes à faire aux alentours du confort de la Resort.

Bon. À moins bien sûr qu'il me vienne une envie soudaine de jaser avec des russes à la retraite qui boivent des bières sans compter.





Notes à Moi-Même:

Petite leçon de Thai

1- Sa-Wat-Dii Khrap (-Bonjour- dit par un homme. Faire attention car Sa-Wat-Dii KHA est le -Bonjour- dit par une femme. La différence des deux mots est mince. Une erreur de prononciation peut créer un intriguant sourire chez le/la thai qui reçoit vos salutations).

2- Khawp-Khun Khrap/Kha (merci)

3- Mae-How-Cup (je ne veux pas..... très utile à apprendre).





31 janvier 2011



Je ne me rappelle plus trop qu'elle heure il était lorsque la mayo tiède ingérée hier soir a fait son effet.

4h00AM?

5h00AM?

C'était peut-être dû à une tomate mal lavée,

ou au bouillon brouillé bu au bus stop hier après-midi aussi.

Je ne sais pas trop exactement.

Mais peu importe, mon corps a refusé d'assimiler un certain aliment durant ma première nuit à Ko Chang.

Sueurs froides et haut-le-coeur.

Je me suis donc retrouvé sonné dans la nuit tiède, assis dans la salle de ''douche'' du bungalow 019 du Orchid Resort de Ko Chang.

Pas si pire non? Première fois que je suis malade en deux semaines de Thaïlande... et ça se fait dans l'endroit le plus luxueux que j'ai expérimenté à date en Asie.



Heureusement, tout se tasse durant la journée.

Le Pepto Bismol a grandement aidé à me remettre sur pieds...

Oh... et aussi de rester couché toute la journée

sous les palmiers
sur une plage de sable blanc
face à un océan turquoise
en regardant les bikinis passés devant moi....
ça aussi ça aide à faire passer une irritation gastrique.



Oh et puis zut!, je refait cette journée de lézard demain aussi.

Ce sera mon refill de plage avant de partir, le 2 février au matin, pour le Cambodge.



EtienneX

Advertisement



3rd February 2011

Wow, j'etais un peu en retard, je viens de lire4 ou 5 jours de ta vie et je suis epuisee pour toi! Non, je blague, c'est que JE suis claquee. PAs mal de boulot et si tu te souviens un peu de tes hivers ici, tu peux imaginer qu'un econoline vide dans 30 cm de neige...c'est ...pas bon! Anyways, wow! c'est tout ce que j'ai a dire! C'est vraiment trop interessant de te lire! "On s'y sent"! MErci de partager tout ca! Et tes photos sont magnifiques! J'adore l'elephant en gros plan (ce serait beau dans mon salon ...non? hi hi) On t'embrasse Etienne et on pense a toi! Have Fun! C'est bien merite, belle personne! Myriam et cie! xxx
3rd February 2011

:)
Merci pour ton message. Ca me fait tellement plaisir d avoir des nouvelles de vous et de mon chez-nous :) J ai encore les cigares de Pachuco... j attend le bon moment pour les fumer :) Oh.... et j ai trouver le cd de musique cambodgienne qu il voulait. Je ne l ai pas ecoute..... :D on va rire a mon retour :)
2nd January 2013

Vive Koh Chang!
Bonjour Étienne, En relisant ton blog asiatique ce matin, j'ai réalisé que vous avons été dans plusieurs des mêmes endroits en Thaïlande. Entre autres, j'ai séjourné quelques jours au Koh Chang Lagoon Resort, à environ 2000' plus au sud du Orchid Resort où tu étais. Ce furent quelques belles journées :-) Cordialement, Raymond...

Tot: 1.313s; Tpl: 0.063s; cc: 13; qc: 30; dbt: 0.0184s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb