Alexandrie et Caire islamique


Advertisement
Egypt's flag
Africa » Egypt » Lower Egypt » Cairo
October 25th 2010
Published: October 25th 2010
Edit Blog Post

Mardi le 19 octobre,

Vers 4:00, Carlo, dit le coq d orient, se leve et va faire un tour sur internet, pour faire changement, lol. De retour a la chambre, il decide que c est l heure de me piquer une jasette mais je ne veux rien savoir, le cadran n a pas encore sonne... le vrai monde a l envers. Je me leve finalement a 6:00 puis on se prepare en vitesse, pas de dejeuner, et on marche jusqu au metro. On devient des vrais pros du Caire, on prend le metro comme des habitues! On descend a la gare de train et on attend sagement notre train en grignotant. Pas facile de lire les billets dans ce pays, meme les preposes de la gare ont de la misere, on doit changer 3 fois de place avant de finalement trouver nos bons sieges... il n y a pas juste nous qui a de la misere avec l ecriture arabe. Et que dire du monsieur qui nous a montre une plaque de police du train avant de nous aider et qui nous a ensuite reclame un backsheech!

Pres de 2,5 heures de trajet de train confortable a travers la campagne egyptienne nous menent a la ville d Alexandrie. La ville est situee au bord de la Mediterrannee. On arrive la-bas vers 10:30 et on debute nos visites par l amphitheatre romain. Et la, coup de gueule pour le sexisme egyptien... assez culturel merci... Je paie nos entrees a l amphitheatre a une dame... elle refuse de me donner le change, elle le donne a Carl... arggggg... et quand je pose une question ou refuse un truc qu un vendeur nous propose, c est automatique, les gens se retournent et repondent a Carlo... si j essaie de voir le positif dans cette situation, disons que ca m evite d avoir a marchander et on ne m harcele pas pour un backsheech... Toujours est il que l amphitheatre romain c est comme le nom l indique un amphitheatre romain... mais on retrouve egalement un musee en plein air de statues de l Egypte ancienne repechees dans la Mediterrannee. Il fait une chaleur incroyable, plusque dans le desert, on fait des pauses a toutes les 2 minutes.

On prend un premier taxi jusqu a la colonne de Pompee, il ne comprend pas l anglais et ne comprend d ailleurs rien meme
Petite ruelle typique d AlexandriePetite ruelle typique d AlexandriePetite ruelle typique d Alexandrie

En direction des catacombes
quand on lui pointe sur une carte l endroit ou on veut aller. Il nous depose apres un coin de rue. On est plus chanceux avec le 2e taxi, qui ne parle toujours pas anglais mais a un systeme D a toute epreuve, il nous fait meme comprendre qu il voudrait nous attendre pour ensuite nous conduire a notre prochaine destination. On refuse poliment et on fait le tour de la colonne de Pompee et des statues environnantes. C est alors que mon petit systeme faiblard commence a faire des siennes en reaction a la nourriture egyptienne. En moins d une journee, j ai visite toutes les toilettes sur mon passage et j ai teste tous les echantillons de ma pharmacie de voyage... Inevitable en Egypte!

Direction les catacombes en passant par une petite rue d un quartier populaire. Les gens fument la shisha sur le bord de la route, des anes passent d un cote et de l autre. On arrive au catacombes, les gardes a l entree nous demandent notre nationalite... On a droit a un ... ca fait changement du qu on entend aussi tres souvent... Ici, tout le monde nous demande notre nationalite... faut croire qu on a pas la tronche des gens du coin... Visite des catacombes, un immense souterrain a 3 niveaux contenant des caveaux par centaine de style greco-romain et egyptien.

On retrouve les gardes a l entree, il nous aident a negocier un taxi a bon prix. On se dirige vers la bibliotheque d Alexandrie. En chemin, on passe devant plusieurs etals d animaux: canards, cailles, lapins, etc. Ces gentilles bebetes encore vivantes se vendent emballees dans des sacs de plastique s il-vous-plait... sympa! A la Bibliotheque, il y a du monde +++, beaucoup d etudiants. On fait la visite guidee en francais. La bibliotheque contient 800 000 livres et a la capacite d en contenir 8 millions. Elle a 11 etages et possede une des 40 machines a imprimer des livres a la demande a partir d,internet: vous choisissez votre livre puis elle l imprime et le relie pour vous a la vitesse eclair de 500 pages en 20 minutes! Il y a aussi un ordinateur archivant toutes les pages effacees de l internet depuis 1996! Bref, la plus grande bibliotheque du monde nous a franchement surpris, plus que nous ne l imaginions! Et on ne vous parle meme pas des salles d expositions, de la salle des manuscrits anciens et de l architecture franchement extravagante du batiment!

On fait ensuite un combo diner-souper dans le petit cafe au-dessus de la Bibliotheque. Carl a bien apprecie son repas. Dans mon cas, des pates blanches ca reste des pates blanches... On se promene en amoureux sur le bord de la Mediterrannee, on veut atteindre le fort d Alexandrie sous le coucher de soleil. Malheureusement, vu mon etat et la fatigue, on abandonne l idee en cours de route. Plusieurs chauffeurs de taxi et de caleche nous harcelent en cours de route pour nous trimballer a droite et a gauche, on resiste a l envahisseur. On quitte finalement Alexandrie a 20:00, dans un train bien lent. Le dodo sera bien merite.

Mercredi le 20 octobre,

Ce matin, on fait la grasse matinee, le coq royal perd des plumes. On dejeune puis on fait du lavage dans notre chambre. Finalement, ce n est que vers 11:00 qu on saute dans un taxi pour rejoindre le Caire islamique et son souq a touristes, Khan-el-Khalili. Le souq est construit comme un labyrinthe, il y a beaucoup d ambiance et de touristes. On ne peut passer sous silence ce groupe de chinois, ou chacun avait revetu un superbe dossard jaune fluo... bienvenue a la maternelle! La plupart des vendeurs sont aimables, mais certains autres sont tellement insistants qu ils frisent l aggressivite. Dans le souq on trouve de tout: vetements, bibelots, bijoux, etc. On fait la connaissance d Adam (!!), un egyptien qui nous emmene dans sa boutique. Il nous offre the et rafraichissements. Carl negocie avec lui pour quelques souvenirs, il nous montre fin negociateur. Le patron dira meme qu Adam est son pire vendeur... et que dire du fait que Carlo a reussi a obtenir 4 objets gratuits une fois la vente conclue... Pour une fois, je suis bien contente qu on ne m adresse pas la parole, je n aurais pas fait mieux sur ce coup la! Adam nous emmene visiter une fabrique de bijoux.

On lui demande ensuite de nous indiquer la sortie du souq. Il nous y accompagne. On veut le recompenser d un genereux pourboire mais il refuse a 5 ou 6 reprises. Il nous dit que nous avons un ami en Egypte, et qu a un ami, on ne donne pas
Visite des maisons marchandesVisite des maisons marchandesVisite des maisons marchandes

Dans le quartier Islamique.
de pourboire. Il nous invite plutot a repasser a sa boutique si nous en avons l occasion. On se promene dans le quartier islamique, on decide de prend une pause sur un bout de beton au bord de la route, il n y a qu une seule place sur le beton. Un monsieur nous amene alors une chaise pour qu on puisse s asseoir tous les 2. Un autre nous amene une table pour qu
Ce matin, nous avions decide de nous gater pour notre derniere soiree au Caire et nous avions reserve une croisiere souper-spectacle sur le Nil. Le chauffeur, anglophone et sympathique, vient nous chercher a l hotel et sera notre photographe de la soiree. On est d abord installes a une table avec d autres touristes. Notre chauffeur reussit a nous faire changer de table pour une petite table a 2 bien plus romantique! Au menu, il y a un buffet de nourriture egyptienne, pas vraiment l ideal apres les rebondissements de mon estomac. Le buffet est bien garni: poulet, boeuf, poisson, legumes et pleins de patisseries. On a ensuite droit a un premier spectacle de danse du ventre. La danseuse veut des gens dans la salle pour danser avec elle. La salle est pleine de pakistanais, de musulmans, dFacade exterieure de la bibliothequeFacade exterieure de la bibliothequeFacade exterieure de la bibliotheque
minutes tout en faisant des trucs avec des tissus au dessus de lui... (l explication n est pas tres claire, mais c est impressionnant a voir!) La danseuse revient ensuite pour un dernier tour de piste puis on quitte le bateau. Un americain m arrete et me dit que je pourrais surement me negocier un bon contrat comme danseuse... loll! Retour a l hotel avant le debut des palpitantes aventures d Haney et Rashida dans le desert egyptien... a suivre!

****Photos a venir******


Additional photos below
Photos: 12, Displayed: 12


Advertisement

Salle des parchemins anciensSalle des parchemins anciens
Salle des parchemins anciens
Cartier IslamiqueCartier Islamique
Cartier Islamique
Quartier IslamiqueQuartier Islamique
Quartier Islamique


25th October 2010

salut, j'espere que ton estomac se replace,comment il se fait que tu écrives le 25. je croyais que tu étais dans le désert jusqu'à mardi 26
25th October 2010

C'est vraiment la ville des extrêmes! Pour ton prochain voyage, si tu manques de fonds tu pourras toujours avoir une deuxième job : danseuse du ventre aux USA - lol.

Tot: 0.033s; Tpl: 0.018s; cc: 8; qc: 23; dbt: 0.0064s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb