JOUR 7 LA SIERRA D'ALBARRACIN 320KM


Advertisement
Spain's flag
Europe » Spain » District of Madrid » Madrid
June 17th 2019
Published: June 17th 2019
Edit Blog Post

Bonjour à tous.

Que les nuits ne se ressemblent pas. Charmant le petit hotel, tranquil, que ce soit hier après-midi, ou ce matin, les 2 receptionistes, aussi sympathiques, serviables que mignonnes. A recommander le Torico, en plus à 50m de la place centrale de Teruel. Pour la voiture j'avais eu la chance de trouver une place non payante, jusqu'à 9h ce matin, à quelques mètres de l'hôtel. Bien avant 9h je traversais la grande plaine agricole le long de la rivière Jiloca, au pied de Teruel.

Ensuite tout à l'ouest, pour traverser la Sierra d'Albarracin, sur plus de 150km. De part et d'autre la chaîne de montagne, Albarracin et celle des Monts Universels, avec la rivière Guadalaviar. Se trouve également sur ma route l'espace protégé des Pinèdes. Zone recommandée pour la pratique de l'escalade de bloc. De nombreux villages sont accrochés sur les paroies. Tout ça réuni donne des images assez surréalistes. Je suis assez déçu de mes photos. La brume de nuit ou de chaleur, sur les panoramas, est très présente. Manque de contraste.

Ce doit être du à l'itinéraire, mais aujourd'hui le gps m'a fait traversé pleins de petits villages, dans des rues on ne peut plus étroites, dont un où j'ai été obligé de faire marche arrière, je ne pouvais pas tourné, sans y laisser une jante, que j'ai d'ailleurs un éraflée. Un vieux est venu à mon secours, en m'indiquant une autre passage. Une des rares personnes que j'ai vu sur plus de 150km. Pas âmes qui vivent dans tous ces villages, pourtant ce n'est pas l'heure de la sieste, pas plus dans les champs. Pas de vie animal, non plus que ce soit domestique ou sauvage. Sur la route je croise une voiture tous les ¼ d'heure. Elles sont d'ailleurs magnifiquement entretenues. L'état des routes, l'environnement assez spectaculaire, le soleil, rendent cette ballade au coeur de l'Espagne profonde très agréable.

Proche de Guadalajara, une soixantaine de km de Madrid, je retrouve la civilisation et la circulation qui va avec. Je coche de nouveau, autoroute sur le gps. Ça devenait infernal de circuler dans la banlieue, au moins l'autoroute m'a emmené tout proche du centre, au milieu d'une circulation assez intense.

Pour les hôtels à Madrid j'ai constaté qu'il y avait 2 cas de figures, soit le prix de la chambres est raisonnable, et la parking est hors de prix, ou l'inverse. J'ai trouvé un bon compromis, un studio d'une vingtaine de m2, avec l'avantage d'avoir un lave linge, je serais à jour en linge propre. Comme je ne réserve jamais 2 jours, sans avoir vu la chambre, pour savoir si elle me convient. J'ai mis un bazar en demandant l'extension pour la nuit supplémentaire. Les filles étaient complètement perdues, plus d'une heure, et la nuit et de parking, un sacré problème en plus Pas très pro les filles, mais courtoises.

Ce qui fait qu'avec ces complications, je n'ai pas fait un grand tour, à pied, dans Madrid, juste 5km. Le coin où je me trouve me fait penser au quartier St Michel à Paris. Vers 18-19h un monde fou dans les rues, les terrasses pleines. J'ai ressenti une certaine sérénité, voir courtoisie des madrilènes, une sensation de sécurité comme à Londres. Pas vraiment comme à Paris. Il doit bien y avoir une faune, comme de partout, en tout cal elle est discrète. Ce n'est qu'une première impression, mais c'est souvent la bonne.

Pas la journée la plus intéressante à raconter, mais pour moi, la traversée de la Sierra Albarracin que du plaisir.

Demain grande visite de Madrid. j'espère qu'il fera moins chaud, à 17h j'ai vu un thermomètre indiqué 37°. Donc départ à pieds de bonne heure.

A demain si vous le voulez bien.


Additional photos below
Photos: 15, Displayed: 15


Advertisement



Tot: 2.603s; Tpl: 0.058s; cc: 11; qc: 57; dbt: 0.0555s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb