Russie Partie II : un Noël russe, de Saint-Petersbourg à Moscou!


Advertisement
Russia's flag
Europe » Russia
January 22nd 2010
Published: January 22nd 2010
Edit Blog Post

Saint-Petersbourg, la magnifique, la glorieuse, la grande. Avec tous ses attraits, tant culturels qu'architecturaux, historiques que culinaires, nous tombons vite sous le charme de cette ville qui est certes l'une des plus majestueuses de toute la Russie, si ce n'est du monde. Véritable centre culturel, c'est ici qu'ont été inspirés les plus grands artistes russes, tels le grand auteur Dostoevsky, le célèbre compositeur Tchaikovsky et l'illustre peintre Kandinsky.

Nos balades dans ses rues enneigées, au bord de ses jolis canaux et sur les rives de la rivière Neva nous enchantent. Partout où l'on va, de par son architecture, on a l'impression de voyager dans le temps et de se retrouver dans les rues du 18e ou du 19e siècle.

Ceci dit, et malgré son nom lugubre, le bijou de la ville reste selon nous l'église du Sauveur sur le sang versé. On la baptise ainsi car construite à l'endroit même où le tsar Alexandre II fût assassiné en 1881. Son intérieur est autant sinon plus spectaculaire que l'extérieur : 7000 mètres carrés (!) de mosaïques représentant des scènes bibliques recouvrent tous les pans de murs, toutes les colonnes et même le plafond en entier! Une oeuvre grandiose que l'on
Sous un ciel bleu éclatantSous un ciel bleu éclatantSous un ciel bleu éclatant

Cathédrale du Sauveur sur le sang versé, St-Petersbourg
apprécie d'autant plus à quelques jours de Noël. Difficile de croire qu'elle pouvait servir à entreposer des pommes de terre pendant la majeure partie du régime soviétique (!). Nous en sortons émerveillés! Seul bémol, notre "bonne" caméra souffre d'un problème technique dû au froid la seule journée où le ciel est d'un bleu éclatant et que l'église baigne dans la lueur du soleil de fin de journée. Kim, à son horreur, est donc contrainte d'immortaliser ce moment magique avec notre petite caméra... 😞 On se reprendra en revenant lors de notre dernière soirée tandis qu'une tempête de neige sévit sur l'église. Un vrai régal pour nos yeux, surtout sous la neige. On se retrouve à admirer à nouveau ce chef-d'oeuvre architectural avec des yeux d'enfants devant une maison en pain d'épices!

Puis, à quelques pas de notre petit hôtel, une autre grande cathédrale s'impose. On peut d'ailleurs apercevoir le fameux dôme doré de la cathédrale Saint-Isaac à cent lieues à la ronde. Mais les vues les plus imprenables de Saint-Petersbourg demeurent celles admirées du haut des 262 marches menant à son sommet. Là-haut, nous sommes témoins de l'un des plus beaux spectacles que nous offre le soleil depuis notre
Le bijou de ville au crépusculeLe bijou de ville au crépusculeLe bijou de ville au crépuscule

Cathédrale du Sauveur sur le sang versé, Saint-Petersbourg
départ. De notre perchoir, on admire la ville qui, baignée dans la lueur dorée du soleil couchant, semble se transformer en scène tirée d'un conte pour enfants! Puis, la fumée noire des usines lointaines prend une forme et une autre en traversant le soleil écarlate...

Pour l'une de nos premières journées à Saint-Petersbourg, nous optons pour une visite de l'incontournable Ermitage, le musée le plus prestigieux de toute la Russie. Il faut dire qu'en plus d'abriter l'une des collections d'oeuvres d'art les plus importantes au monde, l'Ermitage occupe le somptueux Palais d'hiver, ancienne résidence de la famille impériale. Tout en s'imprégnant de l'atmosphère grandiose et opulente des lieux, on s'émerveille aussi devant les tableaux et les sculptures des plus grands artistes européens (tels Gauguin, Van Gogh, Picasso et Kandinsky) de même que devant des milliers d'oeuvres exceptionnelles provenant des quatre coins du globe.

A notre sortie du palais, c'est toutefois des images bien plus moroses qui nous viennent à l'esprit, et pour cause. En face du musée s'étend la Dvortsovaya Ploschad, lieu du tristement célèbre « dimanche sanglant » de 1905. En janvier de cette année, plus d'une centaine de manifestants furent tués lorsque le tsar Nicolas II
On se croirait en 1750...On se croirait en 1750...On se croirait en 1750...

Saint-Petersbourg
ordonna à ses gardes d'ouvrir le feu sur la foule lors d'une manifestation pacifique dénonçant les conditions de vie de l'époque. Ce sera le début de la fin pour le régime tsariste...

----------

En soirée, c'est un spectacle qui n'a absolument rien à voir avec l'hiver russe qui nous attend. En effet, nous décidons de nous réchauffer, dans tous les sens du terme, avec un petit spectacle de musique latine. On passe donc une agréable soirée dans un petit bar du centre-ville sous des airs de salsa, de merengue et de bachata. Nos salutations toutes spéciales au vieux monsieur fort sympathique du vestiaire qui nous jase ça malgré la barrière linguistique!

Quelques jours plus tard, la température clémente nous permet de passer beaucoup plus de temps à parcourir la ville. Nous choisissons donc de longer la rivière Neva depuis les environs du Palais d'hiver. Comme le soleil se couche très tôt dans cette ville si au nord, nous ne perdons pas de temps à admirer un superbe coucher de soleil sur l'un des nombreux petits ponts qui croisent la rivière. La présence à nos côtés d'un artiste qui peint la scène nous inspire certes mais à ce
...ou en 1850!...ou en 1850!...ou en 1850!

Cathédrale du Sauveur sur le sang versé, St-Petersbourg
moment, nous avons vraiment l'impression d'être dans un tableau! La rivière glacée qui miroite sous un soleil orangé et la silhouette de la ville qui s'obscurcit à vue d'oeil rendent ce moment saisissant. Nous avons alors une pensée toute spéciale pour la mère de Kim qui rêve de cette ville depuis si longtemps. Au plaisir d'y revenir un jour avec elle!

Puis, on atteint finalement l'entrée de la Forteresse Pierre et Paul, le plus ancien édifice de la ville. En effet, Saint-Petersbourg est née en 1703 lorsque le tsar Pierre le Grand fit construire cette forteresse sur l'estuaire de la Neva. Neuf ans plus tard, il surprendra tout le pays en annonçant la relocalisation de la capitale de Moscou à St-Petersbourg (!). A l'intérieur de cette forteresse, on retrouve entre autres une cathédrale qui sert de dernier repos à tous les tsars du 18e et 19e siècle, à deux exceptions près. On peut d'ailleurs y voir les sépultures de Nicolas II et de toute sa famille assassinés par les bolchéviques en 1918.

Pour notre dernière journée à Saint-Petersbourg, on s'attaque au musée d'État d'histoire politique et sociale. Couvrant la fin du 19e et tout le 20e siècle, ce
Sous la neigeSous la neigeSous la neige

Cathédrale du Sauveur sur le sang versé, St-Petersbourg
musée fascinant raconte avec sobriété la chute du régime tsariste, la révolution bolchévique, de même que les promesses et les contradictions du régime communiste, en passant par les horreurs du règne stalinien jusqu'au année Gorbatchev.

En route vers le musée, on est agréablement surpris de croiser par hasard la superbe mosquée de Saint-Petersbourg, la mosquée la plus au nord au monde nous dit-on.

Lors de notre séjour dans cette ville splendide, nous avons aussi l'occasion, comme à Moscou, de savourer une panoplie de cuisines. Malgré l'embarras du choix, notre coup de coeur revient à la chaîne de restauration rapide russe Tepemok. Pour quelques roubles seulement, on peut y déguster une bonne borsch chaude (soupe à base de betteraves et de viande garnie d'une bonne grosse cuillérée de crème sûre, qui demeure l'emblème de la gastronomie russe), une bonne bière froide et deux, trois « blines », des crêpes salées ou sucrées aux saveurs multiples. Il va sans dire que nous y sommes retourner à maintes reprises! Miam, miam, miam! ;-b

Le 21 décembre, tristes de quitter cette si charmante ville mais heureux de retourner à Moscou, nous reprenons le train pour la capitale. Mais cette fois, nous
Sur les rives d'un des jolis canauxSur les rives d'un des jolis canauxSur les rives d'un des jolis canaux

Cathédrale du Sauveur sur le sang versé, St-Petersbourg
faisons partie de l'histoire en montant à bord d'un des premiers trains russes à grande vitesse en opération depuis seulement trois jours. On ne peut toutefois s'empêcher de penser à l'attaque terroriste qui a frappé un train voyageant entre ces deux villes il y a à peine quelques semaines...

Arrivés sains et saufs, on retrouve notre cher hôtel, avec cette fois en prime un immense bain! Puis le lendemain, nous sommes heureux de constater que nos visas mongols sont enfin prêts. Tout est donc maintenant en ordre pour notre périple trans-sibérien!

Le matin de la veille de Noël, on quitte l'hôtel pour une visite un peu sordide : on se rend à la mausolée de Lénine pour défiler lentement devant sa dépouille. Même s'il est mort depuis 1924 et souhaitait être enterré à Saint-Petersbourg, son corps couvert de cire repose toujours dans cet endroit surréaliste surveillé de très (très!) près par une vingtaine de gardes. La visite est marquante mais nous sommes surtout supris et dépassés par les énormes bouquets de fleurs qui ornent la tombe de Staline non loin de là... Avec les vingt millions de personnes qui sont mortes sous sa gouverne tyrannique (sans compter la
Une infime partie de l'intérieur couvert de superbes mosaïquesUne infime partie de l'intérieur couvert de superbes mosaïquesUne infime partie de l'intérieur couvert de superbes mosaïques

Cathédrale du Sauveur sur le sang versé, St-Petersbourg
deuxième guerre), nous sommes répugnés par cet hommage que certains lui rendent toujours... Une aberration selon nous!

Plus tard dans la journée, nous retournons à la Place rouge pour admirer celle-ci changer de couleurs au crépuscule puis scintiller sous les lumières à la tombée du jour et, pour s'empreigner de l'ambiance de Noël qui en émane. Lorsqu'on ne sent plus nos doigts ni nos orteils, et que nos bouts de nez sont bien gelés, nous rentrons à la « maison » pour notre souper du réveillon!! Et quel festin sous les chandelles pour deux voyageurs en sacs à dos sans cuisine et loin de leurs proches pour Noël : un assortiment de délicieux fromages, une baguette fraîche, une variété de biscottes, des olives marinées, une sélection de saucissons et autre charcuterie, des arachides salées, une bonne bouteille de vin rouge et, comme dessert, des truffles divins!!! Quel délice!

Bientôt minuit sonne et c'est Noël à Moscou! (...pour nous en tout cas car les Russes eux, en tant qu'orthodoxes, célèbrent Noël le 7 janvier. La ville est quand même déjà décorée de sapins de Noël, dont un que l'on peut même admirer pendant notre festin depuis notre fenêtre!)
Le ciel en feu Le ciel en feu Le ciel en feu

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac, Saint-Petersbourg

La journée de Noël est marquée par un merveilleux cadeau : le bonheur de parler à nos parents pour la première fois (!!!) depuis notre départ. Nous sommes ravis d'entendre leurs voix enjouées pour le temps des fêtes. En après-midi, nous optons pour une activité toute hivernale : aller patiner au célèbre parc Gorky . Ceci ne nous empêche en rien de passer un moment mémorable à glisser sur plus d'un km de sentiers glacés qui forment cette immense patinoire. Sur notre chemin, on croise même des vrais de vrais rennes!!! Décidemment, c'est vraiment Noël!

En soirée, nous nous gâtons en allant se régaler au Dve Palochki pour un festin de sushi! Nous couronnons le tout par une bonne bouteille de champagne (euh... un vin mousseux ;-b ) à l'hôtel.
♪ Joyeux Noël à tous!!! ♪

Comme les neuf millions de Moscovites qui se déplacent chaque jour en métro (qui soit dit en passant dépasse le nombre total des passagers des métros de Londres et New York combinés!!!), nous empruntons tout au long de notre séjour ce fameux labyrinthe souterrain pour parcourir la ville.
J-F au coucher de soleilJ-F au coucher de soleilJ-F au coucher de soleil

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac, Saint-Petersbourg
Le célèbre métro, un des seuls legs positifs du temps de Staline, est comme promis rapide (les trains se succédant aux deux minutes), efficace et peu coûteux. En prime, nombre de ses stations sont de véritables musées de l'ère soviétique - des mosaïques et des sculptures dépeignant les héros prolétaires entourées de lampadaires et de chandeliers somptueux ornent les plateformes ici et là.

Quelques jours avant notre départ de Moscou, nous retournons une troisième fois au marché Izmailosky pour tenter de retracer l'ensemble décoratif tant convoité lors de notre première visite. Eurêka! A travers tout ce bazar, nous parvenons finalement à retrouver l'objet unique en son genre et Kim est aux anges lorsque J-F lui fait la belle surprise de le lui offrir comme cadeau de Noël!

Ne reste plus qu'à s'approvisionner en bouffe et en boisson pour notre odysée ferroviaire à travers la Sibérie. Quoique, avant de partir, nous prenons le temps de faire une visite éclair au couvent de Novodevichy et au cimetière du même nom où reposent les plus grands noms du monde politique et culturel russes.

Le 29 décembre, nous partons pour le train, emballés par notre séjour et complètement sous le charme
Vue sur l'ErmitageVue sur l'ErmitageVue sur l'Ermitage

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac, Saint-Petersbourg
de la Russie!


Additional photos below
Photos: 49, Displayed: 30


Advertisement

Vue panoramique de la villeVue panoramique de la ville
Vue panoramique de la ville

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac, Saint-Petersbourg
Du haut de Saint-PetersbourgDu haut de Saint-Petersbourg
Du haut de Saint-Petersbourg

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac
Vue sur la place Saint-IsaacVue sur la place Saint-Isaac
Vue sur la place Saint-Isaac

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac, Saint-Petersbourg
Grues et arc-en-cielGrues et arc-en-ciel
Grues et arc-en-ciel

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac, Saint-Petersbourg
Un ciel écarlateUn ciel écarlate
Un ciel écarlate

Sommet de la cathédrale Saint-Isaac, Saint-Petersbourg
La Neva toute de glaceLa Neva toute de glace
La Neva toute de glace

Saint-Petersbourg
Quelle belle promenade!Quelle belle promenade!
Quelle belle promenade!

Saint-Petersbourg


22nd January 2010

saint petersbourg
Bonjour, J'ai bien aimé votre excursion à St Petersburg en plein hiver et le Noel russe que vous avez passé ensemble. Albert
22nd January 2010

SUPER!!!!
Bonjour à vous deux! Le texte est arrivé. Je lis et je relis et j'ai l'impression de visiter ces belles villes tellement vous y mettez de descriptions et de très belles photos. C'est un voyage que j'imprime dans ma mémoire et je vais y aller sûrement. Je vous trouve tellement chanceux. Bonne continuitée, Gisèle
22nd January 2010

bonjour kim et j f je vois que vous vous amuser tres bien ,ses photos sont tellement belles je aurais jamais penser qu,il avait un aussi beau pays en russie ,vous etes vraiment benis de pouvoir voir tous ses belles creations /j.espere pour vous autre qu,il ne fait pas trop froid ,lucille ma dit que vous aller a la chaleur apres .nous ici il ne fait pas trop froid on est chanceuxmais que penser de nos freres en haitie eux ne sont pas chanceuxil leur faudra se mettre a genoux et penser a leur createur plutot que le vodoo ,ses tellement triste de voir les enfants et la miseres quil vive ' je prefere le lac ste marie .ils ont vraiment besoin d.aide benoit et lucille bon voyage on vous beaucoup xxxxxxxxx
24th January 2010

WOW !!!!!!
Encore une fois merci à vous deux de prendre le temps de partager ces moments magnifiques avec nous !!! Les photos sont superbes, vous êtes vraiment en train de me convaincre d'aller en poste dans la région ! Prenez soin de vous et continuez d'en profiter au maximum ! Sylvain. P.S. J-F: Les Canadiens ont blanchi les Rangers hier soir 6-0 (et ont gagné contre les Devils le soir d'avant). Ça sent la coupe ! :-)
31st January 2010

Je suis content pour votre coup de coeur !!
Merci de nous faire rêver à ce point. J'ai souvent entendu parler de St-Petersbourg comme étant un endroit magnifique et en quelque sorte méconnu d'ici, de notre coin de pays. Vous me donner l'envie d'y aller. Franchement vos photos sont magnifiques. Je m'ennuie de vous. Continuez à savourer votre périples. Je vous aime. Johnny
4th February 2010

Thanks.
Fantastic photos... I just wish I could understand the blog! Jon
5th February 2010

St-Petersbourg ...ma bien-aimée!!!
Qu'entends-je?!?!? vous m'emmeneriez avec vous à Saint-Petersbourg?!?! ce bijou de la Russie, cet écrin de Pierre Le Grand et de Catherine la Grande et... ce poème de Pouchkine (souvenir de mon prof. russe) que j'ai entendu là au loin, lorsqu'à travers vos photos, j'ai été transportée par l' irréalité presque l'ésotérisme de cette ville, cet ermitage de la culture russe: ''Oui, je t’aime, cité, création de Pierre, J’aime le morne aspect de ta vaste rivière, J’aime tes dômes d’or où l’oiseau fait son nid, Et tes grilles d’airain et tes quais de granit, Mais ce qu’avant tout j’aime, ô cité d’espérance, C’est de tes blanches nuits la douce transparence '' Pouchkine Dieu que cette culture m'habite!!!!merci de me l'avoir fait revivre !!!! Vos textes sont incroyablement bien écrits! je soupconne la plume de Jean-Francois pour le tissage des mots et toi Kim, ma belle photographe chérie, je me plais à reconnaitre devant tes images...toute la beauté qui habite ton âme!!!! Quel magnifique duo vous faites ts les 2 !!!Bravo les enfants!!! Je vous embrasse à la russe! Я люблю вас моя красивая Русская кукла Mamouchka xoxoxo
9th February 2010

Wowww !!!!!!!
Anik viens tout juste de m,envoyer votre blog..ben j'ai tout lu d'un trait (a la job wein lolllll) tellement vos périples sont intéressants....j,en ai eu parfait l'eau aux yeux meme...j,espere que vous vous amusez bien et jai hate d,avoir d,autres nouvelles maintenant que jai commencé à vous lire :-) Manon xo

Tot: 0.072s; Tpl: 0.025s; cc: 9; qc: 23; dbt: 0.0098s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.3mb