Le seul, l'unique: le Machu Picchu


Advertisement
Peru's flag
South America » Peru » Cusco » Machu Picchu
September 23rd 2006
Published: September 24th 2006
Edit Blog Post

Photo classique du Machu Picchu Photo classique du Machu Picchu Photo classique du Machu Picchu

Non ce n'est pas un montage photoshop. Le Machu Picchu est réellement derrière moi. J'ai le billet à 118.50 Soles pour le prouver.
C'est fait. Le Machu Picchu est derrière nous. La principale attraction d'Amérique mérite bien toute l'attention qu'on lui porte...et le prix qu'on paie pour pouvoir la visiter. Voici un résumé des deux derniers jours, où on n'a pas fait grand chose, excepté visiter le Machu.

Petit cours d'histoire pour ceux qui ne sont pas familiers. Le Machu Picchu est une cité qui a été abandonnée pendant environ quatre siècles. C'est un historien américain qui l'a découverte en 1911 alors qu'il cherchait la cité perdu des Incas (qui s'avèrera plus tard être Vilcambamba, plus loin dans la jungle). Les Incas ont probablement abandonné la cité avant que les Espagnols arrivent au Pérou. La raison en est inconnue, tout comme son utilité. La plupart pense qu'il s'agissait d'une sorte de résidence de campagne. Un genre de chalet à St-Sauveur, en plus grand! Le Machu Picchu est entouré de très hautes montagnes, et on ne peut le voir que du haut de ces montagnes. C'est la raison pourquoi les Rspagnols ne l'ont jamais trouvé, et ainsi ne l'ont pas démoli comme les autres ruines Incas.

Nous avons passé la journée de jeudi à Aguas Calientes, petite ville située en bas de la
Un peu trop de brumeUn peu trop de brumeUn peu trop de brume

6h00 AM: Avec toute cette brume, la journée va être longue...
montagne. Probablement l'endroit au monde avec le plus haut ratio de restaurants par habitants. Nous en avons profité pour acheter notre billet d'entrée. Les %!?($& n'ont pas voulu accepter ma pseudo carte étudiante et j'ai dû payer le gros prix (118.50 soles, environ 40$US). Il semble qu'après avoir arnaqué le Pérou au complet le karma fini par me rattraper. À ce prix-là, j'ai longuement pensé retourner à Cuzco et laisser tomber le Machu. Mais Marie-Claude s'est mise à pleurer hystériquement et on a fini par acheter les billets (les deux dernières phrases sont peut-être romancées...à vous de juger). À part passer l'après-midi sur le net et manger, on n'a pas fait grand chose. Nous devions nous lever très tôt pour prendre le premier bus qui monte vers le Machu à 5h30 et ainsi arriver avant les touristes.

Le réveil a donc été brutal vendredi, même si on devient des experts de ces temps-ci pour se lever tôt. La file d'attente pour les bus était déjà plus longue que pour acheter des billets pour le concert de Madonna. À un bus à la fois, on n'y serait pas avant 14h00! Finalement ça parait que le Machu Picchu est la vache
Un peu mieuxUn peu mieuxUn peu mieux

7h00 AM: Le voilà qui commence à se dévoiler!
à lait de l'industrie touristique du Pérou car c'est très bien organisé. À 5h30, environ dix bus sont arrivés et on a pu monter tout de suite.

La route qui relie Aguas Caliente au Machu est une série de virages en épingle (style cols des Alpes). On monte pendant environ 25 minutes. Nous sommes entrés sur le site à 6h00 (l'ouverture) et on est aussitôt monté vers la maison du gardien, tout en haut, d'où on peut obtenir la très classique photo. Malheureusement, on en a vu un petit bout du coin de l'oeil et la surprise a été un peu gâchée.

Tout en haut...c'était...brumeux. En fait on voyait rien du tout. J'ai voulu en profiter pour monter un peu plus haut et ainsi avoir un meilleur siège pour le lever du rideau. Marie-Claude me suivait non loin derrière. C'est ce que je pensais jusqu'à ce que je me retrouve tout seul pendant environ 1h15. Elle a finalement fait un léger détour et elle est allée visiter un pont Inca à une trentaine de minutes, tout ça sans vraiment le vouloir. Elle est quand même revenue au moment où la brume se dissipait un peu. Mais jusqu'au moment
Et bien voilà!Et bien voilà!Et bien voilà!

8h00 AM: Bingo!
où le soleil semblait vouloir sortir, la brume revenait et recouvrait le site de nouveau.

On aura finalement dû attendre jusqu'à 8h30 pour que la brume se lève pour de bon et pour que la cité soit dévoilée. Même si c'est rien de surprenant (j'ai vu la photo des centaines de fois), il n'en demeure que c'est très impressionnant. C'est l'un des endroits dans le monde où on dirait que les éléments semblent être disposés d'une façon absolument parfaite (ex: Le Grand Canyon, l'opéra de Sydney, la classique photo du Lake Louise, Walt Disney World, les chutes Niagara, la nouvelle fontaine en avant de l'église NDA, etc). Comme les Incas étaient reconnus pour leur sens de l’esthétique, ce n'est certainement pas l'effet du hasard.

On a dû passer une bonne heure à observer le site et prendre la même photo cinquante fois ("peut-être qu'elle va être floue, je vais en prendre une autre au cas où..."). On est ensuite descendu et on a essayé de se frayer un chemin parmi les groupes de touristes. Il y a des centaines de touristes sur le site, mais une fois que tout le monde est dispersé, on s'en rend mouns compte.
Âne devant le Machu PicchuÂne devant le Machu PicchuÂne devant le Machu Picchu

Un àne qui pose devant le Machu Picchu.


Nous n'avions pas de guide, mais j'avais apporté un livre (Machu Picchu Guidebook: A self guided tour) qui vous dit: "tournez à droite, regardez à gauche, examinez ces pierres, etc." On a donc pu prendre notre temps. Après avoir visité les différentes parties, on s'est retrouvé de l'autre côté du site au pied du Wayna Picchu, l'immense pic qui surplombe le site (et à mon avis la raison pourquoi le Machu Picchu est si spectaculaire). La montée prend entre une et trois heures et est plutôt dangereuse. Ayant beaucoup de montées dans le corps, on a opté pour l'ascension du petit pic à gauche: le Uña Picchu. On aura la même vue que sur le plus haut, mais en plus gros. On est gagnant sur toute la ligne! Finalement la montée ne prendra que dix minutes.

On a passé un autre trois heures à se promener dans la partie Est du site, parmi les dédales de rues, d'escaliers et de terrasses. Il y avait plusieurs lamas qui broutaient un peu partout. J'ai essayé d'avoir LA photo du lama devant le Machu, mais ce ne sont pas des bêtes très coopératives. Avant de quitter, on s'est installé sur le
Des fleurs et des ruinesDes fleurs et des ruinesDes fleurs et des ruines

Une de mes tentatives de photos artistiques...
bord du sentier par où les gens arrivent sur le site pour regarder leur réaction. Les groupes d'écolières péruviennes étaient particulièrement comiques. Certaines hyperventilaient presque. Elles prenaient aussi des poses genre "Victoria's secret" pour les photos (et la même pose pour chacune!). Marie-Claude a essayé cette pose. Allez voir son blog, elle a peut-être mis la photo. Sinon, achalez la pour qu'elle la mette.

Nous sommes redescendus vers 14h00, après huit heures de promenade sur le site, avec seulement une barre granola dans l'estomac. Un gros hamburger, des frites et un coke ont donc été bien accueillis (1.85$). Notre train repartait de Aguas Calientes à 16h20 à destination de Ollantaytambo (on se tanne vraiment pas des villes avec des noms Incas, c'est pas mal plus cool à dire que Blainville...).

On est arrivé à Ollantaytambo (dites le trois fois de suite sans hésiter) vers 17h45 et on est allé voir deux hotels. Dans le premier, la porte de la chambre ne se barrait pas. Le type me dit: "pas de problème, c'est très sécuritaire ici, personne ne passe". Ben oui toi... Le deuxième était ben correct: 6 $, deux lits. une table de chevet, une porte qui barre
Machu d'un autre angleMachu d'un autre angleMachu d'un autre angle

Les ruines du Machu avec le seul arbre du site et le Wayña Picchu derrière.
et une chambre de bain avec agua caliente.

Ce matin, on s'est levé à 7h30 puis on est allé déjeuner dans une petite binnerie sur la Plaza de Armas. Du bon pain avec de la marmelade, un jus d'orange et un café (1.70$). Je dois dire un mot sur les restos péruviens. En grande partie, ce sont des affaires de famille et celle-ci vit en haut ou à côté. Vous avez toujours la fille de 14-15 qui fait la serveuse et qui a particulièrement l'air bête (du genre: "Je suis beaucoup trop bien pour faire ce boulot, je dois aller vivre ma vie..."). Vous avez la mère qui est dehors à essayer d'attirer les clients. Le jeune enfant de 3-4 ans qui se traine par terre et qui liche les menus (assez fréquent quand même). À un moment pendant le repas, le fils de 17-18 ans fait son entrée et gueule à la mère quelque chose en espagnol qui doit sûrement vouloir dire: "man, t'as pas lavé mes jeans!" Finalement y'a le père à qui on doit payer. N'essayez même pas de payer à la mère ou à la fille. C'est le père qui se charge des finances! C'est
Vue de l'autre còtéVue de l'autre còtéVue de l'autre còté

Il faut se rendre à l'évidence, le Machu Picchu est beaucoup moins photogénique de dos...
quand même bien sympathique, et surtout économique.

Après le petit dej, nous sommes allés visiter la forteresse de Ollantaytambo, là où les Incas ont réussi à défaire Pizarro et ses 70 cavaliers...avant de se faire défaire au même endroit quelques semaines plus tard par Pizarro et ses 150 cavaliers. Après le Machu Picchu , les ruines peuvent sembler un peu banales. Par contre, c'était quand même très impressionnant et ça faisait très "Lord of the Rings" (le gouffre de Elm, pour ceux qui connaissent). Je m'attendais à voir Marie-Claude sortir son arc et me dire: "un soleil rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit...".

Le but était ensuite de prendre un bus vers Urubamba (cousine de «elle est là-bas oui la bamba») et ensuite un autre bus vers Chinchero, un village haut perché dans les Andes avec des ruines et des pics enneigés. Malheureusement, le bus ne s'est jamais officiellement arrêté à Chinchero (je pense qu'il fallait qu'on sache où débarquer et qu'on cri au chauffeur d’arrêter) et on est finalement de retour à Cuzco plus tôt que prévu (2-3 heures).

Demain, on prend un avion vers Puerto Maldonado dans la jungle amazonienne. Nous allons loger
Flagrant délit de rebàtissage!Flagrant délit de rebàtissage!Flagrant délit de rebàtissage!

Un employé pris en flagrant délit de rebâtissage. Le Machu Picchu est-il aussi authentique qu'on veut nous le faire croire?
4 jours/3 nuits au Explorers' Inn sur la rivière Tambopata. J'espère voir des capybaras (des marmottes grosses comme des saint-bernards) et des paresseux, mais je pense que ça va surtout être des singes, des oiseaux, des papillons et des insectes. Il va y avoir un silence radio, mais je compte updater le blog mercredi pour raconter nos aventures dans la jungle.

Sur ce, portez vous biens et à la prochaine.

P.S: On a une cuisine à l’hôtel et on a trouvé du Kraft Dinner (ben, de l'imitation) au marché tantôt. Ça va être écœurant! (choisissez le sens du mot qui vous convient...)


Additional photos below
Photos: 17, Displayed: 17


Advertisement

Plein Sud!Plein Sud!
Plein Sud!

Il faut l'avouer: les Incas l'avait l'affaire. Ici on voit une pierre sculptée qui pointe exactement vers le sud (ma boussole en témoigne). Tout ça sans boussole ou GPS!
Le Wayna PicchuLe Wayna Picchu
Le Wayna Picchu

Le vertigineux pic qui rend le site si spectaculaire. Vous l'enlevez du decors et le Machu Picchu devient des ruines presqu'ordinaires.
La marche des lamas.La marche des lamas.
La marche des lamas.

Après la marche de l'empereur: la marche des lamas!
Autre photo classiqueAutre photo classique
Autre photo classique

Autre photo classique avec le ciel dégagé. Elle a l'air enore plus fake que l'autre. Regardez comme j'ai l'air heureux!
La pose péruvienneLa pose péruvienne
La pose péruvienne

Regardez les écolières péruviennes qui font la pose. Si l'une de vous voulez que je retire la photo, envoyez moi en mail.
OllantaytamboOllantaytambo
Ollantaytambo

Forteresse de Ollantaytambo. Pratiquement sculptée dans la montagnes. Ça fait très Seigneur des Anneaux!
Moi à OllantaytamboMoi à Ollantaytambo
Moi à Ollantaytambo

Moi sur une grosse roche Inca avec la forteresse derrière.
Encore CuzcoEncore Cuzco
Encore Cuzco

Comme on ne se tanne jamais de Cuzco, voici cette photo de la Plaza de Armas alors qu'il faisait beau soleil cet après-midi.


24th September 2006

Il m'a semblé reconnaître l'âne devant le Machu Picchu??? Photos superbes absolument fantastiques; ma préférée, ta photo artistique. À+
24th September 2006

points communs
Jonathan, savais-tu que Georges Brossard (Insectarium, hum...) était notaire de sa profession. Bon, donc, notaire, Amérique du Sud, insectes, jungle. Tu pourrais lui téléphoner en arrivant. Voilà! C'était juste mon petit clin d'oeil en passant. En passant, merci pour les nombreux détails de tes résumés. C'est notre lecture principale à moi et à mes collègues de travail. Bonne route dans la jungle.
25th September 2006

ENFIN LE MACHU PICHU!
J'avais hâte d'avoir ton point de vue sur l'immensité et la beauté de ce village inca.Les photos sont superbes et me donnent vraiment le goût d'y aller.Comment allez-vous ramener votre âne dans l'avion(ha ce n'est pas un vrai)?Comment était écoeurant ton Kraft dinner?Salut à vous deux. Pa
26th September 2006

Salut Jo si tu es toujous dans les Andes tu me rapporteras une côte de Nando!!!
26th September 2006

Wow!
Tes photos sont superbes. J'ai bien rie en en lisant ton recit sur le Machu Pichu. C'est vrai que ta photo sur le ciel dégagé est speciale on croierait que tu flottes! Je suis vraiment contente que vous fassiez un beau voyage malheureusement pour moi j'ai attrape la piqure mais je crois bien mettre ce petit coin dans ma liste de place a visite! En pensant comme ça vous avez retrouvé Bouriquet là-bas sur le MAchu Pichu!!!!LOL Adios!
28th September 2006

Nundo a survecu
Nundo a survecu, mais je peux te ramener une cote de la mére ou de la soeur de Nundo. Je devrais ëtre dans leur coin de pays dans environ 1 mois.
28th September 2006

Ecoeurant dans le mauvais sens
Finalement on en a pas mange ce soir lá parce on aurait du faire la vaisselle avant (pas de casserole propre). On l'a mangé cet aprés midi et l'imitation ne vaut vraiment pas l'original!
28th September 2006

Bon voyage toi aussi
Allo Sylvie, merci pour le comment. J'espére que tu fais un beau voyage toi aussi.

Tot: 1.502s; Tpl: 0.025s; cc: 16; qc: 76; dbt: 0.0359s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.5mb