Le nombril du monde (pas moi! Cuzco!)


Advertisement
Peru's flag
South America » Peru » Cusco » Cusco
September 21st 2006
Published: September 21st 2006
Edit Blog Post

Cuzco à l'aubeCuzco à l'aubeCuzco à l'aube

Photo de la Plaza de Armas de Cuzco à 5h25 du matin.
Dans la dernière édition de nos aventures, nous étions dans la sympathique cité de Arequipa, nom quechua qui veut dire en français « ville où les lèvres vous sèchent ». Tout ceux qui y ont mis les pieds peuvent en témoigner. Nous venions de revenir de notre expédition dans le Canyon del Colca et on se faisait une joie à l'idée de passer une journée tranquille dans un autobus ultra luxueux. La destination était Cuzco, voulant dire « nombril du monde » en quechua. Il s'agissait en effet de la capitale de l’empire Inca, et c'est aujourd'hui la ville coloniale la mieux préservée des Amériques.

Lundi matin, on se lève donc plein d'espoir et on se rend au terminal d'autobus d'Arequipa. Notre compagnie de bus est la très big Ormeño, l'une des plus importantes et respectées en Amérique du Sud. Ils disposent même d'un salon VIP dans lequel on peut attendre tranquillement le départ prévu à 9h45. Tout va bien jusqu'au moment où je remarque que nos bagages sont transportés à l'intérieur de non pas le luxueux autobus deux étages "Royal Class" qu'on peut voir sur les affiches partout dans le salon VIP, mais plutôt dans une vieille calèche style
Bus en panneBus en panneBus en panne

Notre bus tout confort avec le moteur foutu en plein milieu de nulle part...
1962 avec une job de peinture à refaire. Particulièrement enragé à l'idée de passer dix heures avec les genoux dans le front, je m'élance vers la billetterie en sortant mon meilleur "espagnol":

"No esta bus cama! No esta Royal Class! Pagamos 60 soles para bus cama! Quiero mi dinero!!!" ("Ce n'est pas un bus lit! Ce n'est pas un bus Royal Class! Nous payons 60 soles pour un bus! Je veux mon argent!")



La petite dame a pris mon billet, est allée se promener dix minutes dans les bureaux en arrière, puis est revenue en me disant qu'on allait avoir un bus "business class" au lieu de "Royal Class" et que quelqu'un allait venir nous expliquer la situation. Évidemment, personne n'est venue expliquer et le bus a fini par partir (avec 50 minutes de retard...). On s'est dit qu'on allait endurer pour le moment et qu'on se réessayerait à Cuzco.

Quand nous avons acheté nos billets, j'ai demandé les sièges 1 et 2 du deuxième étage pour avoir la vue "bay window". Par contre, c'était dans un bus "cama". Dans notre bus "business class" ("business class" mon oeil...), on s'est aperçu en rentrant qu'il n'y avait pas de fenêtre à côté des sièges 1 et 2. Tabar...! À ce moment là, j'étais vraiment sur le point de perdre le contrôle de moi-même (inside joke). En plus de se faire voler notre argent, on allait avoir une ride de
Et voilà la neige...!Et voilà la neige...!Et voilà la neige...!

Et pour ajouter du fun à la panne: de la neige! De la vrai neige! Les australiens étaient tout excités! Je ne pensais pas en voir avant le 19 décembre.
bus de dix heures de pur enfer! Ce qui était de plus frustrant, c'est que tous les autres passagers acceptaient leur sort sans répliquer. Ça doit être comme ça dans leur culture j'imagine.

Mon humeur s'est amélioré quand on a reçu notre diner: des biscuits sodas!!!...sans sel. On est vraiment traité comme des rois. Et ensuite, on commence à entendre des gens parler fort en arrière. Je me retourne et voit que la cabine est complètement remplie de fumée. Le moteur a explosé!!!! Évidemment, ça nous arrive en plein milieu de nulle part (en fait près du village de Colline) et on est à plus de 4000 mètres d'altitude. Certains dans le bus sont donc malades et d'autres ne sont pas contents! Enfin, la rébellion s'en vient!!! Et pour en remettre, il se met à neiger! C'est là qu'on fait la connaissance d'un couple d'australiens dans la cinquantaine qui vont devenir nos alliés pendant la journée. Ils sont particulièrement impressionnés par la neige...

Après deux heures, le mécanicien se rend à l'évidence que c'est hors de ses capacités. On sort donc tous nos bagages et on s'installe au bord de la route pour faire signe au bus qui
Moi sur la Plaza de ArmasMoi sur la Plaza de ArmasMoi sur la Plaza de Armas

Avec ma première tuque des Andes!
vont vers Puno d'arrêter. 45 minutes plus tard, on est tassé comme des sardines, mais on est de nouveau en route. Le problème est que ce bus ne va pas jusqu'à Cuzco, mais bien à Puno, à sept heures de là. La journée ne fait que commencer donc (et il est 16h30!). Je profite du trajet pour pratiquer mon "speech" en espagnol de touriste fâché qui veut se faire rembourser pour quand on va arriver à Cuzco.

Vers 18h00, on arrive à Juliaca, une grosse ville péruvienne peu recommandable. Juliaca est à six heures de Cuzco alors que Puno est à sept heures. On décide donc de sortir ici et de se trouver un autre bus. Les Australiens, voulant profiter de mes talents en espagnol (hahaha! s'ils savaient...), décident de nous suivre. La ville est particulièrement chaotique, mais 15 minutes plus tard, on est dans un bus pour Cuzco. Il ne nous reste de six heures de route! Je dois d'ailleurs remercier Gabrielle et Trevor (les Australiens) qui nous ont offert le souper (des biscuits sodas et une snickers). Ce trajet est encore pire que le précédent parce 1)il fait froid 2)il fait noir 3)certaines personnes décident de se
Ruines de PisacRuines de PisacRuines de Pisac

Et ça c'est seulement une minuscule partie. Imaginez ce que sera le Machu Picchu!
coucher dans l'allée et de se servir de mes jambes comme oreillée.

On arrive finalement à Cuzco à 1h00 du matin, après 14 heures de route. Comme on pas d’hôtel, on suit les Australiens à l’hôtel où ils ont une réservation (merci pour le taxi). 7.50$ par personne, à deux minutes de la Plaza de Armas = un bon deal. Finalement dodo!

Après avoir fait la grasse matinée (9h00), mardi a été une journée de planification. Première étape:l a station de bus où j'étais prêt à trainer Ormeño devant les tribunaux. Je ressors mon espagnol de première qualité:

Buenos Dias (avec le sourire). Quisiera un reembolso para nosotros boletos de bus porque ahier, nuostro bus Arequipa-Cuzco, despues 2 horas, ...(signe et bruit de moteur qui explose). Tambien, pagamos por un bus Royal Class Cama con dos pisas, y nuestro bus: no royal class, no cama, no comida, no secunda pisa. Y necessito cambiar bus en el mitad de el altiplano en y Juliaca...



À ce moment, ayant tout compris (c'est évident avec mon excellent espagnol), le monsieur a fait un appel pour s'informer de la situation, mais avait l'air sceptique. Une autre dame s'est jointe à nous et semblait plus coopérative. Au début ils ont offert 40 soles de remboursement (sur 60) pour compenser pour la panne. Finalement j'ai réussi à avoir 50 soles en revenant sur le fait que nous n'avions pas payé pour un bus miteux. Victoire! En fait, ils ont été beaucoup plus compréhensifs que je m'y attendais. Et en passant, 60 soles, c'est environ 18$US. C'était donc
Ça c'est de la belle pierre!Ça c'est de la belle pierre!Ça c'est de la belle pierre!

Ce qui impressionne le plus dans les ruines incas, c'est la forme des pierres qui s'emboitent parfaitement, et ce sans joint et mortier. Ici on peut me voir examiner leur travail. Mon verdict: «Good job guys!»
beaucoup de trouble pour récupérer 15$. Mais comme on dit, on s'en fou de l'argent, c'est pour le principe... (Et puis ceux qui vont aller au Pérou, prenez donc Cial, Cruz del Sur ou Chromotex pour vos déplacements...).

On a passé le reste de la journée à magasiner des tours dans la jungle amazonienne. On devait aller à Iquitos dans le nord du Pérou, mais on commence à être serrés dans le temps. On ira donc à Puerto Maldonado à environ 40 minutes d'avion de Cuzco. Nous avons donc fait environ 15 agences qui nous répétaient tous plus au moins la même chose. Certains ont essayé la tactique de la vente sous pression, mais sans succès. Comme on a pas réussi à se brancher, on a décidé de dormir là dessus. Fait intéressant: on a soupé dans un restaurant où le plancher était recouvert de paille...comme dans la crèche du petit Jésus.

Mercredi on s'est levé tôt pour aller visiter les ruines de Pisac à environ 35 km (une heure de bus) de Cuzco. Ce ne sont pas les plus populaires de la région et il y a peu de touristes. Je m'attendais donc à deux ou trois
Une porte inca!Une porte inca!Une porte inca!

Un sentier qui mène vers une porte inca dans les montagnes qui surblombent Pisac. Sur quoi donne la porte? Bien sùr sur un sentier qui mène vers une porte inca dans les montagnes qui surplombent Pisac.
cabanes et quelques grosses roches incas. Étonnement, les ruines étaient plutôt gigantesques, nombreuses, construites sur le flanc des montagnes, et reliées entre elles par des dédales de sentiers. Se perdre était particulièrement amusant. Après deux heures à jouer aux Incas, on est redescendu vers la ville de Pisac par un petit sentier sinueux. Pisac est reconnue pour son marché alors j'ai pu travailler sur mes talents de "bargaineux".

On a repris un bus vers Cuzco et nous sommes revenus en ville vers 13h00. Nous avons visité une dernière agence (finalement la bonne) pour notre tour à la jungle. Nous avons finalement "closé" le deal à 207$US pour 4 jours/3 nuits. J'ai réussi à faire descendre la prix de 230 à 207$; quel talent!

En après midi, nous avons pris un tour de ville (3.50$) de Cuzco qui a duré environ 4 heures. Nous avons vus des ruines, des ruines, et des ruines. Pour les nommer: Coricancha, Sacsayhuaman, Q'enko, Puca Pucara et Tambo Machay. Ce qui est triste, c'est que contrairement à Machu Picchu ou Pisac, elles ont pas mal toutes été détruites par les espagnols et il n'en reste plus grand chose. Il se servaient des pierres pour
Inca TVInca TVInca TV

Moi qui relaxe en écoutant ma IncaTV, assis dans mon Inca La-Z-Boy,dans le confort de mon Inca salon. Quelle chance! Tintin et le Temple du Soleil joue à Ciné-Régalos (ciné-cadeaux)
construire leurs églises. Par exemple, avant d'être détruite à 80 pourcents, Sacsayhuaman était une forteresse aux dimensions pratiquement inégalées. Les Incas, étant des experts en architecture et en urbanisme, ont construit Cuzco en reproduisant la forme du corps du Puma, la forteresse de Sacsayhuama en étant la tête.

Après être revenus de notre tour, on a décidé de se lâcher lousse dans les dépenses et de briser notre séquence lasagne-pizza-spag-lasagne-pizza-spag-etc. On a en effet trouver un restaurant qui vendait de la fondue au fromage! Est-ce que ça coûte chère le Pérou? Jugez en par vous même: fondue au fromage + fondue au chocolat + Pisco Sour + Grosse bouteille d'eau + café = 14$US. Mon sous-marin du Subway me coûte pratiquement aussi chère (mais je le prend en trio...).

Ce matin, nous nous sommes levés à 5h00 pour aller prendre le train vers Aguas Calientes, la petite ville à la base du Machu Picchu. Le plan est d'arriver les premiers là bas demain matin vers 5h30. En attendant, il n'y a pas grand chose à faire dans cette ville et la nourriture est plutôt coûteuse (c'est relatif...). On risque donc de se coucher à 18h00 parce qu'il faut
Terrases pour agricultureTerrases pour agricultureTerrases pour agriculture

Concept typiquement Incas. On fait l'agriculture dans les montagnes et les champs sont sous forme de terrasses.
être en forme pour le seul et unique Machu Picchu.

Hasta Luego!


Additional photos below
Photos: 19, Displayed: 19


Advertisement

Faux habitants de CuzcoFaux habitants de Cuzco
Faux habitants de Cuzco

Voici ce qui a de plus fake à Cuzco: des madames et des enfants qui se déguisent et qui jouent la comédie dans l'espour qu'on leur donne quelques sous pour les prendre en photos.
Vrais habitants de CuzcoVrais habitants de Cuzco
Vrais habitants de Cuzco

Voici ce qui a de plus vrai à Cuzco: des dizaines de madames, de monsieurs et d'enfants qui se jettent sur toi et qui vont faire n'importe quoi pour te vendre n'importe quelles bebelles...
Forteresse de SacsayhuamanForteresse de Sacsayhuaman
Forteresse de Sacsayhuaman

Gigantesque forteresse de Sacsayhuaman qui surplombe Cuzco. Malheureusement il en reste plus grand chose. Certaines des pierres pèsent plus de 200 tonnes.
Cuzco de hautCuzco de haut
Cuzco de haut

Vue sur Cuzco de Sacsayhuaman. La ville est déjà à 3300 mètres d'altitude. Donc, les montagnes qui l'entourent ne sont pas particulièrement hautes. C'est un peu comme être à Sainte-Adèle.
Petites PéruviennesPetites Péruviennes
Petites Péruviennes

En bon ambassadeur de la bonne volontée que je suis, je vais les voir avec mes petits crayons et mes petits collants. Ils les prennent, me disent merci, et les mettent dans leur «butin» de la journée (qui contient entre autre des dizaines de crayons). Une vrai entreprise! Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer...
Cuzco la nuitCuzco la nuit
Cuzco la nuit

Plaza de Armas de Cuzco (encore!), la nuit cette fois.
Ville de Aguas CalientesVille de Aguas Calientes
Ville de Aguas Calientes

Ville la plus proche du Machu Picchu. Elle est littéralement construite de chaque còté de la voie ferrée qu'il faut emprunter pour venir. Il y a des dizaines et des dizaines de restaurants! Pratiquement plus touristique que Niagara Falls. Il manque juste des maisons hantées!
Banque Scotia!Banque Scotia!
Banque Scotia!

Ici il n'y a pas de beurre de pinotte, pas de Céline à la radio, pas de hockey, mais on peut toujours compter sur la Banque Scotia pour nous rapeller notre chez-nous. Il y en a dans toutes les villes. Fouille moi comment ils se sont ramassés ici...
Chambre à 7.50$Chambre à 7.50$
Chambre à 7.50$

On m'a demandé ça ressemble à quoi un hotel à 10$. Voici celui-ci: le Mirasol de Cuzco qui coùte 7.50$(tous les prix sont en US)par personne. Très prêt de la Plaza de Armas (1-2 minutes). La chambre est simple (2 lits, une table, une chaise, pas de chauffage, salle de bain commune très propre à côté dont on est les seules à se servir, eau chaude en masse) Déjeuner inclu. Un peu chère, mais un bon prix pour Cuzco! La ville la plus chère du Pérou.
Hotel à 4.75$Hotel à 4.75$
Hotel à 4.75$

Autre exemple: la Casa de Carola à Huacachina. 4.75$US par personne. Pour ce prix on a 2 lits, une table, une salle de bain propre à partager avec la chambre voisine, une piscine. Pas de petit dej par contre... Pour 15$US par personne on peut avoir une très bonne chambre, comme le Torres de Ugarte de Arequipa (grande chambre, grande salle de bain, tv cablée, petit dej, excellent service). Pas de photos par conte.


22nd September 2006

Inca La-Z-boy
Est-ce que les Incas avaient des sofas plus confortables que les miens?
22nd September 2006

Ou sont passé tes joues rondes et ta bedaine? Man
22nd September 2006

Le nombril du monde!!
Jonathan, j'espère que vous vous êtes bien remis de votre trip en autobus!!! Tu sais il y a des avantages à être plus petite! Au plaisir de vous lire et faites attention a vous autres. Gi et Jo
9th November 2011
Cuzco à l'aube

merci
merci cette jolie photo va bien m'aider !

Tot: 0.426s; Tpl: 0.021s; cc: 15; qc: 78; dbt: 0.023s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.5mb