Intoxication, corruption et pollution.


Advertisement
Published: October 5th 2014
Edit Blog Post

Ça commençait à faire un moment que je n'avais pas écrit d'article (c'est que ça prend un peu de temps quand même) , alors bon je m'y met aujourd'hui, parce que j'ai pas mal de choses à raconter.



Tout d'abord, j'ai enfin goûté du vin bolivien ! Enfin j'en avais déjà goûté à Aiquile mais c'était du vin sucré"semi dulce", ça ne compte pas vraiment. Bref, du coup j'ai acheté la grande marque milieu de gamme pour me faire une idée. Verdict : INFECT. Après s'être partagé la bouteille avec Paul, la tête m'a un peu tourné et je me suis endormie sans autre forme de procès. Du coup, on a loupé le concert auquel on devait aller et on a passé le dimanche en mode loques....



Mardi, malgré le fait qu'on était tout les deux pas très en forme, on a décidé d'aller à la "Parlana", une soirée d'échange linguistique auquel on avait participé la semaine d'avant et qui nous avait bien plu. On y est allé avec Alvaro, qui a pu pratiquer un peu son français. Si la soirée était plutôt sympa, le retour l'était moins. On s'est fait arrêter et extorquer de l'argent par des policiers corrompus de Cochabamba. J'étais plus qu'énervée, et heureusement Alvaro ne m'a pas laissé m'en mêler, sinon je pense que j'aurais pu vous raconter ma première nuit dans un commissariat bolivien.



Enfin bon, la semaine n'a pas été si mauvaise puisque vendredi, on est allés a un congrès éducatif sur l'environnement et l'agroforesterie, plutôt sympathique dans un parc écologique en dehors de la ville. Il y avait des enfants partout, qui ont dévalisés notre réserve de dépliants en à peine 2 heures. On leur a expliqué ce qui se faisait en France, le tri des déchets, les vélib', la pollution agricole....

Ici, le tri sélectif est inexistant, et c'est déjà beau quand les gens mettent leurs ordures à la poubelle. D'ailleurs, en ce moment il y a des manifestations à Kara Kara, qui est un peu la décharge du département de Cochabamba, et du coup, les poubelles s'entassent dans les rues de la ville.



Vendredi je suis allée faire des analyses et chercher des médicaments à la pharmacie, du coup j'espère être en forme lundi, parce qu'on va pas mal voyager apparemment. Et samedi, petite ascension pour aller voir le Christ de Cochabamba ; 1400 marches, ça nous a fait éliminer la nourriture bien grasse du midi (ils font carrément frire le fromage) !



A bientôt,

Perrine


Additional photos below
Photos: 8, Displayed: 8


Advertisement



Tot: 0.038s; Tpl: 0.015s; cc: 7; qc: 52; dbt: 0.0093s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb