Direction la Great Ocean Road


Advertisement
Australia's flag
Oceania » Australia » Victoria » Lorne
January 3rd 2013
Published: January 29th 2013
Edit Blog Post

Hey, I'm back !!

Ouahhhouuu ! Ça fait longtemps... Au moins trois ou quatre semaines... Je vais en avoir des choses à raconter après une si longue trêve... Hé bien, détrompez vous, les aventures se font un peu rare ces derniers jours. Mais avant de vous raconter le quotidien un peu trop monotone de mes journées du moment, commençons par le début, il y a de cela un bon mois.

A cette époque je m'apprêtais à quitter la Tasmanie pour retourner vers Melbourne, un retour sur le « Main Land ». Franchement je m'attendais un peu à un truc de fou, le jour de l'an en Australie !! On peut le dire, dans l'idée, ça en ferait rêver plus d'un. Hé bennnn c'était carrément pas top. Vous me direz : « et le feu d'artifice alors ? » Moi qui rêvait depuis longtemps d'en voir un ou on fait péter toute les fusées en 2 min, bah j'ai été servi ! En 10 min, c'était torché. Et pour le coup ils étaient réglo les mecs, 10 min et pas une seconde de plus !En fait, on était en plein centre ville, et les feux étaient tirés depuis 5 ou 6 endroits différents ! Ça c'était cool ! Mais du coup c'est pas comme si tout les pétards explosaient en même temps... Enfin ça valait le coup d'oeil ! Au final, c'était donc pas vraiment tout à fait comme dans mes rêves, mais sympa tout de même. Il faut dire qu'un feu d'artifice au milieu des gratte ciels, dans Melbourne, ça reste quelque chose à voir. Et vous savez quoi ? Une fois terminé, à 0h10 donc, ben tout le monde est gentiment rentré chez soi dans l heure qui à suivi... Grosse, grosse, grosse déception à ce niveau là... On s'attendait à faire la fête avec les gens dans la rue... Hé bien non, les Australiens, fidèle à leur réputation, étaient tous couché à 1H du mat !! Quelle tristesse. Et pour une fois, on peut le dire, ils avaient même fait un extra ! Et c'est pas peu dire, parce qu'il faut le savoir, à 10h pétante, ils sont couché les loupiots... Hé oui, je ne plaisante pas... Pour un oiseau de nuit comme moi, c'est pas toujours drôle, mais heureusement, il y a suffisamment d'européen dans le coin pour s'amuser un peu de temps en temps 😊 Il ne faudrait pas perdre le nord non plus. D'ailleurs ici peut être qu'ils disent « ne pas perdre le sud », qui sait… 😊

Au final, voilà, le 31 décembre ça cassait pas trois pattes à un canard... Par contre, et là je dis par contre, le premier de l'an, c'était une journée de fou ! Après une soirée un peu monotone, quoi de mieux qu'une après midi à plage avec un eau à 20° pour se rafraîchir du soleil de plomb... 16h30, l'heure de la collation arrivée, ou du repas pour le coup, avec les copines, on file vers saint Kilda pour aller se goinfrer un petit burger frites, un repas typique pour le premier jour de l'année, et là on rencontre une bande d’Australien, la quarantaine rugissante ! Des anciens boxeurs, des monstres de la nature à l'état pure ! Ils étaient en mode soirée depuis la veille, pas de repos pour les braves, simplement de la vodka... encore de la vodka... toujours de la vodka !! Ils engagent la conversation avec nous, et disons que la « french touch » à fait son effet ! Il faut avouer qu'avec trois superbes jeunes filles à ma table, j'étais bien accompagné 😉 Au bout d'une demie heure, les revoilà avec une n-ième tournée de vodka et un « jug » de bières pour nous autre (un jug c'est une carafe de bière, c'est comme ça qu'ils appellent ça les Australiens). Puis un deuxième la tournée suivante, et un troisième, ainsi de suite jusque 9h ! Ils nous ont même payé un deuxième burger, quand nos appétits, après tant de bières, nous rappelaient à la réalité... Des mec fantastiques, super sympa... C'est ça aussi le charme de l'Australie, des rencontres inattendues pleine de funkytude !!

2 janvier, après cette magnifique soirée, pour ne pas payer le backpack et économiser quelques dollars, me voilà à dormir dans le van de Delphine (tout seul, je précise 😊 ). Au réveil, voilà qu'il manque la bouteille de gaz, et qu'un pneu semble crevé... Des petits malins se sont fait plaisir ! Au final, le pneu n'était que dégonflé. Les loustiques s'étaient amusés à enlever le capuchon d'un pneu, pour y mettre un caillou à l'intérieur et le remettre en place. Leur petit jeu nous a quand même fait perdre la matinée... Le temps de sortir le crique, de le mettre en place, de se rendre compte que la roue de secours était inaccessible, d'aller voir la station essence du coin pour qu'il nous prête un gonfleur a brancher sur l'allume cigare, qui ne fonctionnaient pas, et finalement un garagiste pour trouver une solution... je vous passe tous les détails 😊 On s'en est tirer avec 10$ de pour-boire, super cool le mec, il a pris une demie heure de son temps pour voler à notre secours ! Surtout que Delph devait prendre la route pour aller bosser dans l'aprem à 4h de Melbourne. Pour le coup elle n'était pas dans les temps, elle n'a jamais été bosser ce jour là !

Je recommence : 2 janvier, voilà la moment venue de re-prendre ma route ! Je laisse tous les copains derrière moi, direction : « La Great Ocean Road » pour me balader et pourquoi pas chercher un taf. Première étape, sortir de Melbourne pour faciliter le « stop » ! Un petit coup de train puis de bus, me voici à Torquay. Les surfers reconnaitront, c'est censé être la capitale du surf ! J'y passe la nuit dans un backpack, je lèverais mon pouce le lendemain matin ! Le soir venue, je me paye une petite heure d'internet au backpack, pour voir quelle sera ma prochaine étape... La décision est prise, demain je dormirai à « Appolo Bay », à environ deux heures de route de Torquay !

Pendant quelques heures, j'ai tout de même eu un peu de doute sur l'endroit ou je dormirai... Ici, les deux premières semaines de janvier, c'est la pleine saison, et tout les backpacks étaient fulls... Mais impossible de rester là ou j'étais, l'envie de la découverte a pris le déçu, me disant que la chance sourie aux audacieux ! 11H, me voilà sur le bord de la route, le pouce en l'air ! 20-30 min plus tard, un gros 4x4 s'arrête, un jeune au volant, il me demande ou je vais, « Appolo Bay » que je lui dis, il me réponds : « Je vais à Lorne, c'est sur la route, je peux te déposer là bas, tu auras fait la moitié du chemin ! ». Nickel, ça me va... Deux phrases plus tard, notre fantastique petit accent français refait une nouvelle fois des siennes, on comprend qu'on est tout les deux des frenchy. Me voilà donc à discuter une nouvelle fois dans la langue de Molière (je n'ai rien contre elle, mais c'est quand qu'on parle Australien dans le pays ??). Après une petite demie heure de causette, François me propose de loger dans sa chambre, à Lorne, ou il reste un lit vaquant, tout en m'expliquant que du taff, à Lorne, il y en a... Des fois il faut suivre son instinct... Les choses n'arrivent pas toujours par hasard !

Me voilà donc depuis 4 semaines semaines installé à Lorne, petite ville extrêmement touristique au sud de Melbourne. C'est franchement pas la ville du siècle, une ville de 1km de long, une seule rue, le long du bord de mer, avec des restos... Mais il y a des touristes, donc tu travail pour les backpackers, pas trop mal payé ! Pas grand chose d'autre à faire de toute façon dans le coin... Deux jours après mon arrivée, me voilà avec un job à la clef, attention... « Dishwasher ! », la plonge quoi 😊 Ohhhh putain, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un taff aussi merdique... C'est un travail interminable, il y a toujours plus de vaisselles à faire, tu n'en vois la fin qu'une fois la soirée terminée, c'est pas drôle... mais ça passe vite, c'est le bon côté des choses. Au début je n'avais pas beaucoup d'heure, mais au moins ça me permettait de ne pas dépenser mes euros et de vivre sur les quelques dollars que je gagnais ! Et depuis une semaine, c'est le carnage, 66 heures en 6 jours, en mode « No life »... Ca épuise cette connerie, courir toute la journée pour vider les poubelles, lavée les poêles, les casseroles, les assiettes, les ustensiles de cuisine, les robots etc... Pfiouuu on est content quand le rush est derrière nous, et mes doigts m'en remercient. A force de passer toute la journée dans l'eau et a porter et à porter des trucs lourds, j'ai l'impression d'avoir des rhumatismes plein les doigts ! Oui vous avez le droit de vous moquer 😊

D'ailleurs je peux vous dire qu'à laver la vaisselle 11h par jour, on en rêve la nuit... En parlant de rêve, vous vous souvenez d'un certain Walt Disney ? Un classique de mon enfance !! Vous avez deviné ?? Toujours pas ! Un indice ? « Higitus figitus » ! Alors ? Merlin l'enchanteur bien sûr !!! Cette fameuse scène ou une montagne de vaisselles sales les attendent ! Allez tous en cœur :

- Higitus Figitus Migitus Wom

- Radibus Ecalibus Ecudis Malibus

Pour les nostalgiques, voici même le lien sur youtube de cette scène magique :

https://www.youtube.com/watch?v=btTMF5j6CDc

Ouhh la la, qu'est ce que j'aurais aimé être un magicien pendant ces quelques jours... Enfin il faut bien gagner sa croûte :p

Après un mois dans ce pays, je suis un peu en manque... Certes je commence à connaître quelques personnes, et depuis 3 jours, on a bouger au camping, c est moins chère que le backpack ou on était et il y a plus de vie, que voilà déjà le moment de repartir sur les routes... D'ici à Lundi je devrais filer, direction Perth. Je ne sais pas encore exactement comment, mais tout ça ce sera pour le prochain blog me semble t-il... Il faut bien garder quelques choses à dire pour a prochaine fois, et je pense que les courageux qui sont venu à bout de ce blog m'en remercieront... Vous devez être fatigué de me lire 😊

N'hésitez à ma donner de vos news, ça fait toujours plaisir !

T'cho les artistes


Additional photos below
Photos: 51, Displayed: 29


Advertisement



30th January 2013

Keep posting.
Good stuff... interesting reading.

Tot: 1.385s; Tpl: 0.058s; cc: 14; qc: 56; dbt: 0.0326s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb