Madaba


Advertisement
Jordan's flag
Middle East » Jordan » West » Madaba
September 27th 2015
Published: October 4th 2015
Edit Blog Post

Total Distance: 0 miles / 0 kmMouse: 0,0


27 septembre 2015 - Jour 4



Nous quittons Amman pour nous rendre au sud, à Petra. Mais tout d'abord nous faisons une halte en périphérie de la ville sur le Mont Nebo où Moïse serait enterré. Il faut le dire au conditionnel car il n'y a aucune preuve archéologique de son tombeau mais selon la Bible c'est ici que Dieu lui aurait montré la Terre Promise et qu'il serait décédé. Et à la demande de Dieu, il devait faire en sorte que l'emplacement exact de sa tombe ne soit jamais révélé pour qu'il ne devienne pas un lieu de pèlerinage. Des tombes ont bel et bien été trouvées sur le site mais il n'y a aucun moyen de prouver s'il s'agit de Moïse. Le fait est qu'ils ont tout de même édifié un monument et une église à cet emplacement. D'ici on peut voir la mer Morte et même Jérusalem par temps clair mais aujourd'hui c'est un peu nébuleux pour qu'on arrive à la distinguer. Ils ont également conservé le sol en mosaïque de l'église originelle (la nouvelle est encore en cours de rénovation) qui est une belle démonstration du savoir-faire de la région.



Nous enchaînons ensuite avec la ville de Madaba, justement renommée pour ses mosaïques. La reine Je-ne-sais-plus-comment, 4ème femme du précédent roi, s'est beaucoup investie dans une association qui aide à placer des personnes handicapées dans des entreprises qui fabriquent ces mosaïques. Pour soutenir cet artisanat, elle a fait décréter que l'envoi postal à travers le monde de mosaïques devait être gratuit. Vous voyez où je veux en venir? Cela veut dire que le touriste qui a un énorme coup de coeur pour une fresque de 10 mètres par 5 peut se la faire expédier gratuitement par DHL chez lui! Donc arrêt obligatoire dans l'une de ces fondations où l'on nous fait une démonstration des différentes techniques de fabrication. Il est dimanche matin, nous serons les rares visiteurs de la journée, ce sont des handicapés... difficile de ne pas acheter un petit souvenir. En plus de ça, sans devenir larmoyant, le gérant nous raconte qu'à l'époque il y avait 11 bus de touristes par jour qui s'arrêtaient chez lui et aujourd'hui il est content quand il y en a un. Ca me fait vraiment de la peine pour eux.



Au centre-ville de Madaba, nous allons encore visite une église grecque orthodoxe (décidément je suis paumée en chronologie politico-religieuse...) réputée pour son sol en mosaïque qui représente une gigantesque carte de la Palestine durant les premiers siècles du christianisme. A l'origine la carte mesurait 16m sur 6 mais il n'est reste plus que certains morceaux. Les détails sont d'une précision incroyable et les couleurs naturelles des pierres utilisées sont encore bien marquées.



Puis nous reprenons la route pour nous rendre au château de Kerak, édifié par les croisés. Saladin a dû s'y prendre à plusieurs reprises pour conquérir cette gigantesque forteresse. A l'intérieur, c'est un grand labyrinthe souvent très sombre car les tunnels sont construits à même la roche de la montagne sur laquelle il est situé. On doit souvent s'éclairer à la lampe de poche pour voir où on avance et on a plutôt l'impression d'être dans une grotte que dans un château. Je n'aime pas forcément cette ambiance de huis-clos mais Alex s'éclate à imaginer ce que pouvaient bien faire ces chevaliers dans toutes ces différentes pièces.



Dernier trajet de la journée pour rejoindre le terminus du jour Petra. En route, le décor est très changeant. On a parfois l'impression d'être sur une grande plaine du Colorado - on est d'ailleurs passés par une gorge qu'ils surnomment le Grand Canyon - puis dans une ambiance plus désertique avec de grandes étendues rocailleuses où il y a aussi des zones entières recouvertes de roche noire en basalte. On prend aussi de l'altitude et dans cette région l'hiver est très rude, avec -14 degrés et jusqu'à 2 mètres de neige. Evidemment des maisons très mal isolées et pas de chauffage central. Arrivés à Petra c'est encore un autre décor qui nous attend avec de grandes montagnes de roche. C'est là que les tombeaux et les façades ont été sculptés. On verra ça demain, pour le moment nous rejoignons notre hôtel sur les hauteurs qui nous offre une magnifique vue au soleil couchant sur ces montagnes. Vivement demain!


Additional photos below
Photos: 10, Displayed: 10


Advertisement



Tot: 2.348s; Tpl: 0.052s; cc: 13; qc: 29; dbt: 0.0301s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb