Mu Ko Ang Thong dreamy national park


Advertisement
Published: January 27th 2008
Edit Blog Post

Total Distance: 0 miles / 0 kmMouse: 0,0


Don't leave anything...Don't leave anything...Don't leave anything...

...but your footprints.

Mu Ko Ang Thong Dreamy National Park
Day 9



Enfin après 3 jours de grisailles et de vagues de 2 mètres, interdisant toute traversée, on est fin prêt pour une escapade robinsonesque dans les iles du Mu Ko Ang Thong. On part a l’aube, accompagnes de russes, sudafs, indiens, belges… 4 guides rien que pour nous, dont 1 qui parle parfaitement anglais, et un moussaillon bien funky.

La traversée est quelque peu mouvementée, la mer est bien agitée. Les poupées russes sont a 2 doigts de vomir. On arrive indemnes au beau milieu des 40 iles du parc national. C’est assez incroyable ces massifs au beau milieu de la flotte, on se demande comment ça tient. Y a bien un jour ou l’érosion en fera tomber un. Les pauvres singes, donnes en pâture aux requins. Mauvaise nouvelle, il est impossible de snorkeler, la mer est trop dizzy. Visibilité zéro. Tant pis, on profite un peu plus du spectacle en bateau.

Le soleil commence a taper fort, on échoue sur une îlot, seulement habite par quelques gardes cotes en tong dans une cabane en train de boire des bières. Trop dure la vie. On fait la grimpette jusqu’au point le plus haut de l’île. C'est un paysage epoustoussiflant qui se dresse, avec un lac couleur menthe a l’eau entre les falaises. Emerald sea, c’est son nom, est un bien un lac, allez comprendre!

Prochaine étape, le déjeuner sur une autre île, réserve aux lunes de miel. Je m'y imagine bien avec ma nenette le jour ou elle arrivera, et une grosse bande de potes pendant quelques jours, a faire des barbecs sur la plage, dormir a la belle étoile... C'est un autre coin de paradis, avec sa petite crique de sable blanc, sa vue sur les autres îlots, ses hamacs et ses balançoires accrochées aux cocotiers. Ambiance Tom Hanks dans Seul au Monde plutôt que Léo dans La Plage.

De la, on part en ballade en kayak (maintenant tu peux me l'avouer Jib, tu t'es un peu laisse promener non?). On débarque sur un minuscule îlot avec comme seul décor une plage et une petite maison a offrandes pour Buddha. Sont fadas ces thaïlandais, qui va venir nourrir Lucky Buddha dans un endroit pareil? Bain de soleil, bain de mer. Et on quitte cet endroit anachronique pour la plus grand île du parc.

Une plage déserte encore. Je me dis que si on avait un décor pareil chez nous, 10 hôtels auraient déjà été construits. On se lance dans l'ascension de l'île, en direction des grottes. Pas facile en tongs. La haut, rien d'extraordinaire, des grosses stalactites et stalagmites mais pas de traces des ancêtres thaïs. Z’avaient mauvais goût ceux-la, moi a leur place je me serai installe dans le coin plutôt que dans les terres. Une dernière trempette pour rincer la transpiration, et il est temps de rentrer a Samui.

Sur le retour on se place avec les sudafs à l'avant du bateau, a boire des Pepsi. Le bateau fonce, j'apprend a boire a la bouteille sans poser les dents. Les Pepsi font geyser, ça repeint le bateau. Une bonne marrade pour finir la journée. Ca valait le coup d’attendre 3 jours, on en a pris plein les mirettes.



Additional photos below
Photos: 34, Displayed: 24


Advertisement

Vue de la MarinaVue de la Marina
Vue de la Marina

Enfin il fait beauuuuuu
Zieutez bien en bas à droiteZieutez bien en bas à droite
Zieutez bien en bas à droite

La Russie ne va pas fort
Mieux vaut ne pas le rencontrer celui-làMieux vaut ne pas le rencontrer celui-là
Mieux vaut ne pas le rencontrer celui-là

Avec un bec de 50 cm de long


Tot: 0.434s; Tpl: 0.035s; cc: 11; qc: 52; dbt: 0.016s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb