Expérience Shinkansen sur la route des volcans


Advertisement
Japan's flag
Asia » Japan » Kanagawa » Hakone
July 8th 2016
Published: July 8th 2016
Edit Blog Post

Notre défi repérage se poursuit. Nous sommes à nouveau impressionnées par le sens légendaire de l'organisation japonaise. En gare de Tokyo, après avoir réussi un autre tour de force, celui de repérer notre train shinkansen (tgv japonais) pour Odawara à temps pour le départ, nous avons le temps d'observer les brigades du ménage qui se postent devant chaque porte avant l'arrivée du train. Elles s'y engouffrent d'un trait, bien chorégraphiées, et en ressortent en 10 minutes laissant chaque voiture d'une propreté impeccable. Une vraie chaîne de montage! Organisation et efficacité ajustées au quart de tour qui font la marque d'excellence des japonais. La propreté est d'ailleurs omniprésente absolument partout. Ici, aucun graffiti, aucun papier ou détritus visible, tout est immaculé. On balaie même les trottoirs... On aurait des trucs à apprendre peut-être!...



Nous sommes maintenant en plein cœur du Japon dans le village vert d'Hakone, à près de 1500 mètres d'altitude dans les montagnes. Ce petit village est réputé pour ses onsen, sources chaudes très prisées des japonais. Le village porte le nom du volcan qui, bien que très calme depuis des milliers d'années, a connu sa dernière éruption magmatique en juin 2015, juste assez pour inquiéter les volcanologues. http://www.lemonde.fr/planete/video/2015/06/30/alerte-volcanique-au-japon_4664422_3244.html

L'activité volcanique du mont Hakone est constante, se manifestant par des émanations de soufre, ce qui nous empêche ces jours-ci d'utiliser une portion du téléphérique au-dessus de la Grande Vallée bouillante. Par contre nous réussissons à monter à 1600 mètres d'où nous pouvons observer ladite activité. Mais on vient principalement à Hakone aussi pour voir le mont Fuji. De l'avis des japonais, il faut être très chanceux pour réussir à le voir depuis le lac Ashi. En effet, la plus haute montagne isolée du Japon se fait plus souvent discrète et reste cachée sous les nuages. Et malheureusement, comme Dame Nature ne collabore pas du tout aujourd'hui (nous sommes à la saison des pluies), il ne fera pas exception pour nous. Nous tentons tout de même l'observation en naviguant sur le lac Ashi qui est ni plus ni moins qu'une partie du cratère du Hakone qui s'est remplie d'eau suite à une éruption il y a 3000 ans. Mais on ne peut, au loin, qu'imaginer le grand Fujiyama trônant bien au-dessus, fidèle à lui-même et restant bien caché à notre plus grand regret.


Additional photos below
Photos: 9, Displayed: 9


Advertisement



Tot: 0.306s; Tpl: 0.01s; cc: 12; qc: 61; dbt: 0.0645s; 1; m:domysql w:travelblog (10.17.0.13); sld: 1; ; mem: 1.2mb