Bali, une ile a faire rever


Advertisement
Indonesia's flag
Asia » Indonesia » Bali » Lovina
September 19th 2011
Published: September 19th 2011
Edit Blog Post

Bali… Assez evocateur comme nom… on pense tout de suite a la magie et aux mysteres hindous… en effet, nous n avons pas ete decus par notre arrivee dans ce petit monde completement different de ce qu on avait vu jusqu ici… il y a des temples balinais partout… dans chaque maison en fait, et partout, que ce soit sur les routes, dans des escaliers ou simplement par terre, on voit de petites offrandes fleuries que les balinais font quotidiennement a leurs dieux... Vraiment special comme ambiance!

Le 15 septembre 2011,

Cette fois, on fait presque la grasse matinee. Le reveil est programme pour 5:00, et cette fois, c est pour aller voir les dauphins sauvages et le lever du soleil en mer. On vient nous chercher directement a notre hotel. Plusieurs personnes patientent comme nous sur la plage qu un capitaine de bateau vienne les chercher pour les faire monter dans leur petit bateau de peche a balancier. Notre tour arrive enfin, Marc-Andre espere que nous monterons a bord du bateau baptise du meme nom que sa copine, Jessika... On aboutit finalement dans le Paradise... Marc-Andre eprouve cependant quelques petits pepins techniques en montant a bord... rien de moins qu une immense dechirure dans le fond de culotte de son short... charmant! La journee commence bien. On est les derniers a quitter la plage... heureusement, on dit que les derniers seront les premiers, et nous avons effectivement eu cette chance lorsque le premier banc de dauphins s est glisse a la surface tout juste a cote de notre bateau. Quel beau moment!! On en profite! Apres, les choses se gatent un peu malgre se soleil eclatant qui se leve. Car nous ne sommes pas seuls sur l ocean ce matin... pas moins d une centaine de bateaux traditionnels se font la course sur les eaux pour arriver le plus pres possible des dauphins qui emergent... on se croirait au cirque... On garde neanmoins en memoire quelques moments privilegies a proximite des dauphins, un superbe lever de soleil et quelques sauts de dauphin dignes de Flipper!


Retour sur la plage, on attend notre chauffeur quelques minutes puis on retourne a l hotel prendre notre petit-dejeuner. Le reste de notre journee est consacree a la plus pure detente, au bord de la plage de sable noir (d origine volcanique) de Lovina. On se trouve un charmant petit coin de paradis sur des chaises longues en face d un hotel-restaurant. Et quel resto.... surement tenu par un expatrie car le riz se faisait rare sur le menu... on a eu droit a du poulet cordon-bleu et a de sublimes boulettes de fromage fort, etc. Le bronzage etant particulierement extenuant par ici, on en profite pour se faire masser chacun pendant une heure... j en redemande... j enchaine donc avec le duo pedicure et manucure, j en profite aussi pour me faire peindre de magnifiques petites oeuvres d art faites fleurs sur chacun de mes ongles... si c est pas ca la vie! On retourne au bronzage... tellement difficile ici... surtout sur une plage completement deserte.... lolll

C est lorsqu on retourne finalement a l hotel, apres le souper, qu on se rend compte que le soleil balinais ne fait pas de cadeau, et ce, malgre plusieurs sessions de cremage en regle... resultats: beaux coups de soleil pour chacun de nous, Carlo y goute particulierement, tout son dos, son ventre et ses cuisses sont brules... un vrai coq tout rouge!

Le 18 septembre 2011,


Comme prevu, a 8:30, notre chauffeur Norman vient nous prendre comme prevu
Grosse journeeGrosse journeeGrosse journee

Massage et pedicure
a notre hotel. On fait sa connaissance, il parle un excellent anglais et est definitivement tres sympathique. On part avec lui. On doit avoir un bon kharma car le chargeur a camera de Carlo, precedemment oublie sur l Ile de Java et suppose arriver a Lovina dans l après-midi, est déjà arrive. Ca nous evitera un detour plus tard dans la journee, on part immediatement le chercher avec Norman. Autre signe de notre kharma, l envoi du chargeur n aura finalement rien coute… Tant mieux! Ce serait pas tout a fait comme ca en Amerique… loll On prend la direction des sources thermales d Air Panas Banjar, ou les hindous vont se purifier. Norman nous indique l ordre des bains a suivre pour ne pas froisser les croyances locales. On se met a l eau. Cest tres chaud, legerement sulfureux. Les bains sont situes en pleine jungle, le cadre est magnifique. On barbote pendant une bonne heure en compagnie de Norman, qui nous explique certains aspects de la culture balinaise. On se rhabille… mais on avait oublie un certain detail… le soufre…. Le maillot de bain blanc de Carl, maintenant rendue orange, est completement ruine et prend le chemin de la poubelle… ca fera plus de place pour les souvenirs!

Deuxieme arret du jour, le seul temple bouddhiste de Bali, beaucoup plus grand que ce qu on escomptait. En fait, il y a plusieurs petits ensembles de temples ou sanctuaires et diverses statues de Bouddha disseminees un peu partout dans un jardin fleuri. Vraiment tres joli. Le temple le plus haut place ressemble a un mini-Borobodur.

On repart en voiture, et c est la qu on commence veritablement a experimenter les routes balinaises.... en fait, on s attendait a se promener tranquillement a travers de jolies collines... mais on se retrouve finalement sur de veritables routes de montagne... ca n arrete plus de tourner, monter et descendre... resultat: les temps de transport sont vraiment plus longs que prevu! On sarrete dans un warung local pour manger. Il s agit d une espace de formule buffet ou on en profite pour gouter differentes specialites du coin. C est tres bon, mais egalement tres epice pour nos petits estomacs occidentaux... jamais le riz blanc ne nous aura semble aussi bon! lol. On roule encore un peu jusqu au temple Pura Luhur Batukau. Le temple est assez isole dans la jungle, la temperature est fraiche et de la brume monte de la vegetation. En prime, pas un seul autre touriste en vue, seulement quelques locaux venus se recueillir et porter des offrandes. Ca donne a notre visite un petit air mystique! Le temple est plus grand que ce que l on escomptait, il y a un lac sacre et plusieurs petits sanctuaires consacres a differents dieux.

On repart en direction des rizieres de Jatiwulih, faisant partie du patrimoine mondial de l Unesco. Malheureusement, le temps est toujours brumeux lorsqu on arrive devant les rizieres... ca gache un peu, beaucoup la vue et les photos... dommage.. on fait neanmoins quelques pas dans les rizieres, question de voir comment tout cela fonctionne pour l irrigation, puis on prend la direction de Munduk, notre village d adoption pour la nuit. La route est longue, ca grimpe pas mal. En chemin, le guide decide de nous arreter au temple Pura Danau Bratan, un temple mythique semblant flotter sur la surface d un lac. Bienvenue sur la tourist trail, cest bourre de chinois et autres touristes, ca enleve un peu sa magie au lieu. Le site est tout petit, on en a vite fait le tour et on repart avec Norman pour un dernier 30 minutes dans la voiture. On arrive finalement a notre hotel, qui se revele etre un vrai petit bijou autant pour la qualite de l hebergement et de la nourriture que pour le proprietaire, adorable! Soiree tranquille au son de l orchestre du village qui se pratique a jouer des airs traditionnels. Dodo de bonne heure en preparation d une autre journee avec Norman demain!


Additional photos below
Photos: 11, Displayed: 11


Advertisement



Tot: 0.039s; Tpl: 0.019s; cc: 12; qc: 28; dbt: 0.0065s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb