Vacances à Cochabamba


Advertisement
Published: July 7th 2015
Edit Blog Post

Dimanche, le lendemain du nouvel an andin, je repars pour Cochabamba avec Martin, où je passe une petite semaine. Je retrouve tous mes repères de l’an derniers, les rues, les restos, les bars, la petite dame qui vend des empanadas devant le bureau… A défaut d’être en voyage, je suis en vacances, ce qui est sympa aussi et plus économique. C’est plutôt tranquille et ma principale activité consiste à aller boire une (ou plusieurs) bière(s) avec les gens que je connaissais l’an dernier.

Enfin, parmi toutes ces bières j’ai quand même profité de retrouver une connexion internet pour écrire mes articles et m’occuper de ma bourse Midi-Pyrénées. Je suis aussi retournée deux fois à la CIOEC, où la situation s’est plutôt améliorée : ils ont même lancé les paniers de légumes dont il était question l’an dernier. Ce n’est pas encore au point niveau logistique, mais le concept a l’air de prendre. Et puis, la plupart des communautés ont bien progressé, même si celles qui étaient dans un état critique sont un peu « mortes » maintenant. Je suis aussi allée voir un concert, je me suis perdue au marché et j’ai assisté un peu par hasard à la Gay-Pride cochabambina (qui m’a surprise parce qu’on ne m’a expliqué qu’après ce dont il était question).

A la fin de la semaine, je n’avais vraiment pas envie de partir. D’abord pour les amis, les habitudes etc. ; mais aussi parce que Cochabamba est surnommée la ville de l’éternel printemps (poétiques, les boliviens !). C’est-à-dire qu’il fait environ 20°C toute l’année, tandis qu’à La Paz, le combo altitude + hiver… Brrr ! Mais bon, à un moment, il faut commencer à travailler, alors je repars une fois de plus vers La Paz.

A bientôt,

Perrine.


Additional photos below
Photos: 6, Displayed: 6


Advertisement



Tot: 0.028s; Tpl: 0.014s; cc: 9; qc: 23; dbt: 0.0051s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb