Trip in Taz


Advertisement
Australia's flag
Oceania » Australia » Tasmania » Bicheno
December 23rd 2009
Published: December 23rd 2009
Edit Blog Post

Voici déjà ma dernière soirée en Tasmanie... ce short trip a été tellement rapide... une vraie fête pour les yeux!!!

L'arrivée à Hobart s'est faite tout en douceur, l'avant-goût des paysages était déjà très alléchant: de grande étendues vertes bordées de collines à la végétation luxuriante dominant des lacs ou des bras de mers aux eaux turquoises, argentées, scintillantes, tellement sublime que j'en ai déjà profité pour prendre quelques photos.
Et là, le choc...
j'ai quitté Paris lundi matin avec -4°, j'ai testé Sydney mercredi avec 34° et cela tout en faisant du sport (siouplé!), et là, j'arrive à l'aéroport de Hobart et il fait plus chaud dedans que dehors, le thermomètre indique 16°... autant dire ça re-caille! Mais bon la perspective de passer cinq jours avec la petite famille de mon frère m'enchante, les deux wynos n'arrivent pas à trop me la faire (et j'en suis assez fière), ils sont plus mignons et super attachants, et puis ma belle-soeur est très cool et a des traits d'humour qui me font hurler de rire!

J'ai testé mon premier motel à Hobart, j'ai failli défaillir en voyant le truc au bord de la route, me connaissant je me suis dit, "houlala jamais je ne pourrais dormir avec le bruit, l'horreur, j'imagines déjà ma nuit blanche!!!"... passé la stupeur de l'endroit, je dois dire que j'ai été soulagée de trouver une chambre entièrement rénovée avec deux queen size dont un pour moi et l'autre pour Bernard et Bianca (Oooops je parle d'Alex bien sur!), avec une salle de bain extrêmement propre, un support/baffle I-phone, le wifi, un écran plat... Après une bonne douche nous sommes partie à la recherche d'un restaurant de poisson et là nous sommes tombés sur Le restau: "Prosser's"... un endroit situé en dehors de Hobart dans un batîment moderne avec d'immenses baies vitrées surplombants la baie de Hobart, son pont illuminé et toute ses petites loupiotes accrochées le long des collines...déjà l'ensemble visuel était sublime, et puis arrive le moment de choisir notre dîner, et là, d'une seule et même voix "Crayfish please!", mon dieu... juste superbes ces langoustes, que dire, cuisson parfaite, chair ferme, petites sauces originales, niiiiiice!
Et puis nous avons clos la soirée avec une petite virée sur les hauteurs d'Hobart, on se serait crus à LA!
et finalement la nuit au motel s'est bien passée...

Le lendemain, petit tour au marché de Hobart, des UGG en veux tu en voilà, de toutes les couleurs dans tous les modèles même pour bébé, une vraie mine d'or pour nos petites french uptown girls, savent elles seulement comment on porte ses sublimes souliers si flatteurs pour nos jambes de gazelles... des produits bios, somme toute disons le franchement, un marché très axé touriste et finalement assez décevant, tant et si bien que Jade et moi avons décidé de rallier une jolie petite boutique sur les hauteurs de Sandy Bay, et là papa noël dans toute sa splendeur... une jolie surprise, de jolies robes assez simples mais vraiment magnifiques, essayages après essayages nous avons remplies nos sacs, vidées nos cartes bleues, un jeu de vase communiquant très insatisfaisant vous remarquerez bien, franchement, croyez-moi, je prefererai accroître mon compte en banque et mon armoire en même temps! Inutile de prier les filles j'ai déjà essayé, la lettre au père noël aussi, que dalle, franchement faire croire à tout cela, je trouve la nature humaine bien cruelle moi, bon heureusement la théorie du prince charmant j'ai droppé depuis longtemps 😉

Anyway après ce détour shopping, é-puisant, nous voilà partis sur Salamanca square, afin de redécouvrir une friandise des pays anglo-saxons, rien que d'y penser j'en suis encore totalement émue, des oeufs Bénédicte et tout ceci au café Machine, un endroit super sympa où moyennant 10$ on peut laver son linge sale en famille ou pas (c'est au choix), d'où le nom "Machine"... Bon, nous avons quand même préféré le calme dehors mais les oeufs Bénédicte étaient à pleurer! Miam! Enfin, un petit détour par le parc pour rencontrer Julia la cochonne, et là une énorme envie de rigoler, comment expliquer à ces veggies que je venais juste d'avaler une belle tranche de son petit frère Julien le porcinet?

Notre intermèdes Veggie terminé, direction l'aéroport pour un tour avec Matthew a bord de son Cesna 6 places!
"Euh je veux bien machouiller une de ces petites tablettes appelées travacalm avant d'y aller, c'est possible?"
Deux cachetons plus tard, mon gilet de sauvetage accrochés à la taille, le bon vieux speech" ne vous inquietez pas, cet avion, si ses moteurs tombent en panne, il plane..." moui, moui, et la marmotte, elle prend le chocolat...
Enfin bref me voila imbriquée dans la carlingue, et hop décollage! Et là, toute l'anxiété s'envole et c'est parti pour deux heures de gros kiff! Des paysages qui passent par tous les degradés de couleurs... du rouge de certaines roches, au bleu profond du ciel, en passant par le vert fluo de certains arbres, immenses, le blanc du sables des plages, et tout n'est plus que successions d'émerveillements, collines, forêts, champs, mer, montagnes rocailleuses, routes desertes, vignes, village de pécheurs, îles disséminées ici et là au gré de la côte, flanc de baies rocheuses avec des contours dentelés un peu comme si la nature avait créé un grand jeu d'orgue, des tubes de pierre de toutes tailles accolés les uns aux autres, allez y! Regardez les photos, mais cela ne vaudra jamais la réalité!
C'était fabtastique.

Le lendemain départ pour Bicheno à la découverte du diable de Tasmanie. C'est pour nous la première petite tristesse du voyage, un nombre de wallabies écrasés sur les routes impressionnant! Booouh!
Et puis, le graal... l'arrivée au nature park. Sac de graines pour tous afin de nourrir les kangourous, je vous assure, on revient presque trente ans en arrière... alors comme une gamine je verse une partie du sachet dans ma main, je m'approche gentiement du grand kangourou, et je pose ma main par terre, et là, le marsupial s'avance de son bond caractéristique, et le contact de sa bouche est tellement doux qu'il vous chatouille la main! Une sacré expérience... j'adore... je pourrais lui faire des bisous tellement il est mignon!
C'est dingue d'imaginer que cette bestiole n'existe qu'en Australie quand même et nulle part ailleurs, même pas en Nouvelle Zélande!
Et puis Hop! Un petit tour et je vois le troupeau de biches caché derrière les arbres, inutile d'avancer plus car elles sont assez farouches! Enfin, l'enclos des Diables! Houlala, je n'aimerai pas laisser traîner mon doigt près de leurs babines quand je les vois ingurgiter leur repas, des os sanguinolants...
Arrive la volière et son lot d'oiseaux exotiques au couleurs flamboyantes, des perroquets magnifiques et des paons albinos!
Nous voici arrivés dans l'endroit où nous allions passer les deux prochaines nuits. En bord de mer, des constructions écolos, en forme de bateau, très simples avec des robinetteries étudiées pour ne pas gaspiller l'eau, du savon sea-friendly... une petite volière avec des poulettes au pantalons bouffants qui délivrent chaque jours des petis oeufs tout frais, des possums, des paons (en technicolor cette fois), des wallabies... waow, we found paradise!

Le lendemain matin, je suis la première levée, le soleil est déjà haut sur la mer, il est 7h, tout le monde dort, en sortant de ma chambre, je vois se dessiner sur les rideaux du salon la silhouette d'un paon, et là, je sors du "bateau" et surprise: le salopiaud est allé dans notre poubelle fouiller, il a réussi à sortir le sac de pistaches et les a toutes éparpillées sur le callibotis ggggrgrrrrrrr Houlala! Heureusement rien ne peut altérer cette journée, il fait trop beau, je vais regarder le soleil monter dans le ciel, et puis une petite demie-heure de méditation, en paix avec le soleil, le bruit des vagues, mon dieu que la vie est dure!

Tout le monde se lève, et puis départ pour Saint-Helens, Billabone beach et The Bay of Fire... Et là Heaven on earth... du sable blanc, de l'eau dans tout les tons de turquoise, au loin ces rochers rougis par les algues dont la couleur tranche avec le bleu de la mer, le paysage est saisissant de beauté... Hop, tout le monde oublie son pantalon, et c'est partie pour une promenade de quelques heures le long de cette plage où nous sommes seuls! Nous terminons la journée par un saut dans les terres, vers Pyengana, pour aller admirer une cascade! On se croirait dans Jurassic Parc avec des fougères géantes, on s'attend presque à ce qu'une de ces bestioles nous tombent dessus! Le peu de lumière qui arrive à traverser la végétation est très spéciale, presque comme dans une photo saturée, c'est époustouflant!
Jolie ballade, belle photo, et voilà... un détour par les vignes avant de prendre l'avion et nous sommes de retour à Sydney!

Réception de ma petite maman, arrivée ce matin, préparatifs de Noël,...
pour ma part, je maitrîse encore un peu mal le décalage, je me couche plus tôt que les enfants et me réveille vers 5h30 du matin...
Les jours passent et ne se ressemble absolument pas, demain petit tour en bateau dans la baie de Sydney, Yeepeeeee!

Et surtout, soyez forts!

Advertisement



24th December 2009

yeeeeeeeeeeees!!!
Trop trop fort c'est bien toi!! tu sais que des Stf D. y'en a un paquet -j'ai vérifié qd même-, et que je n'étais carrément pas sûr de mon coup. Vraiment trop content d'etre tombé sur toi Donc yep, pas trop de changements au niveau boulot. Toujours la même boite, toujours trader (chef même!). Ah, je précise...mes 2 homonymes sur fb sont de pales copies!!! je n'y suis pas mais je vais y remédier histoire de rétablir la vérité donc pour l'instant je suis preneur d'un petit mail qu'on se raconte nos lifes... A bientôt ;-) ps: franchement c'est trop cool...

Tot: 0.062s; Tpl: 0.019s; cc: 11; qc: 50; dbt: 0.019s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb