JOUR 70 CHARLOTTESVILLE 390 KM


Advertisement
Published: August 3rd 2015
Edit Blog Post

Bonjour à tous,

Mon erreur de programmation sur gps hier, m'a permis de passer une des plus belles journées de conduite depuis le départ.

Je quitte Beckley, ce matin en pensant à tous mes potes qui se sont "goinfrés" ce matin à Yzeron, de soupe aux choux, de lard, de saucisson chaud, enfin que des choses auxquelles je pense de plus en plus souvent. J'espère, qu'ils ont pris chacun une bouchée pour moi. Ce qui est le plus "salaud" c'est de m'envoyer des photos, pour me faire baver encore plus. Merci quand même.

Ce matin première programmation Marlinton WestCarolina. pas le choix que de faire 80 km d'autoroute. Ces 80 km vont ressemblés beaucoup à ceux que l'on fait du côté de Nantua pour aller à Genève, un régal pour les yeux, dimanche matin tôt, très peu de monde sur la route, que du plaisir.

Je vais laisser l'autoroute à Lewisburg. Je vais faire un petit tour de la ville, et agréable surprise: que c'est beau, des maisons bourgeoises dans un style colonial, là aussi un régal pour les yeux.

Je m'attendais encore à une route à 4 voies pour aller de Lewisburg à Marlinton, j'ai droit à une superbe route national. La campagne est d'une beauté exceptionnelle, le style architectural, des maisons, des fermes, des granges, tout ça fait mon bonheur. La route est vraiment vallonnée , je suis à plus de 1000 m d'altitude, avec un peu de fraîcheur 15°. Un havre de paix cette région perdue de la Caroline de l'Ouest.

Après Marlinton direction Charlottesville, à 170 km. Pour y arriver il me faut traverser la montagne des Appalaches, dans le conté de Pocahontas. J'avais eu du plaisir à conduire toute la matinée, et je peux vous dire qu'il s'est bien prolongé une partie de l'après midi. Une route identique à celle du matin, mais en plus dans la montagne. Très peu de voitures, quelques motos, je peux rouler à ma guise soit pépère et profiter un maximum. De temps en temps, un hameau, une église, toute seule, au milieu de nul part, et encore de belles fermes.

La Natchez Trace, comme la Blue Ridge, sont également des routes magnifiques, ce qu'il y a aujourd'hui en plus c'est de l'activité rurale, de la vie. Alors que les autres ce n'était que du bois.

L'arrivée sur Charlottesville, va se faire par l'autoroute, tout aussi belle que celle du matin.

A Charlottesville, j'ai proposé à Isabelle Turc, la fille d'Odile et Christian d'aller faire une photo de la maison où elle a vécue, avec son mari Michel, lorsque ce dernier est venu à l' Université pour, il me semble un stage, une formation complémentaire, en médecine neurologique. Il doit y avoir environ un quinzaine d'année.

A force de chercher, je fini par la trouvé cette maison, vous verrez la photo. Je n'en dis pas plus. C'est "gèreMène" qui m'a amené à l'adresse que j'avais. Ce n'est pas une plaisanterie. Ils ont dû vivre heureux dans cette maison, en étant des jeunes mariés.

Je passe par le centre de Charlottesville, et ce doit être le jour, pour les surprises agréables. Je ne vais apercevoir qu'un petit bout de Main street, mais que ça à l'air sympathique. Je vais y retourner ce soir, pour souper et demain pour en découvrir plus.

Je me trouve un hôtel tout près de l'université, dans le quartier Monticello. De toutes les universités que j'ai vu depuis mon départ, c'est un des plus beau campus, avec celle de San Antonio au Texas. Mes affaires posés à l'hôtel , je suis allé marcher un heure dans le parc de l'université. Ces bâtiments avec ces colonnes sont magnifiques. On en reparle demain.

Demain je m'approche de la Capitale Fédérale: Washington.

A demain si vous le voulez bien


Additional photos below
Photos: 34, Displayed: 24


Advertisement



Tot: 2.262s; Tpl: 0.017s; cc: 16; qc: 60; dbt: 0.0289s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb