JOUR. 28 TAMPERE 350KM


Advertisement
Finland's flag
Europe » Finland » Pirkanmaa » Tampere
July 7th 2018
Published: July 7th 2018
Edit Blog Post

Bonjour à tous,

2ème tentative et 2ème échec. Ce matin je démarre à 8h30, je veux forcer le destin, je programme sur le gps St Petersboug, 207km. Dont 30 pour me rendre à la frontière. Même bazar qu’hier dans la zone d’approche, des feux rouges, des sens interdit, des panneaux écrit en cyrillique, tout seul pas facile de tout contrôler Le bâtiment est assez conséquent, comme chez IKEA, exactement la même configuration. Et tout va se passer pareil. Le premier douanier ne doit pas parler anglais, une tête de SS, là cinquantaine, en une heure je ne lui ai pas les dents, une sale gueule, il’menvoie de suite vers sa voisine, une jeune femme plus tôt pas mal, mais les bras complètement tatoués. Je lui raconte mon laïus. Elle va, exactement comme hier se démener, téléphoner, expliquer, je suppose à un supérieur, qui est venu, il avait 3 barrettes, elle 2. Et comme hier réponse, les Russes, ne vous laisseront pas passer. Et comme hier un douanier me raccompagne à ma voiture, et me rend mon passeport. Comme hier ça a duré 1 heure.

J’avais tout envisagé, si j’avais réussi à me rendre au poste Russe, de glisser 1 voir 2 billets de 20e, dans mon passeport, de dire que j'adore Wladimir, I love Poutine, que c’est un bon président pour la Russie, prêt à toutes les bassesses. Sur que maintenant je ne vais pas supporter la Russie à la coupe du monde. Fuck les Russes.

Je reprends ma route sous un gros orage, encore le même environnement, de bois, ce qui finit de me casser le morale. Je reprends ma route initiale et programme Tampere. Je ne sais pas où, ni quand, j’ai souvenir d’avoir entendu, vu que c’était une jolie ville, à visiter.

Les premiers 40 km après Lappeenranta, une autoroute toute neuve, limitée à 100, comme les départementales, curieux. Deux villes paraissant, importantes sur ma carte, Kouvola, et Lahti. La première n’est qu’un gros centre commercial au milieu de de la campagne, et la deuxième, je vérifie sur Google, avant de faire le petit détour, il n’y a dans les points d’intérêt de la ville que 2 antennes relais de télévision, des années 50. Sur la route je vais juste voir les ruines d’une église. Le panneau d’information étant en finnois je n’ai que le nom. Tasta Alkaa Kirkouk. Je file donc direct à Tampere. Je n’ai pas d’hôtel pour ce soir. J’aurais pu être à St Petersboug. Je m’arrête 30 km avant la ville et consulte Booking. Oh la surprise rien en dessous de 150e, et la moyenne 3-400e proche du centre. Mais là mon expérience parle, et j’ai trouvé à un prix raisonnable, un hôtel tout neuf dans le complexe, du nouvel hôpital de la ville. J’ai donc été obligé de reprendre la voiture pour mon tour de ville quotidien. Et ce sera pareil pour manger ce soir.

Et encore une ville toute en travaux éventrée de partout. Ville, pour moi, de contraste. De magnifiques bâtisses superbes façades ornementées, des bâtisses neuves en briques rouges et au milieu de tout ça des usines avec de grandes cheminées, dont certaines sont encore en activités. D’autres ont été réhabilités, et pour beaucoup en bar, restaurants, avec de superbes terrasses, avec le beau soleil et les 25º, ça donne une impression de ville vivante. Il ne faut pas s’écarter du centre pour s’apercevoir que ça ne doit pas être marrant de vivre ici tous les jours.

Demain direction le golfe de Botnie, dans la mer Baltique. Je ne serais probablement pas à Helsinki demain soir. J’ai besoin de calmer un peu les kilomètres, car depuis une semaine j’en ai mangé pas mal. Sur la carte je vois beaucoup de petites routes qui peuvent être sympa le long de la côte.

A demain si vous le voulez bien.


Additional photos below
Photos: 23, Displayed: 23


Advertisement



Tot: 0.191s; Tpl: 0.019s; cc: 11; qc: 77; dbt: 0.0275s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb