Korčula, Île de douceur et de traditions


Advertisement
Croatia's flag
Europe » Croatia » Dalmatia » Korcula
July 10th 2015
Published: July 10th 2015
Edit Blog Post

À 175 kilomètres à l'ouest de Dubrovnik, il faut compter un peu plus de 3 heures pour rejoindre l'île de Korčula. Vous me direz que c'est un peu long pour parcourir une si courte distance... Détrompez-vous! Le temps défile très vite à travers ce paysage époustouflant! D'un côté, les Alpes dinariques avant qu'elles ne deviennent les Balkans plus à l'est, et de l'autre, l'éternel bleu marine de l'Adriatique perlée de centaines d'îles dont plusieurs sont inhabitées. Une seule route longe la péninsule, large pour deux voitures par endroits. Elle est parfois vertigineuse, parfois en épingles à cheveux, perchée au bord d'un précipice qui n'est protégé que par une simple barre de métal en guise de parapet... Mais on ne ferme pas les yeux...on fait confiance au chauffeur qui lui garde non seulement les siens sur la route mais aussi sur l'écran de son téléphone cellulaire! Bon, enfin...

J'arrive enfin à Orebič, la voisine d'en face et le bout de la route terrestre à 30 minutes de traversier de l'île promise. Korčula s'offre à nos yeux dans toute sa candeur de station balnéaire mais aussi dans toute sa simplicité, fière de ses origines grecques et vénitiennes. C'est ici que prennent vie les légendes et les traditions folkloriques uniques à cette île. On raconte en effet que Marco Polo y serait né en 1254. On a retrouvé des traces de sa présence ici mais aucune preuve, en fait, qu'il y serait vraiment né. Par contre, la magnifique danse traditionnelle des sabres ne laissera personne indifférent à la force que déploient une vingtaine d'hommes "se battant" sans relâche avec un sabre dans chaque main, une chorégraphie authentique reproduite ici depuis 4 siècles.

Mais il faut contourner la vieille ville et son arsenal et grimper quelques kilomètres sur les hauteurs de l'île pour apprécier le point de vue exceptionnel à travers les senteurs mêlées de pins et de lavande. Les émeraudes de la mer, le reflet du bleu pur azur d'un ciel parfait ne font que rehausser davantage la beauté du paysage.

Île propice à la détente, à la farniente, j'aurais envie de m'y attarder plus longtemps, histoire d'apprécier ma chance...


Additional photos below
Photos: 8, Displayed: 8


Advertisement



Tot: 0.316s; Tpl: 0.017s; cc: 10; qc: 56; dbt: 0.0167s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb