Security exercise/Exercice de sécurité


Advertisement
Published: December 1st 2006
Edit Blog Post

ENGLISH

Security to leave the UK at Gatwick involved extensive checking of our ten flight itinerary, in depth questioning and confirmation of visa requirements for each country.

A few hours later, we were installed on board Continental flight no.CO29 and we were listening with the greatest attention (but not necessarily the greatest conviction) to the incredible exploits of the federal agent sitting in the seat next to us. Blown up in an army operation in the Middle East which burst ear drums and injured his back he was now moonlighting as a federal courier. His previous jobs included transporting diplomatic Papal documents between Rome and the US. Strange for top secret missions to be revealed to us lowly passengers in economy class, travelling to the US. Given our grilling at the airport we were obviously suspicious flyers ourselves!

Anyway after 8 hours to Newark, with more stupid security checks as we transited, including iris scans, eletronic finger printing and another 7 hours to San Jose, we were in Costa Rica.

We left San Jose after one day without discovering anything in particular other than a good dentist for the volcanoes of La Fortuna.

FRANCAIS

La sécurité à Gatwick nous a pris un certain temps: vérif de notre itinéraire et interrogatoire approfondi quant à nos intentions...

Quelques heures plus tard, nous étions installés à bord du vol no. CO29 de la compagnie Continental et nous écoutions avec le plus grand des intérêts (bien que quelque peu sceptiques) les exploits d'un ex-agent fédéral du gouvernement US assis à coté de nous, dans le siège 15 C. Blessé lors d'une explosion alors qu'il était en mission au Moyen-Orient, cela faisait déjà quelques années qu'il s'était reconverti en tant que messager, toujours pour le gouvernement US. Parmi ses nombreuses missions antérieures: transporter des documents papaux d'ordre diplomatique entre Rome et les Etats-Unis... Un peu étrange de nous révéler tous ces détails utra-secrets à nous, passagers de toisième classe volant vers les USA... et donc forcément suspects catégorie "haut risque"!...

Bref, après 8 heures d'avion, nous étions en transit à Newark avec encore de la sécurité à nous sortir par les trous de nez (et ailleurs aussi): empreintes digitales, morphologie du visage, iris... Tout ceci pour répondre aux exigences d'un pays qui ne nous intéresse même pas à la base!

2ème avion pour San José, Costa Rica.

Après une journée de semi-repos et d'errance dans les rues de San José sans faire aucune découverte majeure, nous voilà à nouveau sur la route... longue et sinueuse... qui mène jusqu'à la Fortuna.

Advertisement



Tot: 0.064s; Tpl: 0.019s; cc: 12; qc: 30; dbt: 0.0096s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb