Leaving the coast for the central hills


Advertisement
India's flag
Asia » India » Karnataka » Hampi
April 29th 2010
Published: April 29th 2010
Edit Blog Post

Cette fois ca y est, nous avons quitte les cotes de l'Indes et ne les reverront plus avant Bombay, ce qui voudra dire que nous seront arrive au terme de ce fabuleux voyage...mais pas de precipitation, en attendant nous avons encore pas mal de route devant nous, nombre d'aventures, de rencontres et de decouvertes a faire...donc en selle Marcel, c'est maintenant parti pour les grandes plaines indiennes avant de rejoindre les montagnes et un peu de fraicheur.

En quittant Kovalam, nous avons remonte la cote en train...un trajet de 8h qui se sont rapidement transformees en 12h, mais on ne va pas chiquaner la dessus. Arrive a Kalicut, on passe du train au bus et c'est parti pour 6h a travers les routes de montagnes, mais le bus ne semblait pas de cet avis et apres une cinquantaine de kilometres, le moteur explose une soupape et nous nous retrouvons sur le bord de la rouote au milieu de nulle part a esperer le passage d'un autre bus...qui heureusement ne se fait pas trop attendre et au final c'est a peine 24h apres avoir quitte Kovalam que nous sommes rendu a Mysore.

Quelle agreable surprise de decouvrir un ville de
another square still at sunsetanother square still at sunsetanother square still at sunset

with the Royal Palace in background
facilement 1 million d'habitant qui a su garder le calme et le relax d'un village...et qui plus est offre des rues propres et bien entretenues. Mysore a vraiment tout pour plaire: un Palace des milles et une nuits absolument incroyable, un artisanat dans l'encens et les huile essentielles plus que florissant...et des gens vraiment acceuillants, sans etre envahissants. Nous ne sommes cependant pas rester longtemps, deux petits jeurs, le temps de faire le tour de la ville et des environs, de visiter les marches (ouvert et cache) et de faire le plein en huile de toute sorte.

C'est en bus que nous avons rejoint Hampi...en bus ordinaire :D et ce fut une sacree aventure. Il faut imaginer un bus de la TEC par exemple, mais un de ceux en fin de carriere avec au minimum 50 ans de service, rafistole, bricole dans tous les coins, dans lequel on entasse le plus de monde possible, avec bien evidement les bagages de chacun avant de lancer l'engin sur la route sous une pluie battante. Le bus est loin d'etre etanche et tout le monde se protege comme il peut tandis que le conducteur...qui doit avoir plus d'amphetamine dans le sang qu'un cycliste du tour de france...roule a tombeau ouvert, doublant tout ce qui se presente sur la route, de preference dans un tournant et quand on peut apercevoir des phares en face...de mon propre compte, il a failli nous tuer 37 fois, mais je peux en avoir oublie.

Mais nous sommes arrive...crispe, creve, en bref a bout apres ces 10h de folies, mais en vie...que demander de plus...peut etre un autographe au chauffeur :D meme michael schumacher ne pourrait rien contre lui.

Hampi est a la hauteur de nos esperances...un petit village tout calme perdu au milieu d'une mer de rocailles et pour le moment en pleine basse saison...il n'y a donc personne. l'endroit parfait pour se poser quelques jours, visiter les ruines et les temples qui pullulent dans le coin et faire le plein de bonnes ondes avec les habitants.

La riviere qui traverse le village se revele l'endroit parfait pour se rafraichir durant les heures chaudes de la journee...c'est a dire entre le lever et le coucher du soleil...mais en restant malgre tout attentif car le courant est traitre.

Durant deux jours, nous avons visiter les ruines, a pied, en motocyclette...a la decouverte des endroits populaires aussi bien que de ceux oublie de tous. Je me suis fait plaisir dans l'exploration de grotte menant a de sombres temples perdu dans les flans de la montagne, me suis perdu a travers les plantations de bananiers...bref du tout bon boulot.

Aujourd'hui, journee repos et lecture...nous avons trouve un bookshop qui par chance nous a permit de mettre la main sur des bouquins en italiens et francais, autant dire que ca fait du bien de changer un peu de l'omnipresent anglais.


Additional photos below
Photos: 52, Displayed: 24


Advertisement

Making incensMaking incens
Making incens

a good hand roller can make 5000 a day
and Bidi rollingand Bidi rolling
and Bidi rolling

the eucalyptus cigaret smoked by all indians
and Cathedraland Cathedral
and Cathedral

both separated by 100 meters
The Maharadja PalaceThe Maharadja Palace
The Maharadja Palace

One of the most beautiful palace I've ever seen...unfortunatly, no pictures allowed inside
I'm a cow, I'm sacred...and I can do what I wantI'm a cow, I'm sacred...and I can do what I want
I'm a cow, I'm sacred...and I can do what I want

even eat from the street restaurant
Locked and loadedLocked and loaded
Locked and loaded

I don't know if he ever made it...ti gove you an idea of the load, it took two guy to lift the single bag he has in front of him on the saddle
washing, drying...colors in the sunwashing, drying...colors in the sun
washing, drying...colors in the sun

in a month in India, we haven't met a single washing machine yet :D


Tot: 0.033s; Tpl: 0.018s; cc: 8; qc: 24; dbt: 0.0072s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb