Lac Inle


Advertisement
Burma's flag
Asia » Burma » Mandalay Region » Inle Lake
April 21st 2010
Published: April 26th 2010
Edit Blog Post

Tecnique unique au mondeTecnique unique au mondeTecnique unique au monde

La majorité des IntHa font avancer leurs bateaux traditionnels a fond plat a l'aide d'une seule pagaie qu'ils enserrent d'une jambe
Après avoir fait notre trek de 3 jours nous avons visité le lac Inle. Tout autour du lac se tiennent les villages sur Pilotis et les jardins flottants des Intha. Le bateau est le principal moyen de transport pour visiter cette grande étendu d’eau de 22 km de long et 11 km de large. Encore une fois nous avons été éblouis de la beauté des paysages ainsi que de la gentillesse de la population Intha.

Après avoir quitté les montagnes de Kalaw et le lac inle ou nous étions en altitudes, ont se retrouvent donc à visiter les villes de Mandalay et Bagan avec des températures de plus de 40 degrés se qui nous empêche souvent de visiter les villes à l’heure ou le soleil est à son plus chaud. On fait donc comme les Birman ! Une petite sieste s’impose….dans l’après-midi !

À savoir !

Partout dans le pays, y compris dans les grandes villes des coupures de courant se produisent à n’importe quel moment de la journée. Dans les petites villes, l’électricité ne fonctionne qu’à heures fixes, quelques heures dans l’après-midi, par exemple ou le soir. Tous dépendamment de l’humeur du gouvernement qui gère à sa façon l’électricité dans le pays. Pour ce qui est des hôtels ou nous logions la plupart ont des génératrices qui les allument de 18 heures au lever du soleil le lendemain.



Additional photos below
Photos: 56, Displayed: 23


Advertisement

village flottantvillage flottant
village flottant

Ici on fait pousser des fleurs, des tomates, des courges et autres fruits et l'égumes sur des longs treillis en bois soutenues par des tapis flottants qui monte et descend selon le niveau de l'eau du lac Inle. C'est tous a fait impressionnement
Photo 16Photo 16
Photo 16

Afin d'aider financierement les femmes Paduang nous leur avons acheter une étoffe en tissus fait à  la main


27th April 2010

Écho
Forêt de temples ocres au soleil couchant, fille en vélo vers le temple, vraie prière, pointes de clochers ourlés, jeunes aux doigts souriants qui vous envoient leur V, leur vitalité, que de poésie dans vos images! Il y a parfois même une musicalité, une résonnance à l'intérieur de vos photos, ce qu'on appelle en graphisme, l'écho. Voyez: photo 52, deux arbres doublés dans l'eau et un pêcheur qui, lui aussi doublé, mime de ses bras l'élan des branches qui, même mortes, semblent vouloir se rejoindre; photo 57, trois piliers porteurs d'une passerelles, trois femmes porteuses de paniers, deux jupes grises, deux chaumières en lisière; photo 8, deux pêcheurs, le chargement du premier en deux monticules fait écho aux deux pointes des monts à l'arrière-plan. Vos images me rappellent «Le lac» de Lamartine dont la chute du dernier vers, Marie-Claude et Sébastien, en boucle de ce voyage que vous nous avez offert, tel un cadeau, vous sied si bien: .... Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire, Que les parfums légers de ton air embaumé, Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire, Tout dise : Ils ont aimé ! Pascal d'Ottawa http://www.etudes-litteraires.com/lamartine.php

Tot: 1.555s; Tpl: 0.048s; cc: 16; qc: 81; dbt: 0.0456s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.5mb