Sur la route !


Advertisement
Published: March 17th 2016
Edit Blog Post

Notre escale à El Chalten prend fin après presque 4 jours de randonnées quotidiennes. Cette petite ville, capitale auto-proclamée du trekking argentin aura tenu toutes ses promesses!



Nous prenons un bus en soirée à destination de Bariloche, toujours en Argentine, pour une durée de 24 heures, une grande première pour nous!

Ce bus doit parcourir près de 1500 km le long du flanc Est de la Cordillière des Andes et je m'attends à pouvoir admirer une multitude de pics rocheux et volcans enneigés. Finalement il n'en est rien... la Ruta 40 que nous empruntons est beaucoup trop à l'Est des montagnes pour qu'on puisse les voir.

Dès le début du voyage nous découvrons des paysages semi-arides et désespérément plats... La végétation est basse et clairsemée, le sol sableux et poussiéreux de couleur ocre ne semble pas avoir vu d'eau depuis une longue période. Ici et là des galets de granit affleurent, traces de l'érosion d'une autre époque. Quelques nuages venant de l'Ouest sillonnent le ciel, ils ont déversés leur eau sur la Patagonie et désormais vides, poursuivent leur route au gré du vent qui les pousse vers l'Atlantique... Pas une habitation ni même une cabane à l'horizon, l'endroit semble abandonné des hommes.

Curieusement des clôtures jalonnent notre parcours, il n'y a pourtant ni moutons, ni vaches et les animaux sauvages tels que les guanacos ont désertés les lieux!

Pourquoi l'homme a-t-il tant besoin de s'approprier cet espace ?

Dans le bus le chauffeur vient de lancer la projection d'un film, les Huit Salopards, en espagnol sous-titré en anglais, je ne suis définitivement pas fan de Tarantino...

Encore quelques siestes et on arrive enfin à Bariloche...il ne nous restera plus que 6h de route pour franchir la frontière avec le Chili et rallier Puerto Montt. Le lendemain on se lève à l'aube, on a décidé de faire du stop et l'affaire s'annonce délicate... au menu 500 km de routes avec en prime le passage de la frontière chilienne. Particularité du pays, il est interdit d'emporter au Chili des produits frais venant d'ailleurs. On mange donc tout ce qu'il nous reste, ce qui au passage allège nos sacs, et nous voilà partis!

Un 4x4 s'arrête après à peine dix minutes d'attente, les premiers km sont vites parcourus, notre ''chauffeur'' nous dépose à mi-distance de la frontière dans une petite ville très touristique. On y patientra pendant presque 2 heures jusqu'à ce deux backpackers rencontrés la veille dans notre auberge de jeunesse nous reconnaissent et s'arrêtent!!

Nous passons la frontière sans trop de problème mais tout de même après avoir déballé la totalité de nos sacs devant le douanier...! Nos amis nous dépose près d'Osorno d'où nous repartons en stop jusqu'à Puerto Montt. Nous arrivons finalement à 19h à Panitao, notre site de Woofing après 4 chauffeurs différents et un bus, mission accomplie! :D


Additional photos below
Photos: 5, Displayed: 5


Advertisement



20th March 2016

les voyages forment la jeunesse
Bravo pour l'aventure et pour le blog! A bient^t Eric

Tot: 2.396s; Tpl: 0.053s; cc: 11; qc: 48; dbt: 0.0368s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb