Derniers jours a Auroville


Advertisement
India's flag
Asia » India » Tamil Nadu » Auroville
September 12th 2012
Published: September 12th 2012
Edit Blog Post

Voila que la fin de mon voyage approche.

Mais avant de parler de mes derniers jours a Auroville, je dois vous parler encore un peu de la Sadhana Forest. Ben oui, je ne peux pas vous laisser comme ca sans vous avoir parler des douches et du lavage. La-bas, on fait tres tres tres attention a l'eau. Alors, que ce soit pour le lavage ou pour la douche, on doit d'abord se rendre a la cuisine pour puiser l'eau a la pompe, comme dans le bon vieux temps! On remplit donc un seau d'eau pour la douche ou deux pour le lavage. Comme les seaux sont grands et que l'eau ne se pompe pas comme par magie, ben il est rare que l'on remplit le seau au complet. Avec le temps, on a meme tendance a le remplir de moins en moins.

Pour moi, au cheveux courts, pas de trouble, je venais a bout de rincer adequatement mes cheveux et d'utiliser le minumum d'eau. Certaines filles n'avaient par contre pas le meme sentiment. Mais bon, moi, j'aimais bien prendre ma douche simplement, comme ca, a l'exterieur. Ceci etant dit, je suis content d'etre revenu a la Joy Guest House, ou la douche est aussi exterieur mais avec l'eau courrante. Tiens, je tacherai de faire un test la prochaine fois, voir si je rempli un seau d'eau durant ma douche. Hmm.... ca risque d'etre difficile a faire, ca me prendrait les gars de l'emission "myth busters" (casseurs de mythes?) pour m'aider.

Pour le lavage comme pour la douche, tout ce que nous utilisons comme savon et shampoing est biodegradable. Le savon est en barre pour le lavage comme pour la douche. Ensuite, les techniques varient pour le lavage. Pour ma part, je place le savon dans un petit bol, j'y ajoute de l'eau puis je brasse jusqu'a ce que l'eau soit suffisamment savonneuse. J'ajoute ensuite cet eau savonneuse a l'eau du premier seau puis j'y mets mes vetements avant de brasser allegrement le tout. Ensuite, je retire un morceau, je le tape vigoureusement sur l'enorme "planche a laver collective" de l'endroit et je tords pour extraire au maximum le savon. Le reste est simple. Je garoche dans l'eau propre pour rincer, je tords et j'etends. C'est une methode assez efficace pour laver son linge rapidement, toutefois, j'ai parfois eu la mauvaise surprise d'avoir des vetements "propres" qui sentaient pas tout a fait la fraicheur d'automne. Quel joie, de retour a la "Joy guest House" que le lavage soit fait pour nous dans une machine!!! Ceci etant dit, je prefere nettement laver mon linge a la main a l'exterieur que de le faire dans une toilette d'auberge...

A la Sadhana Forest, j'avais une entente avec les gens du lieu. Normalement, on payait que 200 roupies pour l'hebergement et les repas en echange de notre travail, mais on m'avait dit que tout le monde etait bienvenue la-bas, peu importe les origines ou les moyens financiers par exmple. Bien que 200 roupies soit peu (4$ par jour) mes reserves etaient egalement moindre. De plus, certains repas, comme le jeudi soir, le samedi et dimanche midi, n'etait pas fourni, nous devions donc sortir la plupart du temps pour s'acheter de la nourriture. Bref, je pouvais pas payer le plein pris et les gens de la Sadhana Forest, a qui j'avais bien explique ma situation, on gracieusement accepte que je ne paie que ce que je pouvais.

Entente ideale si je veux rester un bon bout de temps en Inde. Sauf que voila, la Sadhana Forest, c'est loin de tout. Il est complique pour quelqu'un qui n'a pas de moped (petite mobilette) ou autre moyen de transport motorise de sortir de l'endroit et moi, quand je ne peux me deplacer, je me sens pris. Bien que, d'une maniere, mes deux semaines a la Sadhana Forest furent parmi les plus belles de tout mon voyage, je me sentais libere quand j'en suis sorti.

Je vous avais dit que je vous parlerais aussi des belles rencontres. Bien y'en avait en masse du monde interessant la bas. Je vous ai deja parle du jeune acteur, Luca et de Greg, notre chanteur aux allures de Jesus. Je ne vous ai pas encore parle de Florent, un francais passionne par son metier (euh, biologiste mettons) et par la nature, il connaissait tous les serpents de la region et en prenait de magnifique photo avec son appareil (une canon 7D pour ceux que ca interesse) Oui, la foret regorgeait de bestioles magnifiques, cameleons, serpents venimeux et mortels, scorpions, fourmis agressives, chenille porc-epic, etc. Apres l'experience en communaute, Florent repartais et continuais son voyage en Inde et ailleurs en Asie... en velo!!! Il y en a qui sont encore plus aventurier que d'autres. C'etait aussi quelqu'un avec un superbe sens de l'humour avec qui je me suis bien entendu. En fait, je me suis bien entendu avec presque tout le monde.

Y'avait aussi du ben beau monde a la Sadhana Forest. La, j'ose pas trop donner de details, mon blogue est public apres tout... mais bon, de toute facon, je n'ai rien de croustillant a raconte (a ce moment, les spectateurs font : "honnnnnnnnnn")

Ah, et puis y'avait la petite Sadhana. C'est une petite fille nee la-bas. Ses parents, qui vivent maintenant en permanence dans la communaute, aimaient tellement l'endroit qu'ils ont appele leur fille Sadhana. J'ai rarement vu une enfant affichee autant de confiance en elle et d'aisance que celle-ci. C'est entre autre du au format d'education de la communaute, qu'ils appellent "unschooling", litteralement "de-ecoliser". On nous dit que les enfants n'ont pas besoin d'etre "de-eduquer", c'est plutot leur parents... On ne parle pas ici de ne rien enseigner, juste de laisser les enfants nous montrer leurs interets et de faciliter leur apprentissage. Si je me fie a Sadhana, ca donne des resultats magnifiques.

Waaaah... moi qui voulait que ne glisser quelques mots sur la Sadhana Forest avant de parler de mon retour a la Joy Guest House... Alors parlons de mon retour. donc.

Je suis revenu avec mes amies autrichiennes Barbara et Rahel a la Joy guest house. Nan, malheureusement pas de details croustillants a raconte ici non plus, desole de vous decevoir ;p J'ai aussi revu la francaise, Marie, qui m'avait donne tant de precieux conseils et entre autres presentes Goupi, le masseur de la pyramide des corps contents. Elle voit mon air "batteries a plats" lors de mon retour et me suggere fortement d'aller revoir Goupi. Excellente idee que je me dis. Je me rends donc a la maison de Goupi pour prendre un rendez-vous avec lui... et je passe deux heures trente a discuter avec lui ou juste a profiter de son jardin et de l'air paisible qui y regne alors qu'il discute avec d'autres personnes. Cet homme est franchement extraordinaire. Lui parler nous amene deja a etre beaucoup plus conscient de qui nous sommes vraiment et surtout A SE PRENDRE BEAUCOUP MOINS AU SERIEUX (je mets les majuscules surtout pour moi-meme 😉) Il me parle des ecureils, qui font du Buddha dans le jardin leur salle a manger, il me parle de ces oiseaux avec qui ils discutent en sifflant "Auroville" (il me montre l'exemple). Tout le long, il est sourriant et il a le regard emerveille. Il me montre des photos de cette communaute lors de ses debuts, il y a de cela pres de 40 ans. Comme le reste, c'etait desert, puis la nature a grandit "ouaaaaahhh" qu'il ajoute en disant ceci. Puis la nature a fait des siennes avec le cyclone l'an dernier, un des arbre s'est ecroule sur "la pyramide des corps contents" et en a troue le toit. Il me dit tout ca en riant comme si de rien n'etait. Cote dedramatisation, c'est le maitre absolu.

Je pourrais en dire long sur ce cher Goupi, mais la je veux aussi vous parler des ti-poissons. Comme c'est notre derniere semaine a Auroville, on veut en profiter un peu. Alors, moi, Barbara, Rahel et d'autres amis allemands (ouais, parce que ces Autrichiennes parlent allemand...) nous nous rendons a un endroit ou il y a un petit bassin rempli de poisson. Quand on y trempe les pieds, les poissons se ruent vers nous et machent comme ils peuvent la peau morte sur nos pieds, nos orteils, et le petit bout de jambe. Ce sont normalement les plus petits poissons qui se jettent sur les jambes, ils sont de la grosseur de menes. Les plus gros, disons gros comme des petites perchaudes, preferent nos pieds directement. Plus de bouffe pour eux je suppose. Le plus dur, au depart, et de ne pas rire parce que c'est une drole de sensation, ca chatouille un peu quoi! Puis, on relaxe et on se laisse aller a ce petit massage. Nous y sommes reste une heure je crois. Hummmm... lorsque l'on est sorti, nos pieds etaient tres propres, plus propres qu'ils n'ont jamais ete depuis mon arriver en Inde. En plus, on se sentait un peu bizarre de marcher sur ses pieds apres ce long massage... La sensation etait tellement transcendante que j'en ai oublie mon sac avec mon passeport a l'interieur. Moi qui ait deja perdu mon appareil photo et une cle USB, j'ai un peu panique quand je m'en suis rendu compte plus loin dans un "cafe internet". Je suis revenu, en panique, sur mon velo (fourni par la guest house), sous le soleil chaud. Heureusement, tout etait encore present! Ouf!!!! Tiens, je vais peut etre retourne nourrir ses poissons de ma corne de pieds avant le depart... experience tres relaxante!

Pour le reste, ben ayant epuise mes ressources financieres, n'ayant trouve aucune motivation pour tenter de travailler ou m'etablir ici, j'ai finit par choisir, plus ou moins a contre-coeur a depart, de revenir au Quebec. Mon pere, envers qui je suis infiniment reconnaissant, m'offre de payer mon billet d'avion pour le retour et de m'heberger pour un court moment. Je suis a la fois triste que cet incroyable aventure se termine bientot et heureux de retrouver ma famille et mes amis. Vous me manquez tous!!! J'ai bien hate de vous revoir!!!

J'ajouterez peut-etre un dernier petit mot avant mon retour. Le depart est prevu pour vendredi le 14 septembre a 17h00 quelques et mon arrivee a Montreal pour le samedi 15 septembre a 9h04... Je devrais etre en Beauce pour plus ou moins deux semaines et a Montreal ensuite. Je vous dis donc tous a bientot!!!

Advertisement



30th November 2019

aux nouvelles
Ayant connu Goupi,du temps ou il était à Djaima,pensant beaucoup à lui ce jour,alors qu'il n'était plus dans ma mémoire,serait il possible de me donner des nouvelles de lui ?Merci.Christian.
1st December 2019

Bonjour, J'ai été en Inde en 2012, alors je n'ai pas de nouvelles depuis ce périple. Désolé

Tot: 0.029s; Tpl: 0.015s; cc: 7; qc: 23; dbt: 0.007s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb