Sepilok : 06/07 to 09/07 : 3 days


Advertisement
Malaysia's flag
Asia » Malaysia » Sabah » Sepilok Orang Utan Sanctuary
July 10th 2012
Published: July 31st 2012EDIT THIS ENTRY

The main attraction for us has been the Orang-utan rehabilitation center (ORC) and the Rainforest Discover Center (RDC)

Although the main purpose of the RDC remains as an environmental education center for students and teachers, it has opened its doors to the public since August 2006.

Its primary function is to create public awareness and appreciation of the importance of conserving forests, as well as the sustainable use of forest resources.

We walked around the park using the Canopy Walkway. The Canopy Walkway is about 300 m long with 2 towers. It is the first of its kind in the country and one of few of such structures in the world! And gives a great perspective of the Reserve and the size of the trees!

There we saw the Giant Sepilok. Enormous tree! We feel so small compare to it!

There is also a Rainforest Discovery Trail that provides a chance to see wildlife, but this is mostly at night time and we didn't have the right equipment for this type of situation as leech can be vicious! Marie got a bit and we confirm that it is bloody!

Sepilok Orangutan Rehabilitation Center in the Malaysian Sabah District of North Borneo was founded in 1964, to rehabilitate orphan orangutans. The site is 43 sq km of protected land at the edge of Kabili Sepilok Forest Reserve.

The facility provides medical care for orphaned and confiscated orangutans as well as dozens of other wildlife species. Some of the other animals which have been treated at the center include; sun bears, gibbons, Sumatran rhinos and the occasional injured elephant.

We had only access to the feeding platform where the orangutans get a supplement to their diet by daily feedings of milk and bananas. The additional food supplied by the center is purposefully designed to be monotonous and boring so as to encourage the apes to start to forage for themselves. Even if we were restricted to the feeding platform, we had the chance to be near one of them and it was such a special moment to be near our cousin! ( he was bouncing in the trees and the branch landed on Marie's head.

We were just a bit disappointed by the fact that the trail was closed for refurbishment without notice and also without dropping price. As tourist, we know that our money is needed but we also expect a full service.

In the wild orangutan babies stay with their mothers for up to six years while they are taught the skills they need to survive in the forest, the most important of which is climbing. At Sepilok a buddy system is used to replace a mother’s teaching. A younger ape will be paired up with an older one to help them to develop the skills they need. We saw one baby and his mum at the feeding platform and witness some rare moments.

We stayed at Sepilok Jungle Resort, managed by John for the past 2o years. The facilities are old and not always in function. A lot of resort have been created by already rich people - mostly in palm oil business. We supposed that they had to do something in return to secure the nature and their investment!

We did notice that the East of Sabah is very expensive and there is a monopole of the trails and discovery center by tours operators. We saw ourselves stuck for the first time, not knowing what to do or where to go. At this point we met Memo from Mexico living in Japan who was in the same weird situation.

For backpackers, this is a difficult place to be, so we decided to move to Kota Kinabalu the following day and to meet again there.


L'attraction principale pour nous a été le centre de réadaptation pour orang-outan (ORC) et le Centre de recherche sur la Rainforest (RDC)

Bien que le but principal de la RDC reste aussi un centre d'éducation environnementale pour les étudiants et les enseignants, il a ouvert ses portes au public depuis Août 2006.

Sa fonction principale est de sensibiliser le public et l'appréciation de l'importance de la conservation des forêts, ainsi que l'utilisation durable des ressources forestières.

Nous nous sommes promenés dans le parc en utilisant le Canopy Walkway. Le Canopy Walkway est d'environ 300 m de long avec 2 tours. Il est le premier de son genre dans le pays et l'un des rares avec de telles structures dans le monde! Et donne une grande perspective de la Réserve et la taille des arbres!

Nous avons pu voir le Sepilok géant. Un arbre énorme! Nous nous sentions tellement petite comparer à lui!



Il y a aussi un sentier de découverte au sein de la foret qui apporte la chance de voir des animaux sauvages, mais c'est surtout au moment de la nuit et nous n'avions pas le bon équipement pour ce type de situation que les sangsues peuvent être méchantes! Marie a éte une de leur victime et nous confirmons que c'est sanglant!



Le Centre de réadaptation pour Orang-outan a été fondé en 1964, pour réhabiliter les orangs-outans orphelins. Le site est de 43 kilomètres carrés de terres protégées au bord de Kabili Sepilok Forest Reserve.

L'établissement fournit des soins médicaux pour les orangs-outans orphelins et confisqués, ainsi que des dizaines d'autres espèces de la faune: ours soleil, gibbons, rhinocéros de Sumatra et éléphant blessé.

Nous avions seulement l'accès à la plate-forme d'alimentation où les orangs-outans qui viennent obtenir un supplément à leur régime alimentaire par des tétées quotidiennes de lait et des bananes. Le complément alimentaire fourni par le centre est volontairement conçu pour être monotone et ennuyeux de façon à encourager les grands singes à leur propre recherche de nourriture par eux-mêmes. Même si nous étions limités à la plate-forme d'alimentation, nous avons eu la chance d'être près de l'un d'entre eux et c'était un moment privilégié d'être près de notre cousin! (Il était dans les arbres et la branche a atterri sur la tête de Marie!)



Nous étions juste un peu déçu par le fait que le reste des chemins etaient fermés pour rénovation sans préavis et sans faire un geste sur le prix. . Le non-malais doit en regle generale payer un prix trois plus elevés que le citoyen malaisien. Cela peut se concevoir que l'argent du touriste est nécessaire, mais nous nous attendons aussi a un service complet.

Les orang-outan bébés restent avec leur mère jusqu'à six ans durant lesquels elles leur enseignent les compétences dont ils ont besoin pour survivre dans la forêt, le plus important est l'escalade. Au centre, un système de jumelage est utilisé pour remplacer l'enseignement d'une mère. Un jeune singe sera jumelé avec un autre plus ancien pour l'aider à développer les compétences dont ils ont besoin. Nous avons vu un bébé et sa maman à la plate-forme d'alimentation et assisté à quelques rares moments.

Nous avons séjourné au Sepilok Jungle Resort, géré par John depuis les 20 dernieres années. Les installations sont vieilles et pas toujours en bon état de fonctionnement. Un grand nombre de station ont été créés par des personnes déjà riches - surtout par le business d'huile de palme. Nous avons supposé qu'ils avaient à faire quelque chose en retour pour "protéger" la nature et leur investissement!

Nous avons remarqué que l'Est de Sabah est très cher et il y a un monopole des treks et des centres de découverte de la part des tours opérateurs. Nous nous sommes vu coincés pour la première fois, ne sachant pas quoi faire ni où aller. À ce stade, nous avons rencontré Mémo du Mexique vivant au Japon qui était dans la même situation, bizarre !

Pour les routards comme nous, c'est un endroit difficile de ce fait, nous avons donc décidé de partir pour Kota Kinabalu le lendemain et de se réunir à nouveau là-bas.


Additional photos below
Photos: 42, Displayed: 27


Advertisement



Tot: 0.139s; Tpl: 0.016s; cc: 13; qc: 24; dbt: 0.0187s; 24; m:apollo w:www (50.28.60.10); sld: 2; ; mem: 6.3mb