7- La montagne en deuil!


Advertisement
Nepal's flag
Asia » Nepal » Langtang
April 13th 2011
Published: April 14th 2011EDIT THIS ENTRY

Patan, NepalPatan, NepalPatan, Nepal

Chapeau traditionel
Le spectre du trekking hante nos pensées depuis notre retour de l'Annapurnna. Nous revenons enfin à Kathmandu dans l'unique but de repartir sur les sentiers reculés du Népal. Nous voulons échapper à la pollution qui irritent rapidement nos gorges, nos bronches, nos yeux et nos tympans. Nous réglons les détails encore une fois: permis de trekking, équipements, vêtements, et une bonne "map" du parc national du Langtang. Une région qui arrive en troisième position en terme de fréquentation touristique après l'Everest et l'Annapurnna. Située tout près de la frontière tibétaine, la région promet un environnement différent et une toute autre culture que celle du dernier trek.

Avant de quitter pour la montagne, nous découvrons quelques sites majeurs aux alentours de Kathmandu en attendant la Holi, cette incontournable célébration colorée du printemps qui a lieu partout sur le sous-continent indien. Nous entrons dans Pashupatinath, le domaine de la culture hindous du Népal. Notre expression faciale change subito entré dans le temple à aire ouverte. À quoi nous attendions-nous? L'endroit est un site de crémation sacré: le Varanasi du Népal si l'on peut se permettre l'expression!

Quoi qu'il en soit la cérémonie impose à tous ses visiteurs son lot d'émotions! À
Patan, NepalPatan, NepalPatan, Nepal

Durbar Square de Patan!
moins de quelques mètres de nous, une famille offre un dernier hommage à leur bien-aimé, décédé. On tourne autour du défunt, on le couvre de fleurs et d'offrandes, on lui rend ses objets personnels qui partiront en fumée, avec lui, vers la réincarnation. Une cérémonie honnête, brute et sans cachette qui donne la chance à cette famille de débuter un processus de deuil en bonne et du forme. Plus que quiconque, les hindous peuvent se vanter de regarder la mort droit dans les yeux! Avec une curiosité respectueuse, nous prenons discrètement quelques clichés et quittons les berges de la Bagmati*.

Nous marchons ensuite vers Bodhnath. Ici, c'est le bouddhisme tibétain et ses traditions relaxantes qui sont à l'honneur. À l'heure du coucher du soleil ce sont des centaines de pèlerins bouddhistes qui tournent autour du Stupa* de Bodhnath, dans le sens horaire, comme le prescrit la coutume. Les moulins à prières, les psalmodies, les mantras, les chapelets tibétains, les moines font toujours partie du tableau. Une grosse journée au coeur des deux religions principales qui composent le Népal.

Alex, une française de Normandie, fait partie de ces belles rencontres fait au Peace Eye Guest house de Pokhara. Photographe
Pashupatinath, NépalPashupatinath, NépalPashupatinath, Népal

Sadhus près des ghats funèbres!!!
de profession, elle est aussi passionnée d'agriculture, écolo, amoureuse des chats, féministe, réactionnaire et revendicatrice, un trait culturel très présent chez beaucoup de français! Elle et Bastien (son amoureux), s'autosuffisent en cultivant leur nourriture, fabricant eux-mêmes yogourt, vinaigre et autres! Leur mode de vie est inspirant et un exemple à suivre!

Alex fait face à plusieurs embuches, en un court laps de temps. Dire au revoir à son amoureux pour les prochaines 3 semaines, la maladie, un projet photo qui tombe à l'eau, ainsi de suite! Le mauvais sort semble réellement s'acharner sur elle! Nous partageons donc un petit morceau de notre bonne étoile avec elle, en lui proposant de nous accompagner lors de notre découverte du parc du Langtang!

Comme toujours, notre étoile a bien oeuvré! Dès notre premier jour de marche, nous tombons sur Salomé, cette boule d'énergie à la personnalité explosive. Salomé et Alex, s'étaient rencontrées juste avant notre arrivée à Kathmandu. Tout de suite le lien s'était créé entre les deux françaises. Ce jour là, dans la montagne, Salomé, fidèle à elle-même est plus qu'enthousiaste et le transfert d'énergie est clairement perceptible entre elle et Alex! Alex retrouve dès lors, le feu sacré!!!
Pashupatinath, NépalPashupatinath, NépalPashupatinath, Népal

Familles et proches observant la cérémonie...

Salomé, est une vraie fille de montagne. La montagne, c'est son univers, son élément. Solide sur ses bottines, elle a un rythme beaucoup plus soutenu que nous trois, nous la rejoignons donc plus tard, elle et Tashi, sur le parcours. Certains guides ont une fiche de route impressionnante. Tashi a fait 3 fois l'ascension de l'Everest dont 2 fois le sommet! Ses histoires sont parmi les plus enlevantes de toutes celles entendues sur le circuit. Un frisson s'empare de nos corps quand il aborde les mythes et récits de l'Himalaya. Il nous entretient sur ces trekkeurs égarés pendant des semaines dans l'immensité des vallées himalayennes. Il nous fait part des différentes légendes qui planent dans l'esprit des montagnards. Enfin, Il nous dévoile les différentes bévues commises à l'époque des maoistes. Des conversations intrigantes qui nous rappellent que la montagne est un milieu ou la prudence est de mise!

Tout au long de notre randonnée dans la vallée du Langtang, il y a cette incroyable rivière pure qui nous accompagne. Le son proféré par la puissance de son torrent inhibe nos pensées négatives à la vue d'une des innombrables montées. Les parcelles de terrain dépourvues de dénivellation sont des délices
Pashupatinath, NépalPashupatinath, NépalPashupatinath, Népal

Une cérémonie honnête et sans cachette!
pour nos jambes. Nous passons des heures à contempler l'environnement naturel qui nous entoure. Le trio que nous formons est séparé par des dizaines de mètres de distance, ce qui nous plonge au cœur de nous-mêmes et crée une symbiose avec la nature qui nous permet d'apprécier la mélodie qui en sort. Le bruit de la rivière qui se déchaine, le vent qui souffle et frôle la végétation, le chant des oiseaux, le cri des singes, le son des cailloux qui roulent sous nos chaussures. Nous évoluons dans la vallée, entre ces parois rocheuses qui nous rappellent que nous sommes qu'une infime particule en ce monde. L'altitude se fait de plus en plus sentir, le pas ralentit, nous réalisons tous les jours que nous sommes un peu plus près des dieux! Encore quelques foulées avant d'atteindre Kyanjin Gompa, 3 800 mètres, direct aux pieds des monts blancs.

À Kyanjin Gompa, nous croisons de nouveau Salomé et rencontrons une autre française du nom de Mounira, aussi excentrique et colorée que son prénom. Ici, là oû l'air est rare, près du feu qui crépite, avec ces trois françaises, les sujets abondent! On discute de politique, de végétarisme, de méditation. On s'insurge
Pashupatinath, NépalPashupatinath, NépalPashupatinath, Népal

La rivière sacrée: la Bagmati!
contre les gouvernements de droite, l'exploitation animale, la mondialisation, etc. Après des heures à briser le silence des montagnes, nous échangeons e-mail, on se dit au revoir, car tôt demain matin nous quittons le trio français pour repartir aux creux des montagnes en amoureux et savourer les derniers moments de notre aventure 2011. Une aventure dans un climat froid et hostile, mais définitivement riche en chaleur humaine.

La nature est en général généreuse et clémente, mais elle peut être destructive et d'une force violente. Elle a, et aura, toujours le dernier mot. Nous pouvons le constater depuis 1 mois avec le sujet de l'heure qui s'affiche sur tous les réseaux d'information mondiale: le désastre qui frappe le Japon. Ici, au village de Mundu, il n'y a aucun journaliste ou caméra de BBC ou de CNN, mais la nature a frappé fort hier dans la nuit. Tôt le matin, à moins de deux heures de marche de Kyanjin Gompa, sur le chemin du retour, nous apercevons ce charmant petit village complètement dévasté.

Vers minuit la veille, une avalanche de pierres et de glace secoua Mundo en tuant un homme et son fils. Le souffle engendré par l'avalanche était d'une
Bodnath, NépalBodnath, NépalBodnath, Népal

Le stupa est un lieu de pélerinage majeur pour les bouddhistes du pays
telle puissance, qu'il souleva même les toits des quelques maisons rustiques qui meublaient ce petit espace au pied des montagnes escarpées. Les habitants des villages voisins accourent, les pleurs et la terreur sur leurs visages sont accablants. Tout est démoli! L'extrême pauvreté des villageois et le coût exorbitant pour monter les matériaux, à bras d'hommes, à près de 4 000 mètres signifie que reconstruire ceci est presque du domaine de l'impossible! Aujourd'hui, la montagne est en deuil.

Nous continuons notre marche, quand soudain un craquement terrifiant se fait entendre et puis un second retentit dans toute la vallée! C'est à glacer le sang! Nous guettons les sommets et constatons que l'endroit s'est fragilisé depuis l'incident, Du coup, la crainte et l'insécurité prennent place en nous. L'environnement magnifique qui nous englobe, devient un terrain plutôt hostile qui semble nous détenir en otage. Déstabilisés, nous tentons de dévaler le plus possible d'un pas ferme et stable pour atteindre rapidement le plancher des vaches!

Le lendemain, nous arrivons à la croisée des chemins. Plus calme, nous devons faire face à un choix. Soit nous continuons notre descente pour un peu moins de deux heures afin d'atteindre Syabru besi (notre point de
Bodnath, NépalBodnath, NépalBodnath, Népal

Les drapeaux de prières tibétains!
départ) et repartons en bus jusqu'à Kathmandu. Ou, nous bifurquons sur cet embranchement qui nous mènera vers le trek du Gosain Kund, ce qui serait un réel défi! Un trek de 7 à 8 jours, d'un niveau de difficulté évalué de moyen à difficile, dans un climat glacial et ce, en haute altitude (près de 5 000 mètres). Le positif de ce trek, c'est qu'il nous évite un horrible dix heures de bus en serpentant à flanc de falaise! Le positif de retourner aujourd'hui à Syabru Besi, serait de quitter l'instabilité du moment dans les montagnes et bien sûr, la douceur d'un climat tempéré!!!

À suivre!

Les 2 Trotteurs



Bagmati: La rivière sacrée de Kathmandu
Stupa: Une construction cônique sacrée et typique des religions asiatiques


Additional photos below
Photos: 53, Displayed: 28


Advertisement

Bodnath, NépalBodnath, Népal
Bodnath, Népal

Les drapeaux de prières tibétains!
Bodnath, NépalBodnath, Népal
Bodnath, Népal

Un lieu ou la religion bouddhiste tibétaine peut s'exprimer en toute liberté!
Kathmandu, NépalKathmandu, Népal
Kathmandu, Népal

La Holi, festival des couleurs sur le sous-continent indien!
Kathmandu, NépalKathmandu, Népal
Kathmandu, Népal

La Holi, festival des couleurs sur le sous-continent indien!
Trek du Langtang, NépalTrek du Langtang, Népal
Trek du Langtang, Népal

Un torrent energisant!
Trek du Langtang, NépalTrek du Langtang, Népal
Trek du Langtang, Népal

Au loin, les sommets enneigés!
Trek du Langtang, NépalTrek du Langtang, Népal
Trek du Langtang, Népal

Nous marchons à travers de belles forêts
Trek du Langtang, NépalTrek du Langtang, Népal
Trek du Langtang, Népal

Un des nombreux ponts suspendus du circuit!
Trek du Langtang, NépalTrek du Langtang, Népal
Trek du Langtang, Népal

L'étonnante force des sherpas!
Trek du Langtang, NépalTrek du Langtang, Népal
Trek du Langtang, Népal

Des forêts de rhododendrons


14th April 2011

Hoooooooola chicoooos
the pics look amazing!!!! wish I could understand french. I'm knd of jelaous because I'm working at the moment in Slovenia, but at the same time I am really, really happy for the two of you! Lots of love and big hug fot both :) Greetings from sLOVEnia, Jana :)
18th April 2011

un méchant trip !!!
18th April 2011

La photo avec la chute est super belle !!!
19th April 2011

L'avalanche, vous ne nous aviez pas conté ça, ouf!! quel soulagement, vous êtes revenus....

Tot: 0.141s; Tpl: 0.015s; cc: 12; qc: 32; dbt: 0.0171s; 32; m:apollo w:www (50.28.60.10); sld: 3; ; mem: 6.4mb