Montaña a las 7 colores


Advertisement
Peru's flag
South America » Peru » Cusco » Cusco
January 17th 2017
Published: January 20th 2017
Edit Blog Post

On ne s'arrête pas en si bon chemin ! Aussitôt redescendus du Machu, nous prenons une journée de repos à Cusco et en profitons pour booker notre transfert pour la Montagne Arc-en-ciel 🌈.

Forts de nos expériences précédentes et des rencontres faites sur la route, nous ne voulons pas partir avec un guide et tour organisé car peu de services sont ajoutés à la sortie. Nous nous lançons donc en fin de journée à la recherche d'un transfert uniquement. Ça négocie sec, et on obtient le fameux transfert pour notre journée en montagne.

Le lendemain, départ à 3h00 du matin de Cusco... Autant vous dire qu'on avait pas des supers têtes au réveil et qu'on ne sait pas fait prier pour poursuivre notre nuit dans le van malgré la musique péruvienne a fond !Après un peu plus de 3h00 de route, nous arrivons au petit matin à 4300 m d'altitude au milieu des Andes.

On avale un maté de Coca chez une famille locale qui vend des petits-déjeuners aux passants et c'est parti ! La rando n'est pas physiquement exigeante ni techniquement compliquée (600m de dénivelé c'est de la rigolade après le Machu...). On ne fait pas trop les malins non plus car à cette altitude, le souffle peu manquer.

Les terres sont privées et appartiennent à une communauté Andine. D'ailleurs, quelques locaux profitent de l'afflux de touristes pour proposer leurs services et arriver au pied de la montagne à cheval. Arrivés au sommet à environ 5100m d'altitude, on grimpe encore quelques mètres pour atteindre le mirador et profiter de la vue de la fameuse montagne arc-en-ciel !Un dégradé de toutes les couleurs incrustées dans la roche, INCROYABLE, et quand la neige décide de s'inviter au spectacle, on se croirait presque sur une autre planète. Les flocons ne dureront le temps de quelques averses.

On décide de prendre le chemin du retour, de quoi profiter des paysages. Les locaux papotent entre amis (tout âge compris) pendant que les chevaux font leur pause pic-nic. Au loin, la Vallée s'ouvre entre des montagnes qui virent de l'ocre au vert.

Sur la fin, Remi décide de jouer au berger péruvien au milieu des troupeaux de lamas en liberté. Un sketch ! Autant vous dire qu'on ne se tape pas l'incruste comme on veut dans les troupeaux de lamas ...

Pause pic-nic et micro-sieste à l'abris du vent en attendant les autres passagers du van. On reprend ensuite la route direction Cusco.

À notre arrivée, On avale un bon repas chez Carlos et nous prenons la direction du terminal de bus dans la soirée pour Copacabana en Bolivie.


Additional photos below
Photos: 5, Displayed: 5


Advertisement



Tot: 0.301s; Tpl: 0.045s; cc: 12; qc: 55; dbt: 0.039s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb