Tarija


Advertisement
Bolivia's flag
South America » Bolivia » Tarija Department » Tarija
October 1st 2013
Published: October 19th 2013
Edit Blog Post

Après un trajet pendant lequel nous n'avons pas fermé l’œil, nous arrivons à Tarija vers 04h30 pour enfin nous écrouler dans nos lits ! Notre première journée ici débute par la visite du minuscule mais néanmoins sympathique musée paléontologique, suivie d'un passage dans l'une des cathédrales de la ville.

Le lendemain, nous partons pour la route des vins. Première étape à la bodega Kohlberg, la plus vieille de la ville (50 ans) où nous sont présentés les cuves ainsi que le processus de fabrication du vin, jusqu'à la mise en bouteille. Nous nous dirigeons ensuite vers la maison Kohlberg, domaine très charmant entouré de vignobles, où nous faisons une première dégustation de vin rouge, assez fort, accompagné de jambon et d'un fromage humide sans goût (difficile que nous sommes). Troisième visite dans une petite boutique aux rayons travaillés dans laquelle nous goûtons un vin blanc liquoreux. Une dernière dégustation nous attend dans un cadre authentique à la Casa Vieja où rouge, blanc et liqueurs s'enchaînent. En revenant à Tarija, petite pause photo au canyon del Inca.

L'après midi, nous nous rendons au bord d'une petite cascade perdue dans la montagne. Le cadre est sympathique mais la température de l'eau n'encourage pas la baignade. La journée se poursuit dans un village voisin pour une page historique dans un petit musée, où sont entreposés armes et autres objets de l'époque coloniale. Nous avons même la chance d'assister à un spectacle de danse traditionnelle, avant d'aller goûter à quelques pâtisseries et breuvages du coin. Nous finissons notre excursion sur le barrage de la ville, d'où nous avons un joli point de vue sur un lac artificiel.

Bloqués quelques jours de plus dans cette ville pour régler les dernières démarches administratives liées au passeport de Damien, nous en profiterons pour nous reposer à grand renfort d'orgies de jus de fruits, de parts de pizzas et de salteñas, ainsi que de nombreuses bouteilles de vin !

Une fois tous les papiers réglés, nous nous préparons à prendre pour le bus pour Tupiza, d'où partent les tours pour le Sud-Lipez et le fameux désert de sel. Ce trajet est réputé très difficile, le routard conseillant même de fermer les yeux pendant toute la route. Voir le chauffeur s'étirer et bailler à s'en décrocher la machoire en arrivant au terminal n'est pas pour nous rassurer. Suerte...


Additional photos below
Photos: 27, Displayed: 23


Advertisement



28th October 2013

du vin
mais dans le bordelais nous en avons même mare. Nico.nous a lâche. aussi.durdur.bises andrea

Tot: 1.245s; Tpl: 0.066s; cc: 9; qc: 51; dbt: 0.0329s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb