Fondue, Chocolats, Saint-Bernards et Avalanches!


Advertisement
Published: November 11th 2006
Edit Blog Post

Un bien jolie coin de paysUn bien jolie coin de paysUn bien jolie coin de pays

Un des nombreux points de vue impréssionants que nous offre la région de Bariloche!
Salut tout le monde.

Je suis présentement à San Carlos de Bariloche (Bariloche pour les intimes), l'un des plus beaux coins qui m'a été donné de voir dans ma vie. La ville est érigée sur un spot particulièrement imprésionnant puisqu'elle longe le gigantesque Lac Nahuel Huapi qui est lui même entouré de dizaines de pics enneigés. On retrouve plusieurs stations de ski dans les environs (qui sont présentement fermées; c'est le printemps ici). Par ailleurs, la ville essaie d'être plus Suisse que Zurich peut l'être! Mais comme j'ai toujours voulu aller en Suisse, ça tombe bien! Les rues sont bordées par des dizaines de chocolateries, de magasins de skis/vêtements et de restaurants de fondue au fromage. Le long du lac, il y a littéralement une bonne centaine d’hôtels/chalets/cabañas principalement construits en bois rond qui offrent des panoramas à couper le souffle sur le lac. Par contre, dans le centre ville, on semble avoir mal contrôlé le développement et il y a plusieurs bâtiments assez affreux, en particulier l'horrible Bariloche Center, le plus haut immeuble de la ville, qui ressemble aux petits gratte-ciels laids qui longent le métropolitain!

On a quitté Puerto Varas (Chili) mardi matin pour un huit heures
San Carlos de BarilocheSan Carlos de BarilocheSan Carlos de Bariloche

Vue de la ville à partir du plus haut immeuble.
de bus assez pénible (combinaison d'étroitesse et d'odeurs de la toilette). Les formalités frontalières ont été longues aussi. Les Argentins ont vraiment les frontières les moins efficaces du continent jusqu'à maintenant. La frontière passée, on est monté de plus en plus haut dans les Andes et la neige a commencé à apparaitre le long de la route. Bizarrement, à 5 000 mètres d'altitude au Pérou, il n'y avait pas un flocon et ici, à même pas 1 500 mètres, la neige abonde. Sacré latitude!

Nous sommes arrivés à Bariloche vers 16h00. Dans le Lonely Planet, ils parlaient d'une auberge de jeunesse dans le penthouse du Bariloche Center. On est allé voir et la vue était vraiment impressionnante. Par contre, il y avait seulement des lits dans des petits dortoirs. Comme on passe quatre jours ici, je préférais avoir une chambre. J'aime ça pouvoir étendre mon stock partout, éteindre la lumière à l'heure qui me tente et ne pas être gêné par l'odeur de mes souliers (oui je suis capricieux...). Donc même si François « sentait bien » l'endroit, on a continué nos recherches et on est tombé sur un petit hôtel très central pas vraiment plus chère (11$/pers) avec
Centro CivicoCentro CivicoCentro Civico

Au centre de la ville on trouve 3 ou 4 immeubles de style bois rond/pierre: le centro civico. Par contre dans le reste de la ville l'architecture est assez inégale. C'est plus beau le long du lac.
beaucoup d'espace et le câble! On peut pas espérer plus. Après cette longue journée de transport, on essaie d'aller souper. Je dis bien « essaie », car nous sommes de retour en Argentine. Et l'Argentine veut tellement être comme l'Europe qu'elle en a même adopté ses pires désagréments: restaurants qui ouvrent à 20h00 (mais où on se fait regarder croche si on se pointe avant 21h00), bidets, douche sans bordure (donc la salle de bain est la douche), « déjeuner » composé d'un croissant verni, « cover charge » dans les restaurants, heures d'ouverture coupées (fermé l'après midi). C'est comique parce que la frontière chilienne est très proche et que tout ça n'existe pas de l'autre côté! On a quand même trouvé un resto touristique ouvert plus tôt, et qui était plein à craquer de touristes. Ça prend pas la tête à Papineau pour se rendre compte que si vous ouvrez plus tôt, vous aller faire plus d'argent mais bon...

Mercredi, on n'a pas fait grand chose. Nous avons acheté nos billets de bus pour Puerto Madryn sur la cote Atlantique (17 heures!!!). Ensuite, nous voulions aller au Cerro Otto. Par contre, après environ une heure de marche, on
Coucher de Soleil sur les AndesCoucher de Soleil sur les AndesCoucher de Soleil sur les Andes

Les Andes vers 21h00 (parce que le soleil se couche très tard ici...)
s'est aperçu qu'on allait totalement dans la mauvaise direction. On retourne en ville pour se rendre compte que le téléphérique du Cerro Otto est fermé depuis la veille, et cela pour dix jours. On change de plan et on décide d'aller au Cerro Cathedral, mais on rate le bus par environ deux minutes. Le prochain bus passe une heure plus tard et ça va nous donner seulement 30 minutes en haut parce que après tout ce niaisage, il est déjà 15h30. On fini par se dire qu'on n'est pas destiné à faire grand chose aujourd'hui et on prend le reste de la journée relax. Le soir, on va dans un resto mexicain. Il y a trois gars en cravate et chemise blanche assis à une table qui ont totalement l'air de serveurs et je vais leur demander le menu. Finalement, c'était juste trois Américain qui s'adonnaient à porter une cravate. J'ai eu l'air très cave...

Jeudi, ça a été notre grosse journée d'exercice. Le plan est de parcourir le circuito chico en vélo. C'est une boucle qui va de Bariloche jusqu'à Llao Llao et Colonia Suiza avant de revenir vers la ville. Environ 65 kilomètres. Nous allons chez Dirty
Saint-Bernard avec un baril dans le cou!Saint-Bernard avec un baril dans le cou!Saint-Bernard avec un baril dans le cou!

J'en veux un! Avec un baril bien sûr! Il va pouvoir tenir compagnie à mon âne!
Bikes louer des vélos. Mon premier a un problème de dérailleur et je dois rebrousser le chemin. Mon deuxième a une chambre à air défectueuse et je dois rebrousser chemin (très en maudit cette fois). Mon troisième a l'air correct (finalement)! Les premiers 10 km sont durs sur les nerfs parce qu'on doit suivre la route qui longe le lac et il y a beaucoup de trafic. On a donc des voitures et beaucoup de bus qui passent à 20 cm de nous pendant un bon 40 minutes. Au 24e km, on arrive à l’hôtel Llao Llao, le plus chic et coûteux d'Argentine (dans les 600 $US par nuit). On fait un autre 10 km avant de trouver un petit lac dans la forêt où on dine. Un Américain qu'on a croisé plus tôt se pointe et décide de se baigner dans le lac. Je relève le défi et décide d'y aller. Le hic c'est que l'eau vient des glaciers! Rafraichissant!

Après le diner, on continue notre trajet vers Bahia Lopez et on est entouré de beaux paysages de lacs et de montagnes. À Bahia Lopez, j'ai vu la fameuse petite ile qui était le pit stop de Bariloche
Hotel Llao LlaoHotel Llao LlaoHotel Llao Llao

L'hotel le plus chic et le plus chère d'Argentine (environ 600$US pour une chambre, plus pour une suite). On s'est contenté de l'hotel Quillien à 22$...
dans Amazing Race 5 et où les jumelles stupides Kami et Karli se sont mises en sous vêtements et ont nagé dans l'eau glacé jusqu'à Phil au lieu de prendre le petit sentier. Un grand moment de TV! J'ai voulu allé sur la petite ile, mais c'était privé. Ensuite, on s'est plus ou moins perdu en voulant faire un petit détour et on est revenu vers Bariloche par une route de gravier totalement déserte, en espérant aller dans la bonne direction. On a finalement dû faire un bon 75 km, probablement la plus longue randonnée que François ait faite!

Vendredi, se disant qu'on avait pas fait assez d'exercices la veille, on décide d'aller monter le Cerro Lopez, à une trentaine de kilomètres de Bariloche. On prend le bus à 8h10 et on arrive là bas vers 9h15. C'est un sentier de huit kilomètres avec une montée de 800 mètres. De la petite bière! En fait pas tant que ça. La première heure et demie, c'est une montée constante et apique qui me rappelle des mauvais souvenirs du Canyon del Colca. Ensuite, ça devient moins apique mais la neige apparait. Une petite plaque ici et là. Par contre, plus on
Moi devant le Llao LlaoMoi devant le Llao LlaoMoi devant le Llao Llao

Il faut avouer qu'il a bon spot.
monte et plus il y a en a et on finit par marcher dans la neige pendant les 50 dernières minutes. Lorsqu'on arrive en haut, il y a un groupe d'une soixantaine d'écoliers argentins plutôt énervés qui prennent pas mal toute la place. On mange notre sandwich en vitesse et on redescend. La descente dans la neige est...mouillante et...froide. En trois minutes, mes souliers sont "scraps" et mes pieds sont engourdis. On entend quelque fois des gros bruits sourds, un peu comme un coup de tonnerre au loin. Au début, on pense que c'est un camion dans la vallée, mais on finit par se rendre compte que c'est des...avalanches!!!! (T-inquiète pas man, c'était de l'autre côté de la montagne). On en voit une particulièrement grosse qui fait un gros vacarme.

On prend notre temps pour redescendre parce le bus de retour est à 16h35. Haha! Ce qu'on peut être naïfs! Même si on est en Argentine, on est encore en Amérique du Sud et on est encore à la merci de leur fiabilité légendaire. Finalement, ça aurait l'air qu'ils ont juste décidé de pas faire passer le bus de 16h35 et on a poiroté au bord de la route
Autre belle vueAutre belle vueAutre belle vue

Une autre belle vue le long du circuito chico
jusqu'à 18h10. On s'en écoeure parfois....

Le soir, on s'est bourré la face dans la fondue au fromage (deuxième fois en quatre jours) et j'ai mangé la meilleure soupe à l'oignon du voyage (ben c'était ma première mais c'est pas grave). Au diable les dépenses!

Aujourd'hui, notre bus vers Puerto Madryn part à 17h00. On devrait y être demain à 7h00. C'est le genre de Tadoussac argentin donc on devrait y voir des baleines. C'est sur notre chemin de toute façon. D'ici là, on va sûrement aller manger du mexicain et se faire une réserve de chocolats.

À la prochaine.

j.m.


Additional photos below
Photos: 16, Displayed: 16


Advertisement

Photo pour RichardPhoto pour Richard
Photo pour Richard

Photo pour Richard d'un terrain de golf près du Llao Llao (donc ça doit coûter un bras). Malheureusement ce n'est pas un desing écossais...
ÉgliseÉglise
Église

Petite église en bois rond dans les Andes.
Un peu de neigeUn peu de neige
Un peu de neige

On croise une petite plaque de neige en route vers le sommet du Cerro Lopez...
Beaucoup de neige!Beaucoup de neige!
Beaucoup de neige!

On croise une GROSSE plaque de neige en route vers le sommet du Cerro Lopez...
Au sommet du Cerro LopezAu sommet du Cerro Lopez
Au sommet du Cerro Lopez

Après 45 minutes d'alpinisme, on est en haut, les pieds très mouillés!
Avalanche!!!Avalanche!!!
Avalanche!!!

Ok elle est dure à voir mais si vous vous concentrez sur le centre de la photo, vous voyez une mini tempête de neige entre les arbres. Ajoutez un bruit de tonerre et vous avez une avalanche!
Mes souliers après la descenteMes souliers après la descente
Mes souliers après la descente

Mes souliers étaient légèrement mouillés et déguilasses après la descente du Cerro Lopez!
ChocolaterieChocolaterie
Chocolaterie

L'une des dizaines de chocolateries de Bariloche. Celle là est en fait pratiquement un Costco du chocolat!


11th November 2006

Ah yoy, Bariloche ca l'air vraiment écoeurant !!! Tes photos autour du lac sont vraiment quelque chose. En plus ca l'air d'etre le paradis du chocolat ! Je me serais probablement faite mon propre roadblock dans une chocolaterie qui sait peut-etre que j'aurais trouvé le chocolat au centre blanc !!!!!! Profites-en et amuse toi ! ;)
11th November 2006

GOLF QUAND TU NOUS TIENS
MERCI JO POUR LE TUYAU.UNE MAGNIFIQUE VUE DES MONTAGNES SUR LE GOLF DE LLAO LLAO.J'AI PRIS UN DÉPART POUR LUNDI ET ÇA ME COÛTE 325$ POUR UNE PARTIE.AU DIABLE LES DÉPENSES,APRÈS TOUT JE VOYAGE DANS LE VIRTUEL. LES PHOTOS DES ANDES SONT SUBLIMES. À BIENTÔT,PA
12th November 2006

chocolat
Je ne savais pas que le chocolat était si populaire en argentine, incroyable comme on apprend des choses en voyageant avec toi; mais savais-tu que le Llao Llao est un des 1000 endroits qu'on doit voir dans sa vie? et savais-tu que selon ma source qui date de 2003, ce magnifique hôtel a récemment ressuscité après une fermeture de 15 ans? et savais-tu que malgré la chance que tu as d'avoir vu cet hôtel de l'extérieur, moi ici à Blainville, j'ai pu voir son hall d'entrée. Ma source dit aussi que Bariloche est un des plus beaux endroits au monde, alors tu as bien fait de l'inscrire dans ton itinéraire. Les photos sont tellement belles que même l'avalanche ne m'a pas affolée. Je deviens de plus en plus zen... Chose certaine, tu auras vu dans ce voyage plus de phénomènes naturelles que tu en as vu depuis que tu es au monde. Après le volcan, l'avalanche, en espérant qu'il n'y aura pas de tremblement de terre...À bientôt mon grand. En passant, est-ce que François oublie ces choses??? Hi hi hi, c'est une blague mon beau Frank, en souvenir d'un certain voyage à Toronto . Bye à vous deux . xxx et xxx
12th November 2006

Magnigfique
Salut Jonathan! Tes photos sont vraiment magnifiques! Ça donne juste le goût de partir (quoique grosse comme je suis, je n'irais pas bien loin...)! Continue tes blogs, ils sont vraiment le fun à lire! Chantal

Tot: 0.034s; Tpl: 0.019s; cc: 9; qc: 23; dbt: 0.0065s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb