Mount Ngauruhoe


Advertisement
Published: March 16th 2015
Edit Blog Post

Troisième BnB de suite - le deuxième fût magnifique dans un verger avec un immense terrain et une hôte incroyablement gentille et attentionnée - a été dans un style complètement différent, perdu dans un petit village et mitoyen à un bric à brac qui sert à faire de drôle de soirées (déguisement, instruments de musiques, accessoires, bars...).




Nous sommes partis aux aurores à la conquête du Mordor (Ref Seigneur des anneaux, oeil de Sauron), autrement connu sous le nom "mont Ngauruhoe". Il s'agit de la plus belle randonnée de Nouvelle Zélande: 19 km et 1137 mètres de dénivelé positif et une hauteur de maximum de 2287 mètres.




Le chemin n'étant pas une boucle nous nous sommes arrangés avec des personnes logeants au même endroit pour parker nos voitures à chaque extrémités. Le départ de la marche nous fait traverser une prairie mais le chemin est aménagé par l'homme pour ne pas perturber la nature et pour faciliter les déplacements des 100 000 visiteurs annuels. Un décor de plus en plus aride se dessine au fur et à mesure que nous montons. Une fois en bas du Mount Ngauruhoe, la question fatidique se pose: "montons-nous au sommet malgré

les 3 heures supplémentaires de marche?".


Après une très breve inspection des lieux et apercevant des marcheurs, des alpinistes grimper d'une seul ligne droite pour le sommet (30%!d(MISSING)e pente), nous nous décidons à nous lancer. Un terrain sableux, caillouteux et non balisé nous a mené à nous orienter vers une ancienne coulée de lave pour avec quelques prises d'escalade et par conséquent éviter de faire un pas en avant puis trois en arrière avec le terrain glissant. 2h plus tard, nous touchons enfin au but: le sommet (ou presque). Soudain le mont a été pris dans les nuages et il devenait très difficile d'avancer. Après une pause pour se ravigoter, le soleil refait son apparition. Plus que 50 mètres avant le sommet et soudain une rafale de jurons ainsi que de bouderies ont poussés Astrid a presque abandonner....... but she did it! (Romain en a pris pour son grade!).




Le retour se fait comme pour la montée: tout droit. Pour éviter les avalanches, un chemin au milieu du mont permettait pour certain de se mettre sur les fesses pour descendre, pour d'autres de chuter pour s'arrêter sur une pierre. Ayant quelques marches d'expérience en montagne,

celle-ci fût la plus dangereuse dans le tracé offert pour monter jusqu'au sommet et dans le manque de stabilité du sol (de nombreuses roches étant projetées par les marcheurs, des accidents ont failli avoir lieu).


La suite de la marche nous a permis de retrouver des paysages rencontrés à Rotorua: lac de soufre multicolore, fumeroles, roche rouge.




Après 9h de marche, une bonne douche et au lit!




Additional photos below
Photos: 17, Displayed: 17


Advertisement

Mount NgauruhoeMount Ngauruhoe
Mount Ngauruhoe

Dur dur l'ascension, tout droit sans virage en suivant les anciennes coulées de lave!
Mount NgauruhoeMount Ngauruhoe
Mount Ngauruhoe

La descente n'est pas plus simple, en suivant la trainée à droite de la coulée de lave!
Mount NgauruhoeMount Ngauruhoe
Mount Ngauruhoe

Cratère au sommet
Mount NgauruhoeMount Ngauruhoe
Mount Ngauruhoe

Cratère au sommet
Tongariro Alpine CrossingTongariro Alpine Crossing
Tongariro Alpine Crossing

Blue and Emerald lakes
Tongariro Alpine CrossingTongariro Alpine Crossing
Tongariro Alpine Crossing

Le cratère rouge


Tot: 2.714s; Tpl: 0.047s; cc: 9; qc: 51; dbt: 0.0421s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.3mb