Bay of Plenty


Advertisement
New Zealand's flag
Oceania » New Zealand » North Island » Bay of Plenty » Mount Maunganui
November 30th 2016
Published: May 16th 2017
Edit Blog Post

Total Distance: 0 miles / 0 kmMouse: 0,0

On the Road


On continue le chemin vers Tauranga. Le guide indique que c'est une ville en pleine croissance qui a l'activité portuaire la plus importante de NZ et les jobs dans les champs se trouvent dans cette zone.
Le trajet d'environ 2h d'Auckland à Tauranga est très plaisant, on passe des prairies aux forêts tropicales en quelques minutes. La limitation de vitesse en NZ est de 100km/h mais on a déjà pas mal de sensations fortes en étant à 80km/h!
On décide de poser notre van (qui n'a toujours pas de petit nom) au pied du Mount Mauao, sur un parking qui longe le Coronation Park. Bilan de la première nuit en van au top: tant mieux car c'est parti pour durer! Il faut savoir que nous utilisons une application, "Campermate", qui nous indique tous les lieux où il nous est permit de dormir gratuitement (l'avantage d'avoir un van self-contained) à condition de ne pas rester au même endroit plus de 2 ou 3 nuits

. Du coup ça nous permets de découvrir les alentours. Ici, le soleil ne brille pas, il brûle. La crème hydratante est donc rapidement remplacée par la crème solaire de marque NZ:"Cancer Society", même si ça manque de glamour ça a le mérite de prévenir. Ne pas faire l'erreur de ne pas s'en appliquer s'il fait gris car l'heure d'après le soleil poike! Il règne ici une ambiance village vacances, ce qui n'est pas pour nous déplaire: les gens marchent pieds nu même au supermarché, après les cours, les enfants de l'école de surf courent sur la côte pour s'échauffer, les chants des oiseaux nous accompagnent à toute heure,.. Le Coronation Park nous a fait profité de 2 évènements: découvertes des cuisines à l'international et le marché du dimanche. Ambiance familiale garantie: les jeunes parents s'installent avec les bébés/enfants face au concert, tout le monde s'amuse, les enfants ne crient pas, la musique détend (jason mraz, ed sheeran, bob marley...), les stands sont supers jolis... Ca c'est le côté hyper sympa de la ville car le reste de Tauranga est très industriel, son centre-ville très petit est bien plus loin. Puis à un moment on s'est dit que ça serait bien d'y faire un tour pour s'inscrire aux agences d'interim et trouver du travail. Je passe de l'autre côté du bureau et AÏE ça pique. Les accueils sont plus froids que chaleureux en général pour en avoir fait un peu plus d'une douzaine. Puis d'un coup tout s'est enchainé: après nos visites du matin nous avons reçu notre IRD par mail, une agence d'interim appelle Christophe et nous envoie vers un contractor sur Te Puke pour travailler dans les champs de kiwis à Paengaroa.

Le contractor me propose le même taf et au même endroit pour commencer le lendemain matin à 7h45. En clair ça nous a pas pris 24h pour trouver un travail à 2 et je note que tous les autres employeurs ont pris la peine de nous répondre par mail à chaque candidature. Bon, je sais que vous vous imaginez la cueillette de kiwi, les cageots etc... NON.On a eu la besogne de devoir enrouler les lianes qui produiront les kiwis de l'année prochaine autour de fils raccordés à une poutre allant jusqu'à facile 6m de haut. Si vous ne savez pas à quoi ressemblent les champs de kiwis, allez sur internet, des images valent parfois mieux que des mots. Les autres backpackers ayant déjà travaillé dans des champs étaient dégoûtés, prêts à laisser cette opportunité d'emploi de 10 jours. On peut pas leur en vouloir: pour faire les choses bien, il faudrait mesurer 5m de haut et pas plus de 40 cm de large, ne pas avoir de vessie ni d'estomac. Bref, la journée ne finissait plus et nos cous, nos épaules et nos cuisses s'en souviendront! Alors la prochaine fois que vous achèterez des kiwis, mangez-les ne les laissez pas pourrir dans le frigo, pitié !

On a tellement été productif dans ces kiwis orchards, entre Paengaora et Te Puke, que notre contrat saisonnier s'est terminé en moins d'une semaine. On a eu notre première paye, yeah! 130$/jour pas mal du tout. Maintenant que c'est fait, on va quitter les lieux, peut-être que mes allergies me gâcheront moins la vie...


Additional photos below
Photos: 55, Displayed: 24


Advertisement



Tot: 1.492s; Tpl: 0.061s; cc: 12; qc: 55; dbt: 0.0302s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.4mb