Sydney & The Blue Mountains : les joyaux de New South Wales


Advertisement
Australia's flag
Oceania » Australia » New South Wales » Sydney
January 13th 2010
Published: January 16th 2010
Edit Blog Post

La côte est. Enfin m'y voilà, après deux mois de route. Ce ne sera pour moi qu'un aperçu, limité à Sydney. Mais je ne m'en plains pas, bien au contraire. Voyons donc ce que m'a réservé cette semaine passée en New South Wales, juste avant le départ pour la Tasmanie.

L'un des plus beaux ports du monde

La fin d'une journée d'été sur Sydney ; les ombres s'allongent, le thermomètre flirte encore avec les 25 degrés, tandis qu'une agréable brise se met à souffler depuis le nord. Parti au matin de Newtown, le quartier bohème à l'ouest de la ville, où j'ai passé quelques nuits bon marchés dans le lounge d'un backpacker, j'ai usé mes semelles à travers tout le centre ville. Depuis The Rocks, le "vieux" Sydney, dont les anciennes fabriques de briques rouges ont été transformées en restaurants ou en magasins, je gagne Circular Quays, un long front de mer en arc de cercle, bordée de bars et cafés chics. C'est ici que partent les ferries pour les quatre coins du port. Sur les quais, les touristes en bermuda se mêlent aux pendulaires en costume. Dans un coin, à l'ombre des arbres, un groupe d'aborigènes aux visages peints dansent au son d'un didjeridoo et d'un tam-tam. Les bancs sont pris d'assaut tant par les locaux que par les visiteurs, pour déguster une glace ou regarder le ballet des ferries. A l'extrémité des quais, la barrière bordant la promenade forme un long banc de pierre continu au dossier incliné comme celui d'une chaise-longue. Je me pose, le dos bien calé. Confortable. Sur la droite, l'oeil contemple la skyline du quartier financier, se découpant à contre-jour sous le soleil couchant. A gauche, la très esthétique silhouette blanche de l'Opera House se pare de teintes orangées. Devant moi, les non moins esthétiques robes de soirées et jupes moulantes défilent en direction de l'Opera. Derrière, le gigantesque Harbour Bridge se reflète dans les eaux du port, à peine troublées par le manège des ferries. Rien à dire, le port de Sydney en jette !

Difficile donc de contester à la cité sa réputation de plus beau port du monde. Si le centre ville alterne l’élégant et le franchement pourri, les quartiers cernant le port sont eux juste splendides. C'est que les citadins vouent ici un véritable culte à l'océan. Pas difficile de comprendre pourquoi lorsque l'on observe la multitude de baies et de bras de mer qui forment le port de Sydney. Au sud, entre Darling Harbour et Circular Quays, tout le front de mer est dédié à la récréation et aux plaisirs de la table. Les anciens entrepôts, chers aux dockers, ont été élégamment reconvertis en appartements de luxe, avec marina et restos branchés au bord de l'eau. Russel Crowe et Nicole Kidman auraient chacun un pied à terre dans le quartier. En face, de paisibles résidences parcourent les collines, entre deux zones boisées classées parc national, tandis qu'en contrebas, sur les rives, se succèdent les plages de sable blanc aux eaux tranquilles. Dans ce vaste port, les ferries côtoient les yachts de luxe, les voiliers de plaisance et de plus frêles esquifs. De temps à autre, un monumental paquebot traverse la baie pour apponter sur Circular Quay et y déverser un flot de passagers, en visite pour un jour ou deux.

A l'est, la côte, léchée par les eaux tempérées du Pacifique, dévoile également son lot de splendeurs. Une fois passés King Cross, le quartier chaud, et Paddington, aux collines embourgeoisées, on atteint l'océan, là où des chemins serpentent à travers de petites calanques, menant de plages en plages. Bondi Beach, un croissant de sable parfait baigné par des eaux cristallines, est la plus célèbre d'entre elles, et peut être même de toute l'Australie. L'endroit attire volontiers les egos surdimensionnés, cherchant reconnaissance et admiration dans le regard d'autrui. J'ai donc admiré, mais pour l'atmosphère, Manly au nord, ou Coogee au sud, sont plus intéressantes.

Escapade dans les Blue Mountains

Ola stop, arrêtez les machines ! On est tombé sur un petit bijou de parc national de plus. A deux heures à peine en train depuis Sydney, les Blue Mountains, classées au patrimoine mondial, forment d'impressionnants canyons couverts de végétation à perte de vue. Un vrai paradis pour les trekkeurs !

De Katoomba à Wentworth Falls, la région révèle de splendides panoramas. La plupart de ces petites localités ont été bâties au-dessus du canyon. De là, il est possible d'emprunter un vaste réseau de chemins descendant à pic dans la falaise, généralement taillés en escaliers dans le roc ou faits de passerelles de bois ou de métal. Le fabuleux National Pass est un sentier aménagé sur plusieurs km en plein milieu de la falaise. On progresse alors tantôt au milieu des eucalyptus, tantôt plaqué à la paroi, le long de ce balcon naturel qui offre des vues splendides sur la vallée en contrebas. Pour couronner le tout, et rafraîchir l'atmosphère, le chemin passe aussi au milieu de chutes d'eau dévalant les rochers sur des dizaines de mètres. Du grand spectacle.

Et lorsque arrive le soir, la température chute autour des 20 degrés. On enfile un pull ou on se réchauffe contre les braseros de la terrasse, un verre de vin à portée de main, en préparant une grillade et en échangeant infos et anecdotes de voyage avec les autres résidents. Simplicité et convivialité ; l'une des meilleures ambiances que j'ai connue en Australie.

Avec classe

Mon séjour à Sydney n'aurait pas été aussi réussi sans Peter et Janice, les amis australiens rencontrés en Mongolie, puis en Chine. Dès l'annonce de mon arrivée, j'ai été pris en charge pour une journée de tourisme assez splendide. Un cappuccino sur Darling Harbour, la visite de la réplique de l'Endeavour, le vaisseau de l'explorateur anglais James (T.) Cook, suivie d'un solide petit déjeuner – toujours en terrasse – dans The Rocks nous ont occupés durant la matinée. Puis, dégustation d'une petite Cascade, la bière de Tasmanie, sur les quais et exploration des plus belles plages et points de vue sur le port de Sydney. Le soir venu, retour en ville pour l'inauguration du festival, une sorte de Paléo en plein centre ville, avec ses stands de cuisines du monde et ses artistes venus d'Inde, d'Écosse ou du Brésil.

Après mon retour des Blue Mountains, nous avons remis ça. Une superbe journée qui s'est achevée en pic-nic nocturne sur Balmoral Beach, avec fish & chips et champagne. La grande classe. Thanks mates !


Additional photos below
Photos: 22, Displayed: 22


Advertisement



16th January 2010

Et un de plus ! Un post de plus de l'huile total.... Superbe. Pour être une grande ville, ça a l'air d'être bien beau, en tout cas ce que tu nous a montré. Et le parc, .... difficile à croire que pas loin de l'urbanisme aigu, il y ait des étendues pareilles... Autre question rien à voir : comment l'accent australien ??? :) Ca me rappelle mon examen oral d'anglais de fin d'écoles obligatoires ou le "Listening" était un type australien qui parlait, on avait rien compris ! ^^
1st February 2010

Ola Rosita ! Merci pour ton post et ton enthousiasme qui fait plaisir a lire. L'accent australien on s'y fait, pas de soucis. Maintenant faut que je me reforge l'oreille pour l'accent "kiwi", encore autre chose :s

Tot: 0.69s; Tpl: 0.088s; cc: 11; qc: 25; dbt: 0.0499s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 15; ; mem: 1.3mb