de l'île de Vancouver aux parcs de l'Utah


Advertisement
North America
November 14th 2019
Published: November 14th 2019
Edit Blog Post

L’ile de Vancouver est notre prochaine grande étape, Nous faisons la queue pour le ferry et sommes dirigé dans la mauvaise file, 4 à 5 heures d’attentes !! Becca folle de rage va au bureau des réclamations et la compagnie s’excuse pour l’erreur et nous offre la traversé ainsi que 80 Dollars à dépenser au resto du bateau, et ce n’est pas tout ! il nous offre également le retour depuis l’ile vers le continent !! cela valait le coup d’attendre !



Notre première étape est dans la vallée de Comox, nous campons en bord de mer - j’adore. Les filles se font des cabanes et jouent sur la plage de galets. Ici sur cette partie de l’ile les gens sont très relax et profite de la nature – nous faisons une journée vélos avec portes ouvertes des fermes, nous rencontrons des fermiers, maraichers et même des vignerons faisant du vin de mures et de miel (intéressant !)



Notre deuxième étape se fait à Campbel River une petite ville, à l’Est de l’ile en bord de mer. Nous y allons dans l’espoir de voir des baleines et orques. Après s’être installé dans le camping dans la forêt nous allons faire une petite balade en fin de journée pour se dégourdir les jambes. Il parait que la rivière à cette époque regorge de saumons ; lors de cette balade nous voyons énormément de saumons mais aussi 5 ours noirs ! qui viennent pour manger les poissons ; nous sommes comblés - le spectacle est magique.



Le lendemain nous sortons en bateau pour 4 heures afin de voir baleines et orques. 5 minutes après le départ 2 ailerons d’orques apparaissent, nous les suivons à distance, c’est une mère et son fils. Puis direction la pleine mer et nous verrons quelques baleines traversant ce large bras de mer. Enfin sur une ile protégée des lions de mer et des otaries. Becca et moi sommes très heureux de cette sortie, les filles apprécient.



Nous allons ensuite sur la côte Ouest côté pacifique, autre ambiance, le parc naturel est composé de foret de pluie qui tombe directement dans la mer avec des plages de sables gigantesques – les filles courent, font des roues, des cabanes avec les bois flottés. Elles apprennent beaucoup sur la mer au petit aquarium de Ucluhelet ou l’on peut toucher les animaux marins (étoiles de mers, oursins et anémones). Un habitant a collecté les déchets venant de la mer suite au tsunami japonais, c’est impressionnant tout ce qu’il a collectionné, les débris sont arrivées 9 mois après sur la plage canadienne; il a fait un petit musée dans la forêt avec comme symbolique une grande vague fabriquée avec les objets collectés.



Nous séjournons plusieurs jours dans un camping du bout du monde. De la mauvaise piste durant 15 kilomètres pour y accéder, mais au final l’endroit est magique nous avons le truck campeur posé devant les plages de rochers et les iles du parc national Rim au loin. Au programme balades, Yoga et Becca nous gâte, dans le truck nous avons un petit four – banana cake, cookies, brownies, crumbles, et aussi gratins et lasagnes…c’est le voyage gastronomique !





Nous passons ensuite par Victoria la principale ville de l’ile. Nous pédalons en ville et profitons des nombreuses pistes cyclables et des parcs : la ville est très agréable – grande et à la fois relax. Quelques bons cafés et un musée des insectes ou Marilou prend tous ce qui bougent sans peur.



Nous avons un peu d’appréhension à traverser la frontière vers les USA , en effet notre premier ESTA de 3 mois arrivent à terme le 20 octobre et nous avons besoin d’un nouveau ESTA de 3 mois afin profiter des USA jusqu’à fin novembre – après plusieurs heures d’attentes car les douaniers sont très peu nombreux et on l’art de nous faire attendre, nous passons la frontière avec nos 3 mois supplémentaires – l’aventure continue ! direction le sud par la côte pacifique.



Nous traçons et passons les villes de Seattle et Portland sans même s’y arrêter, les villes ne nous intéresse pas.



Comme nous passons près de l’atelier Alaskan, marque de notre camper, nous en profitons pour leur demander quelques conseils ; ils sont très sympas fabriquent entre 30 et 40 unités par an. Tous sont fait à la main – ils nous expliquent comment régler les vérins et nous donnent quelques petites pièces usée pour Bingo Monster.



Après la freeway ennuyeuse nous rejoignons la route 101, elle longe toute la côte ouest et arrivons à Newport. Le côté de la ville ou nous nous posons est très vivant et nous en profitons pour une sortie, vendredi soir, dans un bar avec musique, les gens sont hyper décontractés un peu hippies, c’est cool.



Le lendemain nous nous baladons à vélos et allons vers le port de pêche, un des plus grands des Etats Unis, des otaries se reposent sur les quais ; ensuite nous allons à l’aquarium qui possède quelques loutres, une belle volière et un beau tunnel ou nous pouvons admirer les raies et requins.



Les plages sont superbes, grandes avec sable fins, c’est propice aux balades, jeux et yoga.



Nous descendons vers le sud par la 101, le paysage est superbe, des vagues se fracassent sur les roches volcaniques et remontent tels des geysers par des cavités souterraines. Nous trouvons des Campings directement avec vue sur la mer, les couchers de soleils sont magnifiques et les filles adorent les marshmallows sur le feu.



Toujours sur la 101, nous passons par le parc national des Redwoods, ce sont des arbres immenses, plus de 115 mètres, c’est impressionnant ses arbres donnent une autre dimension aux belles forêts de la côte.



Nous nous mettons en marche pour Yosémite car la saison froide arrive petit à petit. Nous arrivons en Californie et notre première nuit se fera sur le parking d’un casino (pas le supermarché français !) un vrai casino en plus nous avons 10 dollars à jouer, c’est gratuit et sure.

Le lendemain, nous sommes bloqués à la station essence car celle-ci ne fonctionne pas car la région de San Francisco est touché par un shut down – coupure d’électricité afin de prévenir d’éventuels feux de forêts ! il nous reste un peu d’essence mais pas assez pour rejoindre la banlieue de San Francisco afin d’y découvrir la ville le lendemain ! que faire ? nous allons au supermarché voisin qui est dans le noir et faisons les courses avec nos lampes !! nous trouvons à quelques kilomètre de la ville un camping dans une forêt, Becca y réserve une nuit. Nous voilà parti mais personne ne peut nous dire combien de temps va durer la coupure, 2 heures, 2 jours, 3 jours…

Par chance nous nous rendons avant dans le centre des visiteurs de la forêt et un aimable jeune homme membre de la ferme piscicole (venu dans le centre des visiteurs pour sauver le poisson de l’aquarium), nous indique qu’à environ 10 miles une station essence est ouverte.

Nous y faisons le plein à ras bord ! faisons le plein de propane, faisons une croie de la visite de San Francisco dans cette ambiance et rejoignions un joli petit camping sur les hauteurs de la nappa vallée (plus grande vallée viticole de Californie).



Le lendemain nous passons des villes sans électricité, les feux tricolores sont éteints, quelques bouchons se forment ainsi que quelques accidents. Nous arrivons le soir heureux et soulagé en bordure du parc, loin de cette ambiance apocalyptique un peu exagérée de notre point de vue. Mais la région connait régulièrement d’énormes feux en cette saison – nous sommes passés par des villes entières toutes nouvellement reconstruites.



Yosemite National Parc, nous y sommes ! il fait beau et nous trouvons une place dans le premier camping après l’entrée du parc. Nous sommes quand même à 45 minutes de la vallée mythique. C’est impossible d’espérer une place de camping dans la vallée, les sites y sont réservés 6 mois à l’avance !



En arrivant, nous sommes tout de suite charmés par la forêt avec ses belles couleurs d’automne. Nous décidons avec grande joie d’y pédaler afin de commencer l’exploration, au bout de 5 minutes de vélos nous entendons des cris, que je pense être des chiens, qui sont en fait des coyotes, et que nous voyons ensuite dans la forêt. La balade est superbe, entre prairies, forêts et bords de rivière, et, bien sûr, encadrer par les superbes falaises de granites, ce qui rend le lieu caché, intime et magique.

Nous faisons la balade à pied de Miror Lake (sans eau ! en cette saison) ou normalement le Half Dome (superbe dôme de granite coupé en falaise abrupte) se reflète dans le lac.



Une autre falaise mythique fait partie de ce décor fantastique, c’est El Capitan un mur verticale de 900m – un mythe pour les grimpeurs de grandes voies – ils y passent la plupart 3 jours pour la gravir. La nuit les lampes frontales sont telles des étoiles sur la paroi.



Notre balade préférée sera celle des 2 cascades, pas très longue mais avec 1200 feet de dénivelé – bravos aux filles pour cet exploit. Lors de la montée un Bobcat (grand chat sauvage) nous fera son show à moins de 10m ! les 2 cascades sont impressionnantes malgré le manque d’eau, mais c’est l’ambiance de cette balade sur le granite avec des arbres magnifiques et un superbe soleil qui restera longtemps graver dans nos mémoires. N’est-ce pas la plus belle école du monde, que de faire ses devoirs au bord d’une rivière, au soleil, avec ses parents et les tamias et spermophiles ( nom français pour les petits rongeursl ), n’est-ce pas les filles ?



Nous reprenons les vélos et pique-niquons au bord de la rivière, regardant les biches et cerfs. Cette vallée est magique et superbe.



Mais il n’y a pas que la vallée dans le parc, Le Nord est lui aussi surprenant et sublime.

Tout d’abord, Le point de vue depuis Ostden Point, fabuleuse vue depuis le haut des montagnes vers la vallée, nous avons envie de partir en balade depuis ce point pour la rejoindre, mais cela n’est pas possible, il faut une longue journée de marche – trop pour les filles – qui crapahutent déjà très bien.

Puis Toluom meadow, une prairie d’altitude magnifique…

Ensuite Dog Lake, en passant par la vue depuis le sommet d’un petit mont, voir les photos car je vais encore dire que c’est sublime et magnifique !



Et le Sud !! nous nous baladons dans la forêt tôt le matin avec comme but les prairies d’altitudes. Il y a aussi les points de vue depuis le haut avec Glacier point et la petite grimpette sur un mont voisin – c’est splendide !



Et le Sud du Sud !!! Mariposa Groove une forêt magique, avec des séquoias, ces arbres sont fabuleux ils nous font sentir minuscule dans un monde de géants – nous trouvons en haut de la balade après quelques miles un autre monde avec de nombreux arbres dans une pairie magique digne des premiers Walt Disney.



Nous quittons le parc mais avons déjà envie d’y retourner au printemps prochain, qui c’est ?!



Après avoir fait le plein de courses, lessive et douches nous repartons voir plus de ces arbres magnifiques en nous dirigeant maintenant vers Séquoia et Kings Canyon National Parc. Surtout que la vallée californienne n’est pas vraiment accueillante, villes poussiéreuses et températures trop élevés.



Nous arrivons en fin de journée au premier camping du parc et par chance nous y trouvons un superbe site libre – nous y resterons 3 nuits en profitant des soirées fraiches avec un bon feu et en admirant le ciel.



Nous commençons par visiter Kings Canyon, encore un petit monde caché superbe, nous conduisons jusqu’au bout de la route et partons pour la journée en balade. Les chênes changent de couleurs, les falaises environnantes sont très belles mais un peu moins majestueuses que celles de Yosemite. Après notre pique-nique au bord de la rivière, nous décidons de continuer vers une cascade dans une vallée bien sauvage – après 2 miles Marilou se retrouve à 2-3 mètres d’un ours noir (de couleur brune) sur le chemin ! nous nous arrêtons et le laissons passer – il continu sa recherche de nourriture tranquillement avant l’hibernation. 15 secondes après, des marcheurs nous signalent qu’un petit rattle snake (serpent à sonnette) est sur le sentier ! effectivement le petit serpent est enroulé sur lui-même au milieu du chemin – nous passons sur le côté avec les filles dans les bras qui sont impressionnées.

Le reste de la balade est plus tranquille avec de beaux points de vue de rapides avant d’arriver à la belle cascade.



Pendant les balades avec les filles nous leur racontons des histoires, elles aussi nous racontent des histoires ; Raphaëlle invente des chansons ; Marilou travaille les tables de multiplications. Nous avons nos petites routines…



Ensuite nous profitons des géants des forêts, c’est vraiment impressionnant. Il y a le plus volumineux, le plus large, les jumeaux, ceux qui sont tombés…

Pour vous donner une idée : ils mesurent en hauteur : 3 baleines bleues et boivent 8 baignoires d’eau par jour !



Malgré la route de descente du parc superbe, nous sommes tristes de retrouver plus bas des paysages secs avec quelques chênes très résistants. Nous campons près d’un lac, selon la carte de Google, mais qui est quasi sec !



Pause technique dans la ville de Butterfield ou nous campons en banlieue de la ville dans une orangeraie avec piscine et préparons halloween qui approche. Nous allons dans une ferme commerciale le long de la freeway qui à l’origine faisaient des vergers d’orangers, citronniers ; blue berry, avocats, poires, pêches, cerises…puis ils ont développé un parc pour enfants avec labyrinthes dans un champs de maïs, tobogans géants, trampolines, fermes avec quelques animaux et des centaines de citrouilles pour la saison – les filles adorent !



Nous prenons une route scénique à travers un canyon pour rejoindre le lac Isabela, nous passons par le petit bourg de XXX très sympas mais quelques peu endormis ! et surtout il fait chaud. Nous traçons vers la vallée de la mort – l’endroit le plus chaud d’Amérique du nord : 58°c. Nous adorons camper dans ce désert au milieu de nulle part, les soirées sont très agréables, les étoiles présentes et la pollution lumineuse nulle ! les filles s’éclatent dans les dunes, nous visitons un beau petit canyon et admirons les couleurs des roches.



Nous avons chaud et souhaitons retrouver un peu de douceur – direction le parc de Zion, dans la province de l’Utah. Nous traversons Las Vegas sur la freeway à 6 voies sans nous arrêter et arrivons à Saint Georges pour y faire des provisions avant le parc. Nous trouvons un super spot dans une forêt national au nord de la ville et profitons de ce nouveau paysage de roches rouges et pinèdes – c’est superbe. Nous sommes déjà sous le charme de cette province. Il fait froid la nuit -10°C mais les journées sont très ensoleillées – nous apercevons les dindes sauvages et finissons nos préparatifs pour halloween et le parc – en espérant qu’il n’est pas trop tard dans la saison, pourvu que la neige ne vienne pas ! les filles profitent d’une petite fête sur le thème d’halloween dans un parc de la ville et jouent avec les petits monstres du quartier.



Fin octobre, nous arrivons à Zion, la saison touristique est maintenant tranquille, nous en profitons pour réserver dans le camping du parc national et poser bingo monster pendant 3 nuits avec électricité ! et y faire halloween. De plus, pour se déplacer dans le canyon il y a un super service de bus, parfait !

Il fait froid les nuits et mettons pour la première fois le chauffage – le matin les fenêtres sont glacées mais le reste de la journée un beau soleil nous accompagne pour la visite du parc. Nous nous baladons, marchons au bout du canyon – les couleurs roses, ocres, rouges sont magnifiques, les falaises impressionnantes avec des arches. Au milieu en bas, la rivière avec les arbres aux couleurs d’automne avec de nombreux cerfs et biches, même sur notre site de camping ! le must c’est la montée du canyon en bus et la descente avec les vélos – pas de voitures, le canyon pour nous ! nous y faisons beaucoup de photos, vraiment un très beau lieu. La formation du canyon fait partie de l’élévation du plateau du Colorado, qui était à l’origine un lac, puis l’érosion à fait son travail pour nous livrer ce lieu. Ce plateau est gigantesque il compte également le parc national de Bryce, celui de Capitol Reef, Canyonland, Arches et le bien connu : Grand Canyon.



Direction Bryce canyon, la route entre les 2 parcs est sublime, nous passons un tunnel de 1 mile creusé dans la montagne rouge et arrivons à un point de vue époustouflant sur le canyon de Zion.





bises à tous, vous nous manquez.


Additional photos below
Photos: 40, Displayed: 33


Advertisement



Tot: 1.18s; Tpl: 0.059s; cc: 13; qc: 74; dbt: 0.0383s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.5mb