jour 26 chasse a l' ours ! 135 kms


Advertisement
Published: July 7th 2014
Edit Blog Post

Je ne l' avais pas mentionné hier, mais depuis 2 jours, j' ai le bas du dos bloqué. je pense avoir pris un bon coup de froid. Hier j' étais aux cachets, et la journée c' est passée comme ci comme ca. Ce matin j' ai eu du mal lacer mes chaussures. Je suis allé prendre mon breackfast, a chaque pas c' était des aiguilles qui me rendraient dans le dos. Vu la pluie, qui tombait a sceau, je me suis recouché, le dos bien au chaud, plus un cachet, et j' ai regardé la finale de Wimbledon. Pour les mauvaises langues qui penseraient que c' est de la vieillerie, bien plus jeune j' avais déjà ce genre de probleme. La vieillerie se situe ailleurs. (lol)

Je ne vais quand même pas passé la journée au lit, le temps semble se levé, je décide de retourner, a Telegraph Cove. Merci les sieges chauffants. je le met a fond, je transpire, mais que ca soulage. Une heure de route, a petite vitesse. je suis seul sur la route, a mon arrivée, il fait presque beau, et il y a un peu de luminosité, mes photos seront meilleures.

Je fais, ou plus exactement je fini le tour du village, que je n' avais pas fait avant hier, a cause de la pluie. les maisons colorées sont jolies. Mon dos va nettement mieux. J' hésite, a prendre une excursion pour aller voir, les orques. C' est 3 heures de bateau, je vois de l' écume sur la mer, au loin les bateaux ont l' air de se faire brassés. Sagement je renonce, en faite j' ai peur d' en baver. (pour être poli)

C' est assez tôt, 13h30, le thermometre est 20, et il n' y a qu' une route. Je sais qu' a ma droite l' océan n ' est pas tres loin, je m' engage sur plusieurs chemins, ils sont tous tres tranquilles, je suis dans un coin a forte concentration d' ours, je me tiens prêt a flasher. Rien. Et a chaque foi je fini sur une barriere.

Un panneau Bear Ceek, la j' ai mes chances. Le panneau aurait, été mieux avec Indians creek, je débouche dans un camp de vacances Premiere Nation. Je fais quand même un photo d' un beau totem, et je me sauve.

Je garde un chemin parallele a la route principale, elle est non goudronnée mais tout a fait praticable, tranquille, dans la forêt, excellente pour une vie d' ours. Je fais environ 35 kms, et bien rien. J' ai confirmation qu' ils ne sont pas loin, il y a des cartes de visite partout, je vois les traces de leurs passages dans l' herbe. La seule bestiole que j' ai vu c' est avec les jumelles, et je n' ai pas eu le temps, de confirmer, ours ou chevreuil.

Conclusion chou blanc sur toute la ligne, je rentre a l' hôtel prendre un cachet. Heureusement que je ne suis pas parti en bateau. Je m' allonge, il y a le tour de France a la tv en anglais, je m' endors un peu, et maintenant il semble que je sois sur la bonne voie.

La semaine prochaine c' est l' aventure, je risque d' avoir des journées de plus 1000kms. Pour ceux qui suivent, sur la carte, je vais être au nord de la Colombie Britanic en direction de l' Alaska. Dans la région de Watson Lake. Je n' ai pas repéré d' hotel. La seule confirmation que j' ai, il y a de l' essence. J' ai un duvet dans le coffre, je vais garnir la glaciere, et vogue la galere. Entre Port Hardy, ou je suis et Anchorage Alaska, la prochaine ville digne de ce nom, il n' y a que 3017 kms. Pour vous faire une idée Paris-Moscou 2828 kms. Et entre ce n' est pas inhabité.

Demain est la journée qui a le plus motivée le plus ce voyage. La traversée Port Hardy-Prince Rupert

En conclusion je ne vous dis pas a demain si vous le voulez bien, mais au plus tôt, en fonction de la technologie. Ne m' oubliez pas. MERCI..


Additional photos below
Photos: 16, Displayed: 16


Advertisement



Tot: 2.045s; Tpl: 0.058s; cc: 10; qc: 30; dbt: 0.0162s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 3; ; mem: 1.3mb