Ehhhh... Ich spreche kein deutsch


Advertisement
Germany's flag
Europe » Germany » Berlin » Berlin
May 4th 2009
Published: May 4th 2009
Edit Blog Post

Pub CrawlPub CrawlPub Crawl

Un panneau qui attire toujours, peu importe la ville, son lot de voyageurs.
Guten Tag! Comme je l'ai mentionné la semaine dernière, je suis allée passer la fin de semaine à Berlin pour finalement voir une petite partie de l'Allemagne, pays que je voulais visiter depuis longtemps. Ça m'a juste donné le goût d'y retourner et d'aller dans plus qu'une ville. Quelqu'un veut m'accompagner?

Je suis donc partie vendredi matin très tôt pour Liverpool où j'ai fait un petit tata (comme d'habitude) à la statue de John Lennon à l'aéroport (on est rendus des buddies... au nombre de fois que je suis passée par là). Après environ 1h30 de vol, je suis arrivée (yééééé!) à Berlin vers 17h et mon périple vers mon auberge a commencé. Je dois dire, avec fierté (hehe) que je ne me suis pas perdue du tout (il y a de l'espoir). En plus, tout était écrit en allemand partout (logique, vous me direz) et mes leçons avec Mike se sont pas mal limitées à « Bonjour, merci, aurevoir ». Ohhhh mais j'adore l'allemand, c'est tellement beau. Je ne comprends pas les gens qui disent que ça sonne rough. Dans le métro, il y a avait un écran qui donnait le nom des stations et une voix les disait en même
Le Canada à BerlinLe Canada à BerlinLe Canada à Berlin

Moi avec Lindsay, Lauren, Heather, Alice, Lena et Valerie.
temps et j'aimait tellement ça! Je riais toute seule (c'est chronique chez moi) en essayant de comprendre comment il pouvait dire des mots qui sonnait tellement différent de ce qui était écrit... mais bon, off topic. Quand je suis arrivée à l'auberge, on m'a dit qu'il y avait un pub crawl d'organisé pour le soir même. J'ai suivi le mouvement et j'ai rencontré 6 autres Canadiennes avec qui j'ai bu de la bière allemande (beehh caca, j'aime mieux le cidre anglais). J'ai aussi jasé avec 2 Anglais qui venaient de Londres et ils ont bien ri (pas de moi évidemment, mais avec moi) quand je leur ai dit que j'habitais à Blackpool. Sérieux, quand les gens me le demandent, je pars à rire par habitude avant de le dire. En même temps, en ville, le ton était un peu moins aux réjouissances puisque c'était le 1er mai (MayDay ou Fête du Travail). Je n'ai pas bien compris pourquoi, mais chaque année, il y a du grabuge et c'est en gros, les extrêmes gauche contre les extrêmes droite (néo-nazis) qui s'ostinent. Cette année, ça a fessé pas mal et il y a eu près de 300 arrestations en plus de plusieurs
MétroMétroMétro

La station où je devais descendre. Tout est en allemand :) Ma-la-de.
blessés, civils et policiers. Je pense aussi que ça a quelque chose à voir avec l'anniversaire du suicide d'Hitler (le 30 avril). Les organisateurs nous avaient averti avant de partir en ville pour le pub crawl, mais je n'ai heureusement rien vu des violences. C'était vraiment une belle soirée et j'ai bien aimé l'attitude générale des Allemands (ahhh calmes, ils savent vivre eux - pas comme leurs voisins à l'Ouest... je nomme personne).

Le lendemain matin, j'ai participé au Free Tour organisé par l'auberge. Le guide du tour était un Américain du nom de Jared qui était hyperactif et méga trop intéressant. Il connaissait TOUT de Berlin et voulait TOUT nous dire, donc le tour qui devait durer 3h30 a finalement duré genre 5 heures. C'est pas moi qui vais me plaindre certain. Il connaissait tellement d'histoires et les racontait super bien. Il y en a plein que je connaissais déjà (ahh cours d'histoire du 20e siècle de secondaire 5). Il était, en fait, une version 25 ans plus jeune de Jean Lachance. Les malheureux d'entre vous qui n'avez pas eu Jean Lachance ne pourront pas comprendre l'allusion mais laissez-moi vous dire simplement : il torchait! Nous avons commencé
Pariser PlatzPariser PlatzPariser Platz

Et la Tour de Brandebourg.
à Pariser Platz par la Porte de Brandebourg qui a été construite durant la 2e partie du 18e siècle pour le Kaiser (seule personne autorisée à passer en-dessous jusqu'à temps qu'il n'y ait plus de kaisers en Allemagne) dont la statue au sommet a été volée par les Français pendant la guerre (ils l'ont mis au Louvre) pour être remise aux Allemands plusieurs années plus tard. La Porte s'est retrouvée dans le No Man's Land entre les parties est et ouest pendant l'époque du Mur et a été réutilisée dès 1989, quand le Mur est tombé. Juste en face, il y avait l'hôtel Adlon, célèbre à cause de l'incident Michael Jackson où il a brandi son bébé par-dessus la barrière du balcon pour les photographes il y a quelques années (bravo champion). Nous avons ensuite vu le Reichstag, véritable joyau de Berlin. J'en ai eu des frissons de penser à tout ce qui est arrivé à cet endroit, que ce fut l'annonce de la fin de la monarchie et l'annonce de la République en 1918, la manipulation de Hindenburg qui a finalement nommé (sous pression) Hitler chancelier de la République, l'incendie de 1933 qui permit au nazis de prendre plus
Hôtel AdlonHôtel AdlonHôtel Adlon

Ahh ce Michael, quel joyeux personnage.
de pouvoir en accusant les communistes d'être les coupables, etc. Ensuite, nous avons marché jusqu'à un stationnement... qui se trouvait 15 mètres au-dessus du Bunker de Hitler, aujourd'hui rempli de roches et terre. La ville pense un jour le rouvrir, mais il semble qu'il soit trop tôt pour y penser aujourd'hui. J'ai aussi pu voir le Mémorial au Juifs assassinés d'Europe, inauguré en 2005. C'est vraiment impressionnant parce que l'artiste n'a pas dit ce que ça devait représenter exactement, mais je trouve que ça ressemblait à un cimetière. Nous avons ensuite vu les Quartiers Généraux des SS et le Checkpoint Charlie qui était l'endroit où on devait aller pour traverser le Mur. Wow... le Mur de Berlin. Ce n'est pas immense du tout, il fait, je ne sais pas, 2 mètres de haut, mais c'est tellement une pièce marquante de l'histoire qu'on ne peut faire autrement que de s'arrêter et être impressionné.

Pour la 2e partie du Tour, Jared nous a emmené à la Bebelplatz où il y a un monument en mémoire des livres qui ont été brûlés par les nazis (horreur! Brûler des livres!) au milieu des années 1930. C'est en face de la Humboldt-Universität (c'est là
Reichstag de côtéReichstag de côtéReichstag de côté

Avec les drapeaux allemands volant fièrement!
qu'ils ont pris les livres) qui est une université très réputée de par le monde. De là, nous avons marché jusqu'à la Gendarmenmarkt qui est un des endroits les plus beaux de Berlin. Il y a 2 cathédrales qui se font face (une française et une allemande) et qui entourent le Konzerthaus (salle de concert). Le Tour s'est terminé là et j'ai continué à explorer les lieux par moi-même. J'adore Berlin. Je pourrais déménager là n'importe quand. Faudrait juste que je règle le mini-problème qu'est la langue. Une vétille, vraiment haha. En soirée, je me suis fait un ami allemand dans un dépanneur. Le caissier avait l'air de trouver que je semblais perdue (j'essayais de lire les étiquettes en allemand) et il s'est mis à me parler. Devant mon air paniqué (« Ahh I'm sorry I don't speak German!), il m'a parlé en anglais (les Allemands sont hot) et il n'arrivait pas à croire que je voyageais toute seule. Haha je semblais être l'héroïne de la soirée.

Dimanche, je suis retournée profiter du soleil à Pariser Platz et j'ai aperçu la plus belle vision (non quand même pas haha) : un drapeau du Québec. Au sommet d'un édifice voisin de
Reichstag de devantReichstag de devantReichstag de devant

C'est très solennel comme édifice.
la Porte de Brandebourg, le fleurdelisé volait haut et fier (awwww). Je suis vraiment restée bête... et je me suis dit que ce devait être un consulat quelconque. Il faut dire que l'ambassade française était à quelques mètres donc ce ne serait pas surprenant. J'ai ensuite enclenché l'étape « retour à lovely Blackpool ». J'ai regagné ma maison vers 22h et j'étais brûlée. Dans les 2 sens du terme! J'ai pogné un bon coup de soleil (qui eut crû qu'il ferait siiii beau à Berlin) et, bien sûr, j'étais très fatiguée. Une chance que je suis en congé aujourd'hui : Fête du Travail anglaise oblige.

Bon, c'est tout pour moi! Je m'en vais magasiner avec sexy Jules. On va aller s'extasier sur des souliers :P

xxxxxxxxxx


Additional photos below
Photos: 18, Displayed: 18


Advertisement

CoucouCoucou
Coucou

Ma grosse face devant le Reichstag :P
CicatricesCicatrices
Cicatrices

Ce sont les traces pour souligner où passait le Mur jadis.
Mémorial aux JuifsMémorial aux Juifs
Mémorial aux Juifs

C'est un peu bizarre je trouve, mais le message passe.
Bunker de HitlerBunker de Hitler
Bunker de Hitler

À quelques mètres près.
Mur de BerlinMur de Berlin
Mur de Berlin

1961-1989
GendarmenmarktGendarmenmarkt
Gendarmenmarkt

Moi devant la Konzerthaus... coup de soleil. Bobo.
Huh?!Huh?!
Huh?!

Regardez la dernière ligne : un des mots a genre 45 lettres haha.
Monument pour les livres brûlésMonument pour les livres brûlés
Monument pour les livres brûlés

Juste en face de l'université. Je ne sais pas si vous pouvez voir les tablettes vides au travers de la vitre.
Je suis d'accordJe suis d'accord
Je suis d'accord

Ça dit quelque comme : "Quand on en vient au point de brûler des livres, brûler des hommes est l'étape suivante". Je suis pas trop sûre de ma traduction, mais c'était plus ou moins le message.
MuséeMusée
Musée

Semblerait-il que Hitler aurait prononcé plusieurs discours à cet endroit.
Berliner DomBerliner Dom
Berliner Dom

Une très jolie cathédrale.


Tot: 1.37s; Tpl: 0.066s; cc: 10; qc: 48; dbt: 0.0384s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 3; ; mem: 1.4mb