Corte, piège, randonnées et dégustation de vins.


Advertisement
France's flag
Europe » France » Corsica » Corte
October 8th 2017
Published: October 8th 2017
Edit Blog Post

Décidément, le karma semble bien confus sur la direction à prendre à ce stade-ci du voyage. On arrive à Corte et surprise, l'appart est en plein milieu de la vieille ville. On est littéralement à l'ombre de la citadelle. La localisation de l'appart est juste malade. Et en plus, un appart vraiment bien. Assez grand, avec un petit cocron pour installer le lit de Romy. On ne peut pas demander mieux. Je retourne à la voiture et hop, sorti de nulle part, je tombe sur un souvenir du Japon (mutatis mutandis): une entorse! Eh oui, je suis tombé dans un piège probablement tendu par le Front de libération nationale Corse ou peut-être même Daech (je suis d'ailleurs surpris que personne n'ait revendiqué cet attentat, couronné de succès). Me voilà donc étendu au milieu de la route, hurlant de douleur avec une clémentine qui pousse sur ma cheville.



Le plan de la journée était d'aller faire une randonnée de 2-3 kilomètres, autour de la ville. C'est un peu pénible, mais je m'en sors. Le plan du lendemain, petite randonnée de 7 kilomètres à la cascade des anglais. Geneviève est inquiète pour ma cheville. Je lui dit de ne pas s'en faire. Je me trempe le pied dans un sceau d'eau glacée 30 minutes, je me prends 5-6 demerol, et je déclare candidement à Geneviève que non seulement je n'ai pas mal à la cheville, je ne sens même plus mon pied! On part!



La randonné se passe relativement bien. Je commence à peine à sentir mon pied quand on arrive à ladite cascade. Et hop, une petite saucette dans la cascade. L'eau est bien fraîche. Au retour, par contre, je commence à avoir des doutes. Est-ce que Geneviève m'écoutait quand je lui ai dit que j'avais une entorse? Ou peut-être veut-elle se venger d'avoir perdu le concours de lancer du galet... quoi qu'il en soit, elle décide que le retour de la randonnée se fait au galop!! En partant, je m'était posé la question à savoir si 6 démérols, c'était pas un peu un overkill. Finalement, c'était limite suffisant.



Le lendemain, Geneviève veut faire une autre randonnée pour aller voir le lac Nino. Il me reste en masse de démérols, heureusement. Le matin du départ, je regarde un peu le guide pour voir ce qui m'attend. 1:30 de voiture. 7 à 8 heures de randonnée. Je lève le doigt. Je suggère que c'est peut-être un peu intense. Geneviève me regarde avec un air de dédain. Je négocie solidement. On en vient à un accord. Randonnée de 5 à 6 heures seulement, vers les gorges de Tavignano. #theartofthedeal. Si Terry Fox pouvait traverser le Canada sur une jambe et demi, je devrais survivre à 15 kilomètre.



Petit rappel. Depuis le début des vacances, on a eu une demi-journée de pluie. Sinon, c'est ensoleillé avec des températures au-dessus de 20 degrés tous les jours. Donc. On commence la randonnée. Après environ 300 mètres (sur 15 kilomètres), Geneviève déclare: "Ouf. Il fait chaud". La, elle enlève sa veste de laine. Et elle enlève un autre chandail à manche longues, pour ne conserver qu'un seul chandail... 3 épaisseurs!!! Il doit faire 25!!! Et évidemment, c'est le sherpa de service qui trimbale tout ça pour les 14,7 km restants....



Le plan est évidemment de s'arrêter manger à mi-chemin, une fois rendu à la passerelle. We were so close. Environ 10 minutes avant d'arriver, Romy nous fait comprendre assez clairement que si on continue, c'est aux risques et périls de nos tympans et de notre santé mentale. Pause lunch absolument non bucolique et on repart. Rendu aux gorges, petite baignade (l'eau est pas mal plus froide que la cascade des anglais...) et on lance des roches dans l'eau avec Romy. Au retour, agréable surprise, Geneviève est magnanime: pas de galop!



Pour notre dernière journée à Corte, on demande à notre hôte si on peut quitter plus tard (le Check out était a 10:00). Pas de problème, on quitte quand on veut! On a donc le temps d'aller visiter la Citadelle et d'aller goûter des vins corses à La Vieille Cave!



Bon, la visite de la citadelle est jointe au musée. Avec un enfant de 18 mois, les musées, on fait ça un peu plus vite. Surtout que Genevieve à décidé de se coucher par terre avec Romy, en plein milieu de l'une des salles #nimportequoi. Ceci dit, ils ont quand même eu la gentillesse d'inclure toute une section du musée spécialement dédiée aux enfants. C'est franchement surprenant et surtout très intéressant. La citadelle, ben c'est une citadelle. C'est pas mal tout ce qu'il y a à dire. C'est correct, mais on fait le tour assez vite. Ensuite, direction Vieille cave! Mais avant, Geneviève et Romy ont faim. On arrête dîner. Comme toujours en Corse, les dîners sont long. Je finis par payer, je pars à courir vers la Vieille cave. On arrive, le proprio est occupé avec d'autres clients. Geneviève me regarde et me dit: Romy est en train de s'endormir dans le porte-bébé. Ce serait le moment de partir si on veut qu'elle fasse sa sieste dans l'auto. Je regarder la cave, les bouteilles de vin, je verse une larme et me résigne. #coeurbrisé Ainsi donc, départ vers Bastia et la fin de notre voyage.



Plus de nouvelles bientôt.



Denis, Geneviève et Romy



PS: En voulant regarder de l'autre côté d'un muret, je me suis penché par-dessus et... catastrophe, mes lunettes tombent en bas... dans un amas de matériaux de constructions à travers lesquels poussent des plantes, 15 pieds plus bas. Bien évidemment, je ne peux pas les laisser la. Je trouve un endroit pour descendre, fait le funambule sur une poutre plus ou moins stable et après 5 minutes de recherches, sur le bord d'abandonner, VICTOIRE.

PS2: semble-t-il que la Corse vit présentement une période de de sécheresse. Plus de 6 mois sans pluie. Les cours d'eau son donc excessivement bas. Et parfois même, complètement asséchés.

PS3: un des plats typiques de Corse, c'est le veau aux olives. Et Romy ADORE les olives. Alors bien évidemment, comme moi, j'aime ma fille, je lui donne TOUTES mes olives, en me disant que si un si petit geste peut la rendre heureuse, je me priverai un peu et c'est pas la fin du monde. De son côté, Geneviève tente plutôt de cacher les olives pour pouvoir les manger avant que Romy ne les voit. En t-k...

PS4: il y a une naine qui a pris Romy en photo. Ça faisait drôle. C'est comme si les rôles étaient inversés...

PS5: Romy continue de lier d'amitié avec la fauna locale. Après l'âne et le mouton, c'est au tour des chats errants autour de l'appart. Et Geneviève qui l'encourage en lui achetant des gâteries pour chats... que les chiens semblent aussi aimer... misère.

PS6: Geneviève a oublié ses lunettes au café un matin. On est retourné 15 minutes plus tard et personne ne les avait vues. Elles se sont volatilisées.. j'ai donc dit à Geneviève que c'est que c'est l'avantage d'avoir des lunettes laides... personne ne te les vole!

PS7: on est allé à l'information touristique de Corte pour avoir un peu d'infos sur les randonnées à faire. La PIRE info touristique ever. On arrive. J'établis un contact visuel avec la fille, qui fait juste chialer avec sa collègue. Elle m'ignore complètement. 5 minutes plus tard, d'autres gens arrivent. On est rendu 6 quand elle décide finalement de se lever en soupirant pour demander si on a besoin d'aide. Et c'était bien tant pis pour ceux qui en auraient eu besoin. Top 3 de ses réponses connes, le tout en moins de 5 minutes. 1) non, il n'y a aucune randonnée à faire autour de Corte 2) à une dame dont le français n'est pas la langue première: "non, je ne peux pas appeler pour vous. Allez sur internet!" 3) à ma demande pour une carte de randonnée autour de Corte: "vous voulez la carte? C'est 2 Euros!" (Il y avait même une affiche interdisant aux gens de prendre en photo une carte au mur indiquant des randonnées autour de Corte.)

PS8: Geneviève fait dire que le concours de lancer du galet n'est pas terminé. Le concours n'est certes pas terminé mais l'issue est clairement scellée! Aléa jacta est.


Additional photos below
Photos: 10, Displayed: 10


Advertisement



Tot: 2.396s; Tpl: 0.092s; cc: 9; qc: 52; dbt: 0.0373s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb