Sofia / София, Bulgaria (ou Quand le Non est un Oui)


Advertisement
Bulgaria's flag
Europe » Bulgaria » Sofia City » Sofia
July 13th 2014
Published: July 15th 2014
Edit Blog Post

14 juillet 2014



... Je sort de l'avion de Turkish Airlines en prenant bien soin de remercier l'agent de bord aux grands yeux qui m'a gentiement change de place durant le trajet Montreal/Istanbul.

C'est mon escale ca Istanbul.

Il est 16h00 a l'atterrissage ici alors qu'a Montreal, il est presque l'heure de dejeuner.

Sans surprise, je n'ai pas tres bien dormi. Mais je suis probablement plus repose que si l'agent de bord aux grands yeux m'avait laisse a mon banc initial. Vous voyez, j'avoisinais une jeune pleurnicharde qui s'etait probablement gavee de sucreries avant le depart de YUL.

Quelques coups de coude et grimaces furent suffisant pour me convaincre de faire la grande demande aux grands yeux de la Turkish Airlines.

C'est ainsi que je me suis retrouve colle au hublot, jambes allongees et pantoufles aux pieds, avec un double de couvertures et des oreillers pour deux.

...

L'aeroport d'Istanbul est populeuse.

Des voyageurs de tous les continents y font escales: " where east meets west".

J'ai rarement vu une mixite culturelle aussi marquante qu'ici.

Il y a des longues toges et barbes d'Arabie et des hommes d'affaires nippon en veston sur mesure.

Et puis il y a des bruyantes familles d'hindous et des africains drappes d'aveuglantes tapisseries criardes.

D'un cote, des maliens s'enfilent des bieres blondes en parlant foot... et de l'autre, des kazakhs s'achetent sechement des cartons de Marlboro dans un hors taxes.

Il y a la un moustachu qui se fait photographier, bras croises, devant le "Victoria's Secret".



Je passe donc mes quelques heures d'escale turque a observer les gens et a essayer de deviner leur Pays d'origine.



C'est a 20h00 que je prend finalement ma place dans le Boeing 737 qui me menera a Sofia, capitale de la meconnue Bulgarie.

Je ne comprend rien de ce qui se dit dans l'avion.

L'hotesse de l'air et moi communiquons par des phrases d'un seul mot:

Elle: "Drink?"

Moi: "Coffee"

(sourire)

Moi: "Milk"

Elle: "Sugar?"

Moi: "No"

(pas sourire)



Je prend ensuite une gorgee de mon cafe... alors que l'hotesse me surprend avec une phrase plus complexe:

"Close table".

Oh! Mais c'est que c'est deja l'heure de l'atterrissage: la Bulgarie est le Pays voisin de la Turquie vous savez.

Moi: "Ok. Close table"

(Cale Cafe)

...

Je debarque au tout petit aeroport de Sofia et j'echange rapidement quelques euro ( garde d'un ancien voyage) contre des Lev. Faudra m'habituer au taux de change: 1$ canadien = 1.33 Lev (BGN).

Je ne savais pas mais je partageais l'avion avec l'equipe nationale feminine de volleyball bulgare qui revient d'un tournois important ou elle a rafle tous les honneurs.

Je me doutais bien aussi que les 20 filles de 6pieds8 dans l'avion n'etait pas la norme chez le sexe feminin en Bulgarie



Les cameras et journalistes sont la a ma sortie des douanes.

Je leur souri.

Ils applaudissent et m'acclament.

Je les salue comme un astronaute qui sort d'un astronef.

On m'ignore.

Derriere moi, les 20 bulgares effilees apparaissent et me volent mon moment.

Bon.

Voila donc comment j'ai appris que je partageais mon trajet Istanbul/Sofia avec des championnes.

...

J'embarque dans le bus en direction du centre-ville de Sofia.

Personne ne m'a encore parle.

Il est 21h20.

C'est le calme plat au depart de l'aeroport.

Des gros bloc appartements de l'ere communiste sont plante ici et la le long de la route silencieuse.

Il y a peu d'eclairage dans les rues.

Les quelques passagers de l'autocar sont au neutre, a part le vieil homme dos au chauffeur qui converse seul en bulgare avec une femme muette au regard vaguement perdu.



On approche du centre-ville (semble-t-il) et je debarque a un Starbuck Cafe inoccupe.

La temperature ici ne differe pas beaucoup de celle de Montreal au mois de juillet.

L'air est frais. Les montagnes ne sont pas loin.

Je traine mon packsack dans les rues quasi desertes de Sofia pour au moins un 30 minutes de marche... avant de trouver mon guesthouse choisi presqu'au hasard dans mon Lonely Planet.

La porte metallique grincante de l'auberge est inapparente dans la noirceur.



Je la trouve finalement, juste la, a cote d'un bar casino louche dans un rond point quadrille par les rails d'un tramway d'une autre epoque.



Sonnette electrique.

On m'ouvre.

Voila.

J'atteint donc la salle commune de l'auberge, la ou des dizaines de voyageurs font connaissance en buvant de la biere tcheque.

Check in.



Et c'est ainsi que je me suis retrouve au coeur de la capitale bulgare, combattant un decalage horaire evident.

Il est 23h00 ici, et mon corps se croit en debut d'apres-midi.



Pour me reajuster, j'irai sur une terrasse vide me faire servir une pinte de biere a 3 Lev (2.10$can) par Sophie.

Sophie qui demeure a Sofia.

On discute.

Mes plans des prochains jours se dessinent tranquilement.



Et ca n'inclus pas Sophie.

Sophie qui demeurera a Sofia.



Notes a Moi-Meme:

1- On vend de la biere au McDonald de Sofia

2- Je ne comprend rien de rien a l'alphabet cyrillique bulgare.





15 juillet

Je suis le dernier a me lever de mon lit de bois dans le dortoir a 8 places de la Hostel Mostel. Assomme par la biere, j'ai dormi comme un gamin.

Je descend a la salle commune et avale rapidement quelques gaufres, olives et fromage feta.

Je me fraye ensuite un chemin dans la horde de backpackers heteroclite et me lance tete premiere dans la ville bulgare.



La populace est peu souriante dans les rues a prime abord. Mais des qu'on lui pose une question, elle est prete a vous aider... du mieux qu'elle peut du moins. Ouaip. Faible est le pourcentage de bilingues bulgare/anglais ici.

"Da" qu'on me dit et redit.

"Da" en secouant la tete de gauche a droite comme le "non" d'un enfant mecontent.

Bon.

Il me faudra m'adapter car ici, le signe de tete comme un "non" est un signe de tete qui veut dire "oui".



Moi: "Go toilet?"

Femme du cafe: "Da" en me le refusant d'un mouvement de tete bien assure.

Moi: "Eeee"

(Confusion)

J'hesite.

Moi: "je ... i'm... eeee"

Femme du cafe: "Da" en faisant des cercles avec sa face comme incertaine maintenant dans son mouvement de tete.

C'est ainsi que j'ai compris le principe: "Da" veut dire oui... et tant pis pour le mouvement de tete.



Je me promene donc au hasard dans le coeur de Sofia comme j'aime tant le faire dans les villes partout ou les voyages me menent.



Il y a des marchands de legumes rides qui m'ignorent, et puis des peintres catholiques qui s'aureolent a mon passage aussi.

Je passe des rues commerciales chics aux ruelles delabrees, et puis des cafe-bars aux eglises orthodoxes gonflees comme des baudruches. J'y retrouve des pretres en toge, tout de noir vetu, avec leur sombre barbe qui tire leur visage vers le bas. Bon. Les pretres, je les retrouve dans les eglises... je veux dire que je ne les retrouve pas dans les cafe-bars vous savez. Bon. Vous m'avez certainement compris.



Je me retrouve aussi devant l'impressionnante cathedrale Alexandre Nevsky... ecouteurs aux oreilles... a fredonner du Alex Nevski a la brunante. Agreable paradoxe, n'est-ce pas?

...

C'est une rencontre fortuite dans une agence de trekking qui m'aidera a ecrire la suite des choses.

En effet, me voila qui embarque dans un trip de trekking pour les prochains jours, accompagne d'un couple belge qui part en montagnes demain, dans les environs du monastere de Rila.

Trekking.

Comme je l'esperais.

Depart demain a 7h30AM



A suivre....



Note a Moi-Meme:

Ne pas tomber dans le piege et assouvir mon desir de posseder un gros chapeau de pouelle russe.



Etienne X

Advertisement



19th August 2014

София
The Cyrillic for Sofia is "София" instead of "Софиа"
21st August 2014

Thank you Nikolay. I'll change it right now :)

Tot: 1.147s; Tpl: 0.064s; cc: 28; qc: 152; dbt: 0.1139s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.7mb