24 oct-2 nov De la visite/some visit in Costa Rica


Advertisement
Published: November 2nd 2014
Edit Blog Post

24 oct

Au retour du Volcan Arenal, nous achetons fruits et pains frais pour bien se préparer à accueillir notre visite. Puis nous restons pris dans le traffic. Après une petite peur d'arriver en retard, nos attendons nos chicas avec leurs noms écrit sur des affiches 😊
Arrivés à l'auberge (après avoir été escortés par des policiers qui nous aidaient à trouver notre chemin), on se régale de bières locales, pains-fromages-fruits frais.

25 novembre
Déjeuner de fruits frais et de Gallo Pinto (déjeuner tipique à base de riz, fèves, viande et épice souvent accompagné d'œuf et fruits) et départ pour la région de Guanacaste - volcan, plage et forêt. Arrêts à Puntarenas où, après une longue marché sur la place nous dégustons notre premier casado (riz, fèves, légumes et viande ou poisson - finalement, c'est toujours la même base - riz, fèves, légumes ou fruits et protéines ). Puis, direction la région du parc pour trouver un hébergement... Ce qui ne fut chose facile; les compétitions de motocross de sont pas inscrites dans les guides! Après avoir fait 6 hôtels, nous trouvons finalement un gîte avec deux chambres libres... Point positif (il y en a toujours!): on a vu
imageimageimage

Couché de soleil quelque part sur la route le 25 novembre.
du pays 😊

26 octobre
Déjeuner au soda (petit restaurant local) du gîte et direction l'entrée Santa Maria (côté ouest) du parc en suivant une route d'asphalte, de terre... Et de bouette. Mais tout cela nous a été récompensé. Nous avons fait une belle randonnée (sans qu'on nous fasse payer le droit d'entrée), avons vu deux sortes de singes, plusieurs iguanes, papillons et oiseau, ainsi que des "autoroutes de fourmis". Nous avons aussi fait trempette dans une source d'eau chaude venant du volcan et Andrée a joué à Tarzan.
IMPORTANT: le parc, du moins l'entrée est, est fermé chaque lundi. Pour cela nous n'avons pu nous y rendre.
Dodo à Libéria, où nous réalisons qu'il n'est vraiment pas aussi facile qu'on le pensait de trouver des hébergements potables à petits prix (auberge de jeunesse/gîte); c'est à croire que plusieurs sont fermés en basse saison. Finalement c'est à La Posada del Tope qu'on dors, après avoir goûté à des nachos costaricarien et aux "meilleurs" burgers en ville au Burger X quelque chose (recommandé par un local et confirmé par Benoit). Pour dessert, mes trois "aînés" (haha) goûtent enfin à la crème glacée du Pops (chaîne de crèmerie).

27 octobre
Ginette et Benoit de lèvent avec des puces de lit... Nous essayons de remonter l'atmosphère avec un déjeuner fruits et pain frais ainsi qu'un très bon café (à défaut d'avoir des puces de lit, l'auberge a du bon café le matin).
Direction Tortuguero (complètement à l'est du pays) en grattant des puces véritables et imaginaires. Sur le chemin on goûte le jus de coco et s'approvisionne en lichis et fromage local. Après plusieurs heures de routes, (vitesse moyenne : 50km/h) et des végétations différentes nous arrivons à Guapiles. Les hébergements bon marché (et ouverts) ne pleuvent pas, donc qu'en a payer, nous optons pour un où nous imaginons que les puces de lits ne sont pas admises - Hôtel and Country club Suerre. Fidèles à nos habitudes des derniers jours, nous nous préparons guacamole, légumes et fruits frais, fromage, nachos et tortillas... Accompagnés d'un peu de boissons alcoolisées (liqueur de cane à sucre pour ce soir) pour se détendre de notre journée et préparer celle à venir. Mais avant tout, nous avons profité de la piscine de 50 mètres.

28 octobre
Déjeuner-buffet, puis départ pour Cariari. Nous arrêtons pour réserver l'hôtel du soir et nous avons la possibilité de prendre le guide de l'hôtel. Ce ne fut pas facile, mais nous partons finalement 1,5 h après notre arrivée. Nous prenons environ 40 minutes pour arriver au bateau (stationnement payant; entre 2 et 6$US selon l'humeur du gardiens je suppose et toilettes à 1$US). La rando de bateau prend environ 1 heure. Comme il y a deux moments où il est possible d'entrer dans le parc (8:00-8:30 et 14:30) - du moins c'est ce qu'on nous a dit, nous commençons par faire le tour du village. Nous voyons des nids de tortues et des écailles d'œuf, mais pour voir les tortues c'est à la tombée du jour. S'en suit une petite marché en forêt et une promenade de deux heures en canot dans les canaux du parc. Nous pouvons voir des singes hurleurs, des toucans, des tortues de rivière, un petit caïman (environ 1 mètre) et plusieurs oiseaux marins et de proie. Nous entamons le chemin du retour vers 16:30 assez contents de notre journée puisque nous avions vu et fait ce que nous voulions, excepté les tortues de mer. Pour souper, nous prenons une assiette à partager au resto de l'auberge - trio de viande, salsa, purée de fèves
Volcan Poas...Volcan Poas...Volcan Poas...

Après la pluie
et guacamole maison, tortillas d'œuf, etc. Un régal. Il manque seulement notre eau chaude promise...

29 octobre
Départ tôt pour un retour à San José. Nous avons réservé notre petit hôtel du 24 (Old House Hôtel à Alajuela - 30$US par chambre double dej inclus sur semaine. Un peu plus cher sur fin de semaine). Sur le chemin nous arrêtons visiter quelques villes et villages; leurs églises, leur places principales et marché. Un peu déçus de Sarchi cependant. Mais peut-être nous n'avons pas été aux bons endroits dans la ville pour voir artisans et artisanats authentiques. Choque: les décorations de Noël sont sorties à plusieurs endroits!

30 octobre
On nous prépare des sandwich pour apporter et nous partons très tôt pour le volcan Poas. Petites routes et paysage avec plantation de café et montagnes à perte de vue. 10$/ personne pour entrer au parc, plus le stationnement. À notre grande déception, nous arrivons et tout est couvert, nous avons peine à nous entrevoir. Nous marchons un peu, visitons le centre d'interprétation, puis après une grosse averse, le ciel semble se dégager; nous tentons de nouveau et cette fois nous pouvons très bien voir le cratère, ses cheminées et
Musée de la culure - AlajuelaMusée de la culure - AlajuelaMusée de la culure - Alajuela

Le Costa Rica est l'un des seul pays au monde à ne pas avoir d'armée et ce depuis quelques décennies. L'argent est plutôt investie en éducation, en santé....
la lagune. Au retour, nous arrêtons dans une plantation de café, mais nous trouvons trop cher 20$US par personne, en basse saison, pour la visite. On se rend donc au marché et au centre-ville d'Alajuela où nous mangeons une crème glacée bien meilleure que celle du Pops. Au souper, on nous prépare une soupe délicieuse à l'hôtel.

31 octobre
Matin relax et visite de la vallée d'Orosi. Cette journée à été une journée-voiture, mais nous avons vu des beaux paysages, de belles villes et villages. ATTENTION à bien avoir la carte à jour de la ville de Cartago. Un bon endroit pour pique-niquer est le mirador un peu au sud de Paraìso (table, charbon de bois... Et très bel environnement). Fidèle à notre habitude, en après-midi nous prenons une excellente crème glacée à Orosi (crèmerie face à l'église, de l'autre côté du parc central). Au retour, nous restons pris dans le trafic monstre qui sort de San José... 3 heures jusqu'à l'hôtel. Ce soir nous goûtons au Tamales (pâte à partir de farine de riz et autre chose, fourrée d'un morceau de viande, un légume, frijoles et fromage, cuit dans une feuille de palmier). Nous avons vu quelques décorations d'halloween et quelques enfants et adultes déguisés, mais nous décidons de rester tranquilles plutôt que de sortir.

1er novembre
Dernière journée pour Ginette et Andrée. Nous allons à San José. Au programme: rue piétonnière, marché central, quartier étudiant et vieux quartier, en passant par le Teatro Nacional. Tout cela est tout près et les quartiers sont très animés. Le dimanche est une bonne journée pour visiter cette ville qui est un peu "sans âme" sur semaine. Encore une fois trafic monstre: embouteillage à Alajuela; et oui un dimanche soir. Pour souper nous tentons une Pupuseria à 100m de l'auberge (petit restaurant vendant des pupus, repas typique du Salvador, mais très répendu au Costa Rica. Résultat: délicieux et servis avec la meilleure salsa jamais mangé, une marinade maison épicée et une salade de chou.


Additional photos below
Photos: 11, Displayed: 11


Advertisement

Mirador Paraìso Mirador Paraìso
Mirador Paraìso

La petite vue qu'on distinguait derrière les nuages.
OrosìOrosì
Orosì

Ginette qui nous accompagne dans la traversée du pont suspendu! Bravo momi! :) (qui a le vertige)
San JoséSan José
San José

Jeux de société, tamtam, jeu de cerceaux, acrobaties, marionnette, danse traditionnelle, artisanat et bien plus animaient le centre-ville.
Dernière crème glacée Costaricarienne pour GinetteDernière crème glacée Costaricarienne pour Ginette
Dernière crème glacée Costaricarienne pour Ginette

Churros, crème glacée et coulis pour terminer l'après-midi. Miammmm


Tot: 1.623s; Tpl: 0.049s; cc: 9; qc: 47; dbt: 0.0241s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.4mb