Nassau vers Allen Cay


Advertisement
Bahamas' flag
Central America Caribbean » Bahamas » Exuma
December 27th 2007
Published: December 27th 2007
Edit Blog Post

Samedi le 22 décembre
Nassau vers Allan Cay

4h30 am….. Seb , nous avons chassé! Nous sommes maintenant rendus en plein milieu du port de Nassau… Par chance, nous n’avons pas frappé aucun voilier derrière nous. Ça prit 1 heure à remonter l’ancre parce qu’elle était prise dans un câble d’acier probablement. On a tu hâtes de quitter Nassau !!!!!

8h30… Heure du départ. Les conditions climatiques sont parfaites pour passer le Yellow Bank, vent léger, mais très ensoleillé. Le Yellow Bank est la partie la moins profonde du banc des Bahamas et il faut surtout faire très attention aux coraux qui émergent de l’eau. Comme l’aide à la navigation est nulle, on doit naviguer à l’œil. MC est à la proue et avise Seb des têtes de coraux qu’elle voit. Nous devons être idéalement vers 11h00 dans le yellow Bank pour avoir le soleil à la bonne hauteur. De cette façon, les têtes de corail sont plus faciles à êtres repères.

Nous avons fait route voile et moteur vers Allan Cay. Une fois rendu à notre lieu d’ancrage, il y a déjà 9 bateaux et on doit se faufiler dans cet espace très restreint et en plus nous devons bien interpréter la couleur de l’eau pour ne pas toucher le fond. On fini par Zig zagé entre les bateaux et jetté l’ancre dans le milieu de tous ces voiliers.

Déjà nous apercevons les iguanes préhistoriques sur l’île habitée, par ces jolis reptiles très curieux. C’est une espèce d’iguanes très rare, de rocher qui peuvent atteindre 1.5 mètre de longueur. Nous nous apprechons vers eux pour leur donner une pomme et une orange et voilà qui nous court après….. Ils sont tellement drôle !

Dimanche le 23 décembre
Allan Cay
Jour 2

Ce matin, on prend un bon déjeuner pour être en pleine forme pour notre première chasse à la langouste. On enfile nos wetsuit, nos gants, nos souliers, nos palmes, nos masques, nos tubas, nos couteaux et surtout la Hawaien sligh. Et Hop ! Nous voilà dans le digny. On cherche des têtes de coraux, car les langoustes se cachent à l’intérieur des trous.

La chasse à la langouste est très exigeante, car on doit plonger dans du 10 pieds et parfois dans du 15 pieds avec seulement une bouchée de souffle. Il y a aussi beaucoup de courant et il faut compenser. On se fatigue assez rapidement.

Ce matin , nous avons plongé 2 heures et aucun succès de langouste. Par contre, les poissons sont magnifiques, tantôt bleus, tantôt jaune, rouge ou multicolores. Nous avons l’impression qu’ils ont été peint de mille motif, on ne peut s’empêcher de s’en émerveiller, c’est absolument fantastique. Nous remercions la vie de cette plongée inoubliable.

Une fois rendu au voilier, on mange un bon ragoût de boulettes du cordon bleu de chez nous. Mmmmmmm! Avec ça on se sent d’attaque pour avoir une bonne langouste dans notre assiette ce soir. On fait de la visualisation pour être certain d’en avoir au moins une.

Enfin, lors de la 2e plongée MC aperçoit sa première langouste. Elle est très grosse. MC à l’impression que son cœur va sortir de sa poitrine tellement qu’elle est énervée. Une langouste ! Vite ! Vite ! Vite ! Il y a vraiment une urgence faut croire ! Malheureusement, nous n’avons pas pu l’atteindre. Elle est allée se cacher dans son petit trou, encore plus profond. Non ! Non ! Non ! Impossible, on ne peut l’atteindre, car on ne la voit plus du tout.


MC fait la rencontre se son premier Baraccuda. Il est très gros. Ça pas été long qu’elle à nager le plus rapidement dans le moins creux ! Il faut croire que nous devrons s’habituer à cette bébitte là, car leur habitat est le corail et ça tombe que nous on se promène dans les têtes de coraux pour nos langoustes.

Allen Cay, ne nous offre aucune langouste !

Nous sommes retournés sur l’ïle pour revoir les « dragons bahamiens » si magnifiques ! Mais cette fois-ci c’est des morceaux de viande qu’on apporte pour eux. Seb, prend un bâton et il met un morceau de viande au bout et voilà qu’ils se mettent sur leurs 2 pattes d’en arrière pour attraper le morceau. Ils sont fou, fou, fou !





Additional photos below
Photos: 8, Displayed: 8


Advertisement



Tot: 0.083s; Tpl: 0.049s; cc: 10; qc: 24; dbt: 0.0134s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.2mb