Enfin les Exumas


Advertisement
Bahamas' flag
Central America Caribbean » Bahamas » Exuma » Georgetown
January 16th 2010
Published: January 16th 2010
Edit Blog Post

Exuma Park Warderic WellsExuma Park Warderic WellsExuma Park Warderic Wells

Ces oiseau rafole du sucre
Nassau New Providance Island aux Exuma Island Bahamas.
Bonjour la gang. Nous souhaitons que vous allez bien et que la période des fêtes ne vous ont pas trop épuisées. NoËl au Bahamas c'est bien beau mais pour une soirée ou deux avec la famille et les amis n'auraient pas été de refus malgré le froid et la neige. Tournons la page, 2010 est arrivée et s'annonce bonne et pleine d'aventure.

Nous quittons Nassau pour les Exuma chapelet de petits îles et îlots, partie centrale des Bahamas dans l'axe Nord Sud. La plupart de ces îles ne sont pas habitées donc une région relativement sauvage. Les réservoirs d'h2o,carburant diésel essence, propane et remise à provision bien remplie ont lève l'ancre pour Allens Cay (y parait qu'il y ades iguanes sur ces îles).. Qui dit Bank dit peu de profondeur 25 pieds max. Coraux parsemés ici et là et demande une attention continue, mais heureusement la couleur de l'eau, indescriptible, car trop de ton de bleu, rend ces fameux coraux visibles. Facteur sécurisant, les routes recommandées sont cartographiées, mais pour voiler les lignes droites pas évident. Moteur coupé toutes voiles dehors nous nous approchons de cette première destination. Les approches de ces Cay's sont étroites et sinueuses et non balisé, heureusement le chartplotter fait le travail tel que prévu.

Allens Cay quelques 30 miles nautiques au sud est de Nassau sur l'Exuma Bank. Pioche à l'eau nous sommes enfin arrivés, les vents nous ont poussés de l'arrière dans une vague de 3 à 4 pieds. Pas seul dans ce petit mouillage quelques bateaux sont déjà à l'ancre et ne nous laisse pas trop de marge de manoeuvre. Arrivé à l'étale de la marée nous nous sommes rapidement rendues compte que les courants sont rapide et turbulent lorsque les marées montent ou descende. Les bateaux dans tous les sens et le vent s'élèvent pour nous rendre compte que l'on manque de place. Quand ça bouge pas c'est OK, mais quand la marée commence sont cycle tien toi bien. Alors, on change de place pour s'éloigner du groupe de bateaux. Bonne décision, car juste avant le couché du soliel le vent a forci et les vagues bifurque du large et entre dans le mouillage. Nuit rock and roll les amis, parfois ont a l'impression de flotter au dessus du matelas d'autre fois ont a l'impression que nous allons rouler de gauche à droite si ont s'accroche pas un à l'autre. Pas de bonnes nuits de sommeil dans Allens Cay quand les vents sont de la partie. Des iguanes y en avaient et y sont effrontés, si tu as de la bouffe dans les mains (interdit de les nourrir) et que tu hésites à leurs donner y fonce ver ta main avec une expression faciale de J'VEU DLA BOUFF J'VEU DLA BOUFF...... à voir sans faute. Naturellement on veut faire des marches, car sur un bateau à l'ancre un moment donné y faut que tu débarques étirer les papatte Cela est conditionnel à la qualité du sol, dans le sable sur la plage c'est OK, mais aux Bahamas les îles sauvages la végétation est basse et très robuste le vent explique ce phénomène et le sol lui est composé de rocaille poreuse coupante et irrégulière tien toi bien y a rien de plat jamais. Alors, tu ne marches pas longtemps, mais tu fais de l'équilibre tout le temps. Bonne chaussure recommandée en gougoune tue reviens pas au bateau. Retour vers le bateau ont embarque dans le dingy le vent et courant,sont de la partie et nous repousse sur la rive. Alors, on débarque et on pousse sur le dingy, mais les vagues embarquent plus vite que nous. Tu développes des techniques d'embarquement acrobatique. Arrivé au bateau détrempé les jambes un peut scraché 4 pouces d'eau dans le dingy ont le soulève le vide et l'accroche aux bossoirs pour la nuit. Un front froid nous a gardés sur place quelques jours. Pointe de vent de 28 noeuds et en moyenne 20 25 sans relâche et pas chauds 60 65 degrés F.

Highborne Cay 12 miles plus au sud. Pas de voile, mais on a pèche au yoyo....rien poigné, mais on a vue un banc de thon jaune ce régaler dans un banc de méné. Par le temps que j'ai fait mon premier lancé le lunch était terminé. Incroyable de voir sauter ces poissons hors de l'eau 4 5 la fois. Tout un spectacle!! Une belle petite marina nous attendait avec tous les services de base habituels. Carburant, H2O, une mini épicerie et quelques équipements de pèche à la slinge. J'ai fini par en acheter une de ces sling. Le prix demandé pour cette bébelle est ridiculement élevé. Pas simplement ici, mais partout dans dans les Bahamas. J'ai refusé d'en acheter une depuis que nous sommes arrivées dans les Bahamas: voir photo du machin. Ce machin coûte 50.00$ US un vrai vol pas moin.Oui ça fait du bien de le dire. En compagnie de François Capitaine du Virage qui est accompagné de sa petite famille, Madame, et deux petits enfants adorables nous sommes allez à la pèche à la SLING! Rien slingné malheureusement, mais de nager parmi les têtes de coraux dans 15 pieds d'eau est une belle expérience. Les poissons dignes d'être slingné le save y ce cache dans leur cachette. Bien essoufflé nous sommes retournés au bateau bredouille, mais enchanté de cette sortie. Essoufflé c'est moi pas François. j'ai rapporté un autre souvenir, des écorchures aux chevilles et dessus de pied. Mes super palmes mon littéralement usiné écorché dévoré les pieds. Pas de baignade pour moi pour les jours à venir. Question de laisser guérir bien au sec afin de prévenir les infections. Chaque fois que j'ouvre le coffre, je ne peux pas croire que j'en ai acheté une sling... Aventure d'ancre d'avant départ pour Norman's Cay. Non non pas moi ce coup-là. La chaine d'ancre du Virage s’est enroulée dans un corail. Après quelques tentatives pour se déprendre François a utilisé mes équipements de plongée pour déprendre la chaine. Le fort courant nous a balancés au bout de nos ancres toute la nuit. Le dépannage terminé nous nous sommes dirigés vers Norman's Cay en compagnie du Jonado et Chaka ayant à sont bord une autre jeune famille.

Normans Cay 15 miles nautiques plus au Sud sur les cartes,mais à voile.....6.9 noeuds de vitesse vent nne tribord amure sur le travers wow une belle ride les amis. Note: un nouveau personnage est abord d'au gré des vents, sont nom Capitaine Barbe bleu qui est gentil lui, Frères du capitaine barbe noir le méchant. Non j'ai pas perdu la tête. Je vous raconterai plus tard dans une autre publication. Yarrrrrr....... Île un peu plus habitée. Piste d'atterrissage qui était à l'époque destinée au transport de la drogue par un cartel colombien, mais utilisé aujourd'hui par les quelques résidents quelques peut fortuné avion privé + hélico merci. Resto Bar Mc Duff's qui offre boisson et bouffe sur réservation aussi un ancien Bar abandonné avec un réservoir h2o souterrain (potable pas convaincu!!!). La pièce de résistance de cette île est l'épave (carlingue, ailes, moteur et hélice pliée) d'un avion qui servait justement au transport de substance illégale. Une visite de l'épave était au menu avec appareil photo kodak submersible bébelle à 20$. À voir si un jour vous êtes dans le coin. Transformées en récif involontaire, des centaines de poissons et une super raie, entourent l'épave! D'autres bateaux sont à l'ancre, mais le lieu d'ancrage est presque vide normalement une quarantaine de bateaux s'y rassemble sur une base permanente en saison selon un Gaspésien, Capitaine de cruiser qui est venu nous rendre visite. Les courants sont aussi rapides et un front froid nous garde encore cloués à ce mouillage. Le vent souffle suffisamment fort pour que l'éolienne charge les batteries au max. Les nuits de sommeil sont parfaites en passant malgré le courant et le vent. J'ai presque oublié de mentionner, que nous nous sommes échoués sur un haut fond en arrivant ici. Eh oui! malgré tous les efforts pour rester dans le bon chemin nous nous sommes échoués et nous avons rapidement compris que quand tu entres dans un chenal non balisé tu remontes les lignes à pêche avant surtout quand tu as ferré un poisson. Avec l'aide de Claude et Micheline, nous avons réussi à nous en sortir. Pas de bris si
Exuma Normans cayExuma Normans cayExuma Normans cay

Petite Apro au McDuffs
non une leçon bien apprise et l'égo du capitaine un peut amoché. Micheline et Claude du Jonado sont venues sur le bateau pour préparer notre prochaine destination soit Hawksbill Cay.

Hawksbill Cay approx 13 miles nautiques au sud belle voile pour s'y rendre. Selon le guide nautique Skipper Bob, cette île est la plus belle de Exuma. J'ai pas vu toutes les autres encore, mais elle est très belle. L'approche est sinueuse, mais le mouillage est moins rock and role. Le décor est tout ce que j'ai pu souhaiter avant de quitter le (Lake Champlain). Un grand lagon borde cette île tout à fait superbe. Des mooring y sont installés, mais le tirant d'eau d'Au gré des vents ne nous permet pas d'y accéder. Pas grave le dingy passe les hauts fond à sont entrée et nous permet de l'explorer. Mangrove au fond du lagon bordé d'escarpement de rocaille entouré de sable blanc beige tout autour. Pas un chat en vue c'est comme les cartes postales. Avoir le cash j'achète sur le champ. Mais no $ no island dans les Bahamas. Nous avons escaladé le sommet le plus élevé de l'île pour avoir une vue d'ensemble, époustouflant comme décor. y parait qu"il y a un puis et une caverne, pas trouvé malheureusement. La radio craque et un message nous annonce qu'il y a un risque de sounamie pour les Bahamas. Minute papillon on ne joue pas avec ce genre de situation. Le tremblement de terre qui a secoué Haïti en serait la cause. Quelques minutes plus tard, un autre message annonce qu'il n'y a rien de menaçant pour notre région des Bahamas. Bon on respire mieux, mais si cela devait arriver direction large le plus possible avec le max de profondeur. Après t'attends qui passe le sounamis.Après une bonne nuit de sommeil nous levons l'ancre 8hr pour Warderick

Cay Warderick Cay quelques miles plus loin au sud, super belle voile encore une fois. Cette île est le Cartier général du parc des Exumas. Nous avons communiqué par radio la veille pour faire des réservations pour un mooring pour deux nuits.Ici la pêche est interdite. Surprise en arrivant Bruce et Colline du Serenety 5 sont en mouillage aussi.Ces sympathique marin de la Nouvelle-Écosse y étaient en mouillage eux aussi. Plusieurs aventures à ce raconter depuis leurs départs de Nassau. Cette île est bien aménagée pour les marins en quête d'exercice. Des sentiers pédestres, pas plus faciles à marcher, sont balisés un peu partout avec des infos. Ce qui est aussi agréable est le fait que ces sentiers sillonnent l'île et aboutissent toujours à une plage. Une vraie vraie cachette de pirate, des ruines de Loyaliste Britanique des années 1785 des blow holes et des espèces de puis grotte dont une que tu peu descendre à l'intérieur, plein de maringouins cependant. À la radio on annonce un 5 à 7 + feux de camp ont s'y retrouvent une bonne trentaine de marins, boisson et goutté sont requis. Et c'est partie mon quiqui, d'ou tu viens ou tu vas le nom de ton bateau les aventures y sont racontées et les informations y sont échangées, très agréable comme soirée. Voir photo des quatre Johanne. Prochaine destination Staniel Cay surtout pour les provisions de bases. Un front froid est prévu alors deux autres nuits en mooring. En passant les oiseaux bouffe du sucre.

Salutation à tous et merci pour le bons voeux.


Additional photos below
Photos: 26, Displayed: 26


Advertisement



Tot: 0.069s; Tpl: 0.014s; cc: 12; qc: 29; dbt: 0.0381s; 1; m:domysql w:travelblog (10.17.0.13); sld: 1; ; mem: 1.1mb