Hoi an / Hué, Vietnam (ou Le Bouillon Grisâtre)


Advertisement
Vietnam's flag
Asia » Vietnam » South Central Coast » Quảng Nam » Hoi An
February 21st 2011
Published: February 21st 2011
Edit Blog Post

17 février 2011

Aujourd'hui est une journée de décompression à la ville balnéaire de Nha Trang.

On y fait pratiquement rien, à part gambader sur le bord de la plage.

On planifie aussi notre départ pour Hoi An.



...



En soirée, on prend place dans un dortoir roulant qui nous servira de bus de nuit.

On devrait débarquer à Hoi An dans un 12 heures bien comptées.

On croyait avoir les meilleures places, couchés complètement à l'arrière du bus, à l'endroit servant habituellement de soute à bagages.

Et bien non.

On est là, tous les deux alignés, collés à trois japonais sur des couchettes à 160 degré.

Il est impossible de se coucher confortablement.

Et puis le plafond est très bas.

Il est donc aussi impossible de s'assoir.

J'ai l'impression d'essayer de m'endormir sur un lazyboy plastifié utilisé comme fauteuil démonstrateur.

Une sieste, ça pourrait certainement aller. Mais une nuit complète, pas vraiment.

Le moteur grogne sous nos semblant de lits, et le bus ne cesse de klaxonner pour montrer sa présence dans la noirceur de la route.

J'essai de m'endormir sur le dos,

et puis sur le côté,

mais rien n'y fait.

J'entend Laetitia et le moteur ronfler alors que j'arrive plus ou moins à perdre conscience.

La route sera longue et désagréable.



J'ouvre mes yeux bouffis par l'inconfort de ma nuit alors qu'on arrive à destination.

Ma colonne vertébrale est une penture rouillée.





Note à Moi-Même:

Sur les routes, les plus gros passent en premier.

Les motos se tassent devant les camions et les bus,

les bicyclette se tassent devant les motos

et les piétons se tassent devant les bicyclettes.

Heureusement, les chiens se tassent devant nous sur les trottoirs.







18 février 2011

Hoi An est magnifique.

Son charme de vieille ville d'Asie plaît dès le premier coup d'oeil.



Des lanternes chinoises couvrent les rues comme des étoiles colorées dans le ciel d'Orient.

Et puis sur le bord des canaux de la rivière Hoai, des vieilles femmes fumant le cigare tentent désespérément de vendre des tours de bateaux aux touristes.



Partout dans la vieille ville, d'innombrables boutiques offrent de faire sur mesure des habits et des souliers personnalisés.

Pour ma part, je me laisse tenter par un habit de pingouin qui me sied à la perfection.

On m'a mesuré dans tous les sens comme le ferait un grand couturier.

J'ai payé 120$ le suit sur mesure.

Pas si mal, non?

Maintenant, il ne me reste qu'à me faire inviter à un mariage à mon retour au Québec.





On découvre Hoi An à pas de tortues.

Le style colonial de la vieille ville nous impressionne vraiment.... moi, Laetitia et aussi le tas de touristes qui s'y trouvent.



Beaucoup de locaux se sont lancés en affaires ici, profitant du boom touristique de Hoi An (classée patrimoine mondial par l'UNESCO).

Il y a toutefois trop de boutiques pour le nombre de visiteurs présentement.

Les commercants sont donc très nombreux à nous harceler: ''Come my shop. Come my shop. Best price. You come back? You promise me?''

Les gugusses, les gogosses et les patentes vendues partout ici... tout nous est offert à gros prix.

Il nous faut marchander pour tout, tout le temps.



Note à Moi-Même:

L'étoile jaune sur fond rouge: voici la signification du drapeau vietnamien:

Fond rouge: représente le sang versé pour l'indépendance
5 pointes de l'étoile jaune: l'union des ouvriers, des paysans, des soldats, des intellectuels et de la jeunesse travaillant ensemble pour la construction du socialisme.





19 février 2011

Aujourd'hui, on s'est booké un tour pour visiter le complexe architectural de My Son (on dit ''Mi-Son''), centre religieux de la civilization Cham (9ième au 15ième siècle).

Le départ se fera à 8h00AM.

J'ai plus ou moins le temps de me trouver un resto ou manger des oeufs et du bacon pour déjeuner.

J'opte donc pour le resto typique qui s'improvise devant le guesthouse à chaque matin.



Deux choix s'offrent à moi à la gargote:

1- Prendre le bouillon de boeuf aux légumes

2- Ne pas prendre le bouillon de boeuf aux légumes

Bon.

Vu que j'ai plutôt faim, j'opte pour la première option.

La dame me remplit donc un bol de bouillon grisâtre alors que je me poste à une des tables Rubbermaid placées directement sur le trottoir.

On dirait un mini pic-nic pour des nains tellement le mobilier est bas.

J'ai l'impression de manger en petit-bonhomme dans une maison de poupée.

Une fillette vient me servir un thé.

Il ne me manque qu'un ourson en peluche assis devant moi pour compléter le tableau.



...



On part finalement pour My Son.

J'ai encore faim, malheureusement.

De toutes évidences, le bouillon n'a pas suffit à mon appétit.



Le bus dans lequel on prend place se remplit bientôt de touristes blancs à la retraite.

On les cueille un à un à leur gros hôtels respectifs.

Un homme d'un certain âge s'enrage et se met à engueuler le guide: le banc pliant qu'on vient de lui ouvrir est sincèrement beaucoup trop petit pour accueillir son lourd derrière.

Ici, personne ne paye le même montant pour les tours.

Bref, je ne sais pas combien ce type a payé, mais c'est sûrement plus que nous!





Après avoir vu Angkor Wat au Cambodge, My Son n'impressionne pas.

À la limite du décevant même.

Il n'y reste que des ruines... et des cratères causés par les bombes.

Pas surprenant d'y constater autant de dégâts: c'est que les américains ont volontairement bombardés le site durant la guerre en 1975.



Au retour, le bus quitte le complexe archéologique... et nous dépose aux abords de la rivière Hoai.

On retournera tranquilement à Hoi An à bord d'une péniche sur la rivière «aux Parfums».

Ouaip. Bien poétique comme nom vous me direz, mais croyez moi, on ne parle pas ici de parfums de fleurs.

L'eau brouillée ici est grisâtre comme le bouillon de mon déjeuner.



Note à Moi-Même:

Tel que vu dans un menu de resto au Vietnam:

* Pizza aux oignons et aux oeufs (beurk!)
* Pizza à l'oeil de boeuf (rebeurk!)
* Pizza aux moulex (...poux, hiboux, choux, genoux, moulex...)
* Pizza varied (une surprise à chaque fois!)
* Fried carb with salt (rien de mieux que de faire frire ses calories!)
* Preid eggs (Et vos oeufs, vous les voulez tournés, miroirs ou preid?)
* Moelet with Mush room (traduction: Un mollet avec une chambre pleine de mush??)





20 février 2011

On quitte Hoi An pour Hué de très bonne heure ce matin.

Sleeping bus.

Mon voisin de couchette est un moine habillé de jaune, portant une tuque tout aussi jaune.

La température se rafraîchit.

Dehors, les paysages sont toujours aussi grandioses.

Le sommet des montagnes est couvert de ouate et le ciel est absent, caché sous la grisaille d'un temps pluvieux.

Il n'y a pourtant pas de pluie.

C'est plutôt une bruine froide qui brouille le paysage et rafraîchit du même coup notre peau grillée par le soleil du sud du pays.

Nous devrons porter le jeans et les cotons ouatés pour les prochains jours (voire semaines dans mon cas).



Dans le bus, je suis sur le point de m'endormir, perché sur ma couchette en vinyle lorsque soudainement...

le chauffeur actionne la radio et se met à nous partager sa musique électronique préférée.

Techno hyperactif de jeux vidéos.

La machine se transforme alors en un Mario Bros qui vient d'attraper une étoile d'invincibilité.

Il y a une ambiance d'épilepsie qui s'installe bien vite dans le dortoir roulant.

C'est un feeling étrange que d'être assourdit par le bruit d'une salle d'arcade... tout en observant la paisible vie rurale par le hublot de mon bus vietnamien.



...



À Hué, on visite la Cité impériale de la dynastie Nguyen, lieu royal le plus important de l'histoire du Vietnam.

Et bien: Nguyen a déjà été roi on dirait... avant de devenir dentiste ou pharmacien.



On se goinffre de pâtisseries aussi, là, tout près de la Cité impériale.

Je me délecte de brioches à la saucisse (!) en forme de fleur (!) avec un demi oeuf de caille au centre (!).

Finalement, ça se rapproche davantage du repas que du dessert ce truc!





De retour au guesthouse, on s'endort avec le sourire...

devant Caméra Café version vietnamienne.





Notes à Moi-Même:

1- Les coûts d'un voyageur au Vietnam

Aujourd'hui, à Hué:

* Chambre d'hôtel (3 lits (!), un bain (!), l'air climatisée, une terrasse privée, la télé couleur): 10.00$ divisé en deux = 5.00$ chacun.
* Canette de Pepsi dans un resto: 0.50$
* Grosse bière «Green Saigon»: 1.00$
* Paquet de 20 cigarettes «White Horse»: 1.00$
* Quelques Pho (soupe aux nouilles de riz): 1.00$ chacune
* Bar de chocolat Mars à la Cité imperiale: 2.50$ (!!!)





2- Si vous travaillez en restauration et que vous voyez passer un rat, s'il-vous-plaît, soyez discret. Ne courez pas après devant les clients.



EtienneX

Advertisement



Tot: 2.22s; Tpl: 0.073s; cc: 13; qc: 33; dbt: 0.0386s; 2; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 2; ; mem: 1.4mb