Hanoi, capitale du Vietnam


Advertisement
Vietnam's flag
Asia » Vietnam » Red River Delta » Hanoi
March 6th 2014
Published: March 7th 2014
Edit Blog Post

Hello.

Nous voilà partis avec Guen pour 13h30 de bus. La nuit fut plutôt courte, occupé à faire du trampoline à l'arrière du bus entre 2 Vietnamiens. Arrivée à la capitale à 7h30 sous un ciel gris. Un café le temps de trouver 2 autres touristes avec qui partager un taxi et direction le vieux Hanoi. Il me faut une connexion internet pour savoir où retrouver Alex, sensé arriver avant nous et se charger de trouver un logement, alors on se reprend un café dans un bar avec connexion wifi. J'apprends qu'il est finalement arrivé après nous, mais comme son bus l'a déposé pas très loin du centre, il a quand même eu le temps de nous trouver une chambre. Nous le rejoignons donc à l'hôtel. 15$ la chambre si on est seul ou deux (et oui, on paye le prix de la chambre) mais 20$ si on est trois (bizarrement on ne paye plus le prix de la chambre, mais c'est partout pareil au Vietnam). On arrivera quand même à négocier pour que les petits-déjeuners soient inclus.

On passe la matinée dans la chambre à se reposer et à se demander ce qu'on pourrait visiter ou faire. Ce ne sont pas les musées, les marchés, les monuments, les lacs ou les activités qui manquent mais après notre nuit agitée, on n'est pas trop motivé et surtout il s'est mis à pleuvoir. Oh, pas des grosses gouttes, hein, juste une petite bruine, pour ne pas dire un crachin breton, très fréquente et quasi permanente (apprendrais-je plus tard) à Hanoi au mois de mars. Pas top pour se promener, ni pour prendre des photos. Vers 14h30, la faim commençant à nous tenailler, on se décidera quand même à mettre le bout du nez dehors pour aller manger un morceau. Retour à l'hôtel, recherche d'informations afin d'organiser les prochains (et derniers) jours au Vietnam avec notamment la réservation d'un vol pour la Thaïlande en ce qui me concerne et un p'tit tour en bateau dans la Baie d'Halong (ou pas, mais ça je vous en reparlerai). Halong, c'est une des 7 nouvelles merveilles du monde, classée à l'UNESCO et un incontournable du Vietnam mais aussi un endroit hyper fréquenté par les touristes et parfois des prix exorbitants exercés par les agences de voyage pour des bateaux rarement aux normes avec un risque de se retrouver naufragé. Du coup, on étudie une autre possibilité, une alternative moins onéreuse et non moins sûre.

Une petite sieste et on part à la recherche de la Bia Hoi. Il y a beaucoup de bars de rue qui en proposent dans le vieux Hanoi mais on a quand même pas mal marché et pas mal tourné en rond avant de trouver LA rue où ça se passe. Je ne sais pas si c'est la seule rue de la ville (à vrai dire je ne le pense pas), mais en tout cas dans CETTE rue on en a trouvée. Mais de quoi s'agit-il au juste? De quoi il nous parle vous demandez-vous sûrement? En fait il s'agit tout simplement d'une bière fabriquée à Hanoi, jusqu'ici rien d'exceptionnel, le matin même (ou peut-être la veille?), sans conservateur et donc à boire dans la journée. Plusieurs brasseries en fabriquent et chacune a sa recette. Elle n'est pas très forte (entre 2 et 3 degrés), elle n'est pas mauvaise et surtout elle ne coûte que 5000 dôngs (un peu moins de 20 centimes d'Euros). Après 3 bières bien méritées, on part à la recherche d'un restaurant local où on pourra manger pour pas cher. Un plat plutôt copieux avec poulet, riz et légumes et un petit bol de bouillon nous aura finalement coûté 40 000 dôngs (puisque vous savez maintenant que 5000 dôngs valent 20 cts, je vous laisse faire le calcul). Pour une fois la soirée ne nous aura pas coûté très cher alors comme il est encore tôt, je vais pouvoir me faire un petit plaisir et goûter au B52. Un cocktail à base de crème de whisky, crème de café et Cointreau qui se prend en shot. On le fait brûler et on le boit avec une paille (qu'on fait aussi brûler, ou plutôt fondre, si on ne le boit pas assez vite). La serveuse nous avait parlé d'un Happy Hour (2 verres identiques achetés, le troisième offert), alors une fois goûté au B52, je me suis laissé tenter par cette offre mais en commandant mon 2ème verre elle m'explique qu'il aurait fallu le préciser au début et que maintenant il n'est plus possible de profiter de l'offre, à moins d'en repayer 2 (Bienvenue au Vietnam). À 60 000 dôngs le verre (si vous avez trouvé que 40 000 dôngs faisaient entre 1,50 et 1,60€, vous n'aurez pas de mal à trouver combien d'Euros cela fait, par contre pour les autres va falloir continuer à se remuer les méninges), je m'arrêterai à un. Dommage parce que c'est pas mauvais et que c'est plutôt original comme nom. Faut quand même avoir beaucoup d'humour pour donner à un cocktail vietnamien le nom d'un bombardier américain... Mais peut-être que cela existe aussi en France, c'est juste que je ne suis pas un expert en cocktail...

Cette nuit je partage mon lit avec Alex, ça faisait bien longtemps que cela ne nous était plus arrivé, alors il fallait bien un petit shooter pour s'y préparer.

Vivre Ses Rêves.

Advertisement



Tot: 3.261s; Tpl: 0.075s; cc: 7; qc: 45; dbt: 0.0541s; 3; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb