Le Pacifique côté Ouest


Advertisement
Japan's flag
Asia » Japan » Ehime » Matsuyama
March 29th 2018
Published: March 29th 2018
Edit Blog Post

Haïku du jour

Le grand bouddha

somnole, somnole

journée de printemps

(Masaoka Shiki)

L’auteur du haïku du jour, Masaoka Shiki est né à Matsuyama en 1867. Théoricien rénovateur et innovateur de ce genre poétique traditionnel, il a composé environ 25000 haïkus. Il a relancé le genre en insistant sur l’objectivité du croquis sur le vif d’après nature (shasei) et la liberté.

Au fait, c’est quoi un haïku exactement ? Ce petit poème « pas plus long qu’une respiration », en 3 segments de 5-7-5 syllabes doit donner une notion de saison (la kigo) et comporter une césure (le kireji)

Voici un exemple du plus célèbre auteur au Japon : Bashô

Un vieil étang (furu ike ya)

Une grenouille qui plonge (kawazu tobikomu)

Le bruit de l’eau (misu no oto)

Cet art poétique - de l’ordinaire, extraire l’extraordinaire - a été pratiqué par de nombreux auteurs français dont Paul Claudel qui a été ambassadeur de France au Japon (Cent phrases pour un éventail)

A Matsuyama, ville natale de Masaoka Shiki, 90 « boîtes à haïkus » sont disséminées dans la ville et chacun peut y poster un haïku de sa composition en indiquant son nom et son adresse. Tous les haïkus sont lus par un panel de spécialistes et les meilleurs sont publiés sur le site Web de la ville et dans le journal local Ehime Shinbun.

A la recherche des fameuses boîtes, j’ai trouvé assez facilement la première… dans le hall de l’hôtel et la deuxième en bambou, près de la gare, dans le hall de l’office du tourisme.

Advertisement



Tot: 2.007s; Tpl: 0.023s; cc: 8; qc: 52; dbt: 0.0182s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb